Mise à jour sur la vaccination contre la coqueluche pendant la grossesse

Une déclaration d'un comité consultatif (DCC)
Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI)
Février 2014

Sommaire de l'information contenue dans la présente déclaration du CCNI

Le tableau suivant met en relief des informations clés pour les vaccinateurs. Cette information se retrouve dans le texte complet de la déclaration du Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) : Mise à jour sur la vaccination contre la coqueluche pendant la grossesse.

Les lecteurs qui désirent consulter le texte complet de la Mise à jour sur la vaccination contre la coqueluche pendant la grossesse en format PDF peuvent le télécharger ou le visualiser sur le site Web de : Publications du gouvernement du Canada.

1. Quoi

Bordetella pertussis est l'agent pathogène respiratoire qui entraîne le fardeau de mortalité et de morbidité le plus important au cours des 6 premiers mois de vie. Au Canada, nous avons assisté à une augmentation du nombre de cas de coqueluche déclarés en 2012.

2. Qui

Dans le but de protéger les nouveau-nés contre la coqueluche, la présente déclaration vise les femmes enceintes qui ont atteint leur 26e semaine ou plus.

3. Comment

Compte tenu de la présente situation épidémiologique au Canada, le CCNI ne recommande pas un programme universel de vaccination des femmes enceintes.

Par ailleurs, dans des circonstances particulières, comme lors d'une éclosion régionale, une vaccination au moyen du dcaT pourrait être offerte aux femmes enceintes (≥26 semaines de gestation), sans égard à une immunisation précédente.

Dans toute la mesure du possible, on devrait vacciner les femmes enceintes à l'âge adulte avec une dose anticoquelucheuse. Par conséquent, on peut offrir une dose de préparation combinée renfermant les anatoxines diphtérique et tétanique et le vaccin anticoquelucheux acellulaire (dcaT) aux femmes enceintes (≥26 semaines de gestation) qui n'ont pas encore été vaccinées contre la coqueluche à l'âge adulte.

4. Pourquoi

La coqueluche est une maladie qui continue de se manifester de façon cyclique, tous les 2 à 5 ans. Les enfants de moins de 6 mois affichent le taux de morbidité et de mortalité le plus élevé. Lors d'une éclosion, la vaccination des femmes enceintes a pour effet d'accroître la transmission des anticorps de la mère à l'enfant. De cette façon, les nourrissons, qui sont les plus à risque, bénéficieront immédiatement d'une protection avant même de recevoir la série vaccinale primaire complète. La vaccination des femmes enceintes leur permet également de se protéger contre une infection, qu'autrement elles risquent de transmettre à leur nourrisson.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :