Prévention de la maladie de Powassan

Renseignez-vous sur les moyens de prévenir la maladie de Powassan.

Comment prévenir la maladie de Powassan

On peut prévenir la maladie de Powassan :

  • en se protégeant des piqûres de tiques
  • en réduisant les habitats des tiques près de chez soi
  • en sachant quoi faire si on a été piqué par une tique

Comment se protéger des piqûres de tiques

Pour se protéger des piqûres de tiques lorsqu’on s’aventure dans des zones boisées ou dans d’autres zones à risque, on peut :

  • porter des vêtements de couleur pâle afin de repérer plus facilement les tiques
  • porter des chaussures fermées, un chandail à manches longues et un pantalon
  • insérer le bas de son pantalon dans ses chaussettes
  • prendre une douche ou un bain dans les deux heures suivant chaque sortie en plein air pour faciliter la vérification rapide de la présence de tiques et pour repérer les tiques qui ne sont pas encore fixées à la peau
  • utiliser un insectifuge contenant du DEET (ingrédient actif éloignant les insectes) ou de l’icaridine (en suivant toujours le mode d’emploi)
  • vérifier tous les jours la présence de tiques sur tout son corps, sur le corps de ses enfants et sur celui de ses animaux de compagnie et enlever les tiques ayant été repérées

Les tiques peuvent être infectées par plus d’un type de bactéries causant des maladies humaines. Ainsi, en se protégeant contre les piqûres de tiques, on ne se protège pas seulement contre la maladie de Powassan, mais contre d’autres maladies également.

Comment réduire les habitats des tiques près de chez soi

Bien entretenir la pelouse et le terrain pour empêcher la présence des tiques à proximité de la maison :

  • en tondant la pelouse de façon régulière
  • en éloignant les réserves de bois de chauffage et les mangeoires à oiseaux de la maison
  • en retirant les feuilles mortes, les broussailles et les mauvaises herbes sur le bord de la pelouse et autour des murs de pierre et des piles de bois
  • en entravant l’activité des petits rongeurs en nettoyant et en scellant les murs de pierre et les petites ouvertures autour de la maison
  • en empêchant les animaux domestiques, en particulier les chiens, d’aller dans les boisés, et en demandant à un vétérinaire un produit contre les tiques destiné aux animaux de compagnie
  • en adoptant des pratiques d’aménagement fondées sur des matériaux inertes et en utilisant des matériaux durs comme la pierre et les métaux plutôt que des matériaux souples comme la terre
  • en éloignant les balançoires et les carrés de sable des enfants du bord des terrains boisés et en les plaçant sur une structure composée de copeaux de bois ou de paillis

Que faire si vous avez été piqué par une tique

Les tiques se fixent à la peau. En les retirant très peu de temps après qu’elles s’y sont fixées, on peut éviter la transmission du virus de Powassan.

Afin de réduire le risque de contracter la maladie :

  • à l’aide de pinces à épiler propres, saisir la tête de la tique le plus près possible de la peau et tirer doucement vers le haut
  • laver ensuite l’endroit de la piqûre avec de l’eau et du savon ou le désinfecter avec de l’alcool ou avec un désinfectant pour les mains
  • si l’appareil buccal se sépare et demeure dans la peau, le retirer à l’aide de pinces à épiler
  • si l’on ne parvient pas à retirer l’appareil buccal facilement, le laisser en place et laisser la peau guérir

Si possible, conserver la tique dans un sac ziplock et noter la date de la piqûre. Si vous tombez malade après avoir été piqué par une tique, communiquez sans tarder avec un professionnel de la santé. En apportant la tique à votre rendez‑vous médical, vous pouvez aider le professionnel de la santé à évaluer la maladie.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :