Fonds de partenariat d’immunisation

La vaccination est l'une des plus grandes réalisations du monde en matière de santé publique. Depuis plus de 50 ans, la vaccination aide à prévenir et à contrôler la propagation de maladies sérieuses au Canada et à l'étranger. C'est l'une des interventions médicales les plus sûres.

D'après l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), on évite plus de 2 millions de décès chaque année dans le monde grâce à la vaccination.

La vaccination a complètement fait disparaître la variole et elle a réussi à réduire de manière spectaculaire les taux de nombreuses autres maladies dans les pays offrant de programmes de vaccination solides. Certaines maladies, comme la polio, ont été éliminées du Canada et du reste des Amériques à cause des vaccins.

De nos jours, trop peu de Canadiens sont vaccinés. Par conséquent, des gens courent toujours un risque inutile de maladies et de décès dus à des maladies infectieuses qui auraient pu être prévenues par la vaccination. Reconnaissant ce défi de santé publique, le gouvernement du Canada a prévu 25 millions de dollars dans le budget de 2016 pour accroître la couverture vaccinale au Canada.

En septembre 2020, en réponse aux efforts de vaccination du Canada contre la COVID-19, le gouvernement du Canada s'est engagé à verser 30,25 millions de dollars supplémentaires (2020-2023) pour continuer d'appuyer le travail visant à accroître l'acceptation et l'adoption de vaccins chez les Canadiens et à réduire la prévalence des maladies évitables par la vaccination.

Sur cette page

Informations sur le Fonds de partenariat d'immunisation

Le Fonds de partenariat d'immunisation (FPI) a reçu initialement 25 millions sur cinq ans (2016-2021) dans le cadre du budget 2016. En 2020, un financement supplémentaire de 30,25 millions de dollars sur 2,5 ans permettra à l'Agence de la santé publique du Canada de poursuivre sur sa lancée, tout en cernant de nouvelles initiatives pour appuyer la confiance envers les vaccins contre la COVID-19, leur adoption et l'accès à ces derniers. Ce financement aidera les Canadiens à prendre des décisions saines et éclairées en matière de vaccination contre la COVID-19, ainsi qu'à se mettre au fait des vaccins courants qui ont peut-être été oubliés pendant la pandémie.

Ce financement vise à protéger les Canadiens contre les maladies évitables par la vaccination par l'appui de nos partenaires de la santé dans trois domaines prioritaires :

  • Renforcer les capacités des fournisseurs de soins de santé en tant que vaccinateurs et promoteurs de la vaccination en :
    • Élaborant des outils, de la formation et des renseignements fondés sur des données probantes pour les fournisseurs de soins de santé afin de conseiller les personnes sur l'importance des vaccins contre la COVID 19 et d'autres vaccins
  • Appuyer l’éducation, la promotion et la sensibilisation relatives à la COVID-19 dans la collectivité en:
    • comblant les lacunes dans les connaissances, les attitudes et les croyances des Canadiens, en mettant l’accent sur les communautés sous-desservies et marginalisées en matière de vaccination
    • élaborant de l'information adaptée et fondée sur des données probantes pour accroître la confiance et l'acceptation des vaccins, en mettant particulièrement l'accent sur les vaccins contre la COVID-19, y compris l'information sur les endroits où on peut se faire vacciner
    • appuyant des mécanismes et des initiatives qui réduisent et éliminent les obstacles à la vaccination et offrir l’accès à la vaccination
  • Renforcer les capacités pour une communication sur la vaccination fondée sur des preuves en :
    • appuyant les organisations pour élaborer et mettre en œuvre des stratégies de communication et de mobilisation du public afin de favoriser un dialogue sur les vaccins fondé sur des données probantes

Projets présentement financés

  • Aider les fournisseurs de soins de santé à se pencher sur la baisse de la couverture vaccinale chez les enfants âgés de 12 à 18 mois : Un essai pilote de rappels par messages textes

    Les données montrent systématiquement que les taux de vaccination des nourrissons baissent entre 12 et 18 mois, et il y a diverses raisons à cela, dont la nécessité pour les parents ou les fournisseurs de soins de s'absenter du travail, le fait qu'ils oublient les rendez-vous de même que l'hésitation à la vaccination. Reconnaissant ces défis et dans le but de promouvoir la couverture vaccinale au sein de ce groupe d'âge, le ministère de la Santé de l'Alberta mène un essai pilote sur une stratégie de rappel par message texte au moment du rendez-vous de vaccination de 18 mois prévu d'un enfant.

    Montant accordé : 320 055 $

  • Améliorer les taux d'immunisation chez les femmes enceintes au Canada - Travailler avec les fournisseurs de soins de santé et la population

    Ce projet, mené par la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada, a recueilli de l'information par le biais de sondages et de groupes de discussion afin de mieux comprendre les connaissances, les attitudes et les pratiques des fournisseurs de soins de santé et des femmes en âge de procréer relativement à la vaccination pendant la grossesse. Ces connaissances ont été utilisées pour éclairer l'élaboration d'outils, de ressources et de programmes éducatifs à l'intention des cliniciens, des fournisseurs de soins de santé apparentés et des femmes. Ces ressources sont maintenant mises à jour pour y inclure des éléments relatifs à la COVID-19 comme moyen de réduire l'anxiété ou l'hésitation accrues dues à la pandémie.

    Montant accordé : 1 052 726 $

  • Couverture et préparation de la vaccination de masse contre la COVID-19

    Dirigé par le ministère de la Santé et des Services sociaux des Territoires du Nord-Ouest, ce projet appuie la mise à jour et la mise en œuvre de la surveillance des vaccins et la prestation d'activités de transfert des connaissances liées à la COVID-19, ainsi que l'élaboration et la diffusion de communications sur la COVID-19 et de documents sur la vaccination adaptés à chaque localité.

    Montant accordé : 100 000 $

  • Création d'un Centre canadien de ressources sur la vaccination (CANVAX)

    Ce projet, mené par l’Association canadienne de santé publique, est conçu afin de faciliter l’accès aux plus récents produits et outils fondés sur des données probantes par le biais du Centre canadien de ressources et d’échange de données probantes sur la vaccination en ligne. Le Centre cible en premier lieu les personnes qui sont responsables de la planification, de l'élaboration et de la promotion des programmes d'immunisation et les fournisseurs de soins de santé, et vise à accroître leur compréhension, leur sensibilisation et leur capacité à améliorer l'acceptation et l'adoption de la vaccination au Canada.

    Montant accordé : 1 847 303 $

  • Diminuer l'hésitation à la vaccination : Accroître les connaissances et les compétences des professionnels des soins de santé

    Ce projet, mené par la Société canadienne de pédiatrie (SCP), a produit un atelier et des modules de formation en ligne sur l'hésitation à la vaccination. Les cours permettront aux fournisseurs de soins de santé de mieux comprendre les causes courantes d'hésitation à la vaccination et leur présentera les façons les plus efficaces de conseiller leurs patients et les familles afin de prendre des décisions éclairées. De plus, la SCP a réintroduit la version en ligne de son Programme de formation sur les compétences en matière d'immunisation (PFCI), conçu afin d'aider les professionnels des soins de santé à fournir des renseignements exacts et complets à leurs patients à propos de l'immunisation. En réponse à la COVID-19, ce projet comprendra une formation propre à la COVID-19 et intégrera le contexte de la COVID-19 dans les modules existants.

    Montant accordé : 726 704 $

  • « Done by 2 » : Améliorer l'équité dans les taux de couverture vaccinale des populations vulnérables et mal desservies en Saskatchewan

    Dirigé par la Régie de la santé de la Saskatchewan, ce projet utilise un système de rappel électronique de la vaccination et des bâtisseurs de programmes communautaires pour rappeler aux clients (parents/tuteurs d'enfants d'âge préscolaire) que la vaccination de leurs enfants est en retard. À la lumière de la pandémie de COVID-19, ce projet permettra également d'élaborer des mécanismes pour les cliniques mobiles, la sensibilisation et l'application des connaissances relatives à la COVID-19, afin d'accroître la compréhension de la vaccination et l'accès à celle-ci pour les familles et les populations présentant un risque élevé.

    Montant accordé : 650 642 $

  • Examen et élimination des obstacles d'hésitation à la vaccination au Yukon

    Les Services sanitaires et sociaux du Yukon mettent en œuvre un projet visant à comprendre les facteurs qui contribuent à l'adoption de la vaccination et à la vaccination partielle et la non-vaccination. Les données qui ont été recueillies sont utilisées afin de documenter des stratégies fondées sur des données probantes visant à améliorer la prestation et l'adoption de services de vaccination au Yukon. À l'appui de la réponse du Yukon à la COVID-19, des activités de formation, de communication et de sensibilisation relatives à la COVID-19 sont intégrées à ce projet.

    Montant accordé : 599 999 $

  • Immunisation au Nunavut : Utilisation des données pour éclairer les pratiques

    Immunisation au Nunavut, mené par le ministère de la santé du Nunavut, a amélioré la qualité des données sur la vaccination qui sont utilisées pour éclairer les interventions personnalisées visant à accroître les taux de couverture vaccinale et à renforcer les programmes de vaccination existants. En réponse à la pandémie, de l'information et des documents sur la vaccination relatifs à la COVID-19 sont élaborés et distribués.

    Montant accordé : 590 000 $

  • Kids Boost Immunity

    Kids Boost Immunity (KBI), projet de l'Association de santé publique (Colombie-Britannique), est une plateforme d'apprentissage scolaire en ligne qui vise à sensibiliser les élèves à l'importance des vaccins, en modifiant leurs connaissances, leurs attitudes et leurs croyances. Fondé sur les programmes-cadres en sciences, santé et études sociales de la province, KBI fait appel à une variété d'interventions, y compris des jeux-questionnaires et des concours en classe. Des modules d'apprentissage précis consacrés à la COVID-19 sont intégrés dans cette initiative.

    Montant accordé : 1 139 916 $

  • Les sages-femmes et la vaccination : prodiguer des soins fondés sur des données probantes

    L'Association canadienne des sages-femmes a entrepris ce projet dans les buts suivants : comprendre les défis des sages-femmes relativement à la disponibilité de l'information à propos des vaccins et de la manière de communiquer ces connaissances à leurs clients; accroître les connaissances des sages-femmes sur les vaccins; et rendre la documentation appropriée sur la vaccination accessible aux clients de la profession de sage-femme. Ce projet tiendra également compte des besoins individuels uniques et des capacités des sages-femmes autochtones et des clients autochtones. Tablant sur les résultats préliminaires, l'Association élabore et diffuse un module de formation en ligne afin de positionner les sages-femmes comme des personnes faisant la promotion de la vaccination, en insistant sur les vaccins contre la COVID-19.

    Montant accordé : 399 644 $

  • Projet d'amélioration de l'accès à la vaccination en Nouvelle-Écosse

    Mené par la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse, ce projet a permis l'évaluation du taux de couverture vaccinale des enfants de sept ans au moyen d'un sondage des parents. Les résultats ont aidé à déterminer les obstacles à l'immunisation auxquels certains parents et gardiens néo-écossais sont confrontés et permettront de vérifier les taux de vaccination de ce groupe d'âge. Les résultats du sondage contribuent également à l'élaboration d'interventions ciblées, s'adressant à des communautés qui ressortent comme étant désavantagées lorsqu’il s’agit de tenir à jour la vaccination et, ultimement, permettront d’améliorer les taux de couverture des enfants de la Nouvelle-Écosse.

    Montant accordé : 843 530 $

  • Services de sensibilisation à l'immunisation

    Ce projet, mené par la British Columbia Fraser Health Authority, est conçu pour améliorer l'accès à la vaccination et accroître la couverture vaccinale des enfants âgés de 2 ans dans la région de Surrey et de Chilliwack en Colombie-Britannique, en améliorant les services offerts aux populations plus vulnérables comme les familles difficiles à joindre, les Canadiens autochtones, les nouveaux arrivés au Canada et les familles à faible revenu.

    Montant accordé : 709 175 $

  • Surveiller l'efficacité du vaccin antigrippal

    Ce projet pluriannuel, mené par le British Columbia Centre for Disease Control, (BCCDC) surveille l'efficacité de la vaccination contre les cas d'influenza médicalement assistée et confirmée en laboratoire au Canada et fournit des estimations de la protection vaccinale aux parties intéressées de la santé publique et de l'immunisation et à la population canadienne. Le BCCDC surveille également la COVID-19 et les virus respiratoires non liés à l'influenza, notamment la détection et la dérivation de l'efficacité future du vaccin.

    Montant accordé : 2 732 965 $

  • Vaccination VPH dans les écoles : Élaboration de stratégies efficaces pour augmenter la couverture vaccinale

    L'Institut national de santé publique du Québec, en collaboration avec le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, élabore et évalue diverses interventions visant à augmenter les taux de couverture vaccinale dans certaines écoles primaires de la province. Ces interventions comprennent la formation des infirmières scolaires, une séance d'information à l'intention des parents, un outil interactif d'information et de soutien aux décisions offert en ligne et un rappel téléphonique aux parents hésitant à faire vacciner leurs enfants, inspiré des techniques d'entretien motivationnel.

    Montant accordé : 723 804 $

Les projets achevés suivants ont aussi été financés par le biais du FPI.

Projets complétés

  • Améliorer la couverture vaccinale des adultes à l'Île-du-Prince-Édouard

    Ce projet, mené par le ministère de la Santé et du Bien-être de l'Île-du-Prince-Édouard, a mis en œuvre une initiative provinciale à multiples facettes visant à accroître les taux d'immunisation des adultes en augmentant la capacité des fournisseurs de soins de santé à cerner les personnes sous-immunisées ou non immunisées. Ce projet a permis d'augmenter leur capacité de communiquer plus efficacement avec leurs patients au sujet de l'immunisation.

    Montant accordé : 376 521 $

  • Améliorer l'expérience de vaccination à l'école : Quelles cartes allez-vous jouer?

    Adaptation d'une intervention de vaccination en milieu scolaire appelée The CARD™ System (C-Comfort, A-Ask, R-Relax, D-Distract; en français : confort, demande, relaxation, distraction) que les chercheurs de l'Université de Toronto ont évaluée lorsqu'elle a été mise en œuvre dans le programme de vaccination en milieu scolaire de Wellington-Dufferin-Guelph (WDG) Public Health à l'aide d'un modèle d'essai contrôlé randomisé.

    Montant accordé : 48 782 $

  • Détermination des districts sous-immunisés au Manitoba au moyen d'une cartographie des taux de vaccination

    Ce projet, mené par Santé, Aînés et Vie active Manitoba, élabore des cartes permettant de déterminer les endroits où il y a des populations de Manitobains qui ne sont pas vaccinés ou dont les vaccins ne sont pas à jour. Le projet permettra aussi de déterminer les causes potentielles de la faible adoption des vaccins afin d'adapter les stratégies d'intervention locales pour augmenter les taux de couverture vaccinale.

    Montant accordé : 595 784 $

  • Mise au point d'un système mobile amélioré d'informations sur l'immunisation (CANImmunize)

    CANImmunize Inc. a mis au point une application de suivi de l'immunisation sur téléphone intelligent et sur le web à l'intention des Canadiens. L'application offre des rappels de rendez-vous, des renseignements à propos des vaccins, des avis d'éclosion locale et autres renseignements propres à chaque province ou territoire.

    Montant accordé : 3 812 397 $

  • Mise en œuvre d'une stratégie d'enseignement afin de promouvoir la vaccination fondée sur des techniques d'entretien motivationnel dans les hôpitaux de maternité au Québec

    En collaboration avec des partenaires provinciaux, le Centre intégré universitaire de santé et services de l'Estrie - Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke a mis en œuvre ce projet afin d'accroître les taux de couverture vaccinale des bébés au Québec. Pour ce faire, les fournisseurs de soins de santé des 13 plus grandes maternités du Québec ont reçu une formation sur des techniques d'entretien motivationnel propres à la vaccination des bébés. L'entretien motivationnel permet aux fournisseurs de soins de santé de mieux répondre aux préoccupations des parents qui hésitent à faire vacciner leurs enfants et les aider à prendre une décision relativement à la vaccination des bébés.

    Montant accordé : 520 000 $

  • Mise en œuvre d'un système électronique de rappel pour les rendez-vous de vaccination dans la région sanitaire de l'intérieur de la Colombie-Britannique

    Ce projet, mené par la British Columbia Interior Health Authority, a proposé la mise en œuvre d'un système électronique de rappel de vaccins afin d'automatiser les rappels de rendez-vous d'immunisation à travers les 39 centres de santé de l'Interior Health Authority

    Montant accordé : 195 814 $

  • Programme de vaccination : La voie à suivre

    L'Institut C.D. Howe a effectué deux évaluations détaillées, province par province, des politiques et des pratiques exemplaires en matière de vaccination au Canada, a examiné les politiques et les pratiques du gouvernement fédéral et a formulé des recommandations détaillées à l'intention des gouvernements sur les façons d'améliorer la politique d'immunisation au Canada tant pour les enfants que pour les adultes.

    Montant accordé : 197 950 $

Pour plus d'information, veuillez contacter le Fonds de partenariat d'immunisation par courriel : phac.ipf-fpi.aspc@canada.ca.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :