Feuillet de renseignements

Projets de la Stratégie d’innovation : Atteinte du poids santé dans les collectivités du Canada

Communiqué : Le gouvernement Harper annonce du financement pour des projets novateurs en vue d’aider les familles à atteindre un poids santé

De concert avec les provinces, les territoires et des groupes communautaires, le gouvernement du Canada s’efforce de trouver d’autres façons novatrices pour les Canadiens d’atteindre un poids santé.

Au moyen de la Stratégie d’innovation de l’Agence de la santé publique du Canada, le gouvernement du Canada finance des projets qui agissent pour réduire les obstacles au poids santé en s’attaquant aux problèmes environnementaux, sociaux, démographiques et économiques sous-jacents. La Stratégie d’innovation met l’accent particulièrement sur les collectivités rurales, éloignées, nordiques et mal servies à l’échelle du pays, ainsi que sur les enfants et les jeunes, surtout ceux de faible statut socioéconomique.

Le financement des projets de la Stratégie d’innovation se fait en deux volets. Le volet I incluait l’élaboration et le début de la mise en œuvre de 37 projets d’une valeur de plus de 7 millions de dollars. Le volet II met à profit les travaux de certains projets du volet I par un apport de financement pour la pleine mise en œuvre et l’évaluation de ces projets, ainsi que pour le partage des connaissances et des leçons tirées.

Des approches novatrices pour l’atteinte d’un poids santé seront utilisées dans des secteurs comme la mobilisation communautaire, les compétences en santé et la sécurité alimentaire. Ces projets mettront notamment l’accent sur les Autochtones, les jeunes issus de minorités, les jeunes vulnérables, les jeunes enfants, les parents et les familles. L’information obtenue s’ajoutera à une compréhension plus vaste de la façon d’atteindre un poids santé et sera transmise aux collectivités et aux partenaires à l’échelle du Canada.

Atteinte d’un poids santé

La valeur totale des neuf projets du volet II annoncés est de près de 13 millions de dollars.

Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec la Stratégie d’innovation au Centre pour la promotion de la santé de l’Agence de la santé publique du Canada à l’adresse IS.Information@phac-aspc.gc.ca.

L’Agence de la santé publique du Canada finance ces initiatives au moyen de son programme de Stratégie d’innovation . La Stratégie d’innovation (SI) fait le lien entre éléments probants et interventions pour s’attaquer aux causes sous-jacentes de problèmes complexes touchant la santé des populations au sein de diverses collectivités à l’échelle du Canada en appuyant et en évaluant rigoureusement des interventions en santé des populations qui sont novatrices et fondées sur des éléments probants.

Région de l’Atlantique

« Engaging Communities: Achieving Healthier Weights through Community Food Security in Remote Inuit Populations » (1 592 576 $)

Dirigé par le Food Security Network of Newfoundland and Labrador, inc. de St. John’s (Terre­Neuve-et-Labrador), le projet vise ce qui suit.

  • Améliorer l’accès à des aliments sains et la consommation de ces aliments à Hopedale.
  • Améliorer la sécurité alimentaire (promotion de l’accès à des aliments sains et de l’offre d’aliments sains) et les conditions relatives à l’obésité au Nunatsiavut.
  • Accroître à l’échelle nationale la sensibilisation et la promotion du modèle d’évaluations alimentaires faites par les collectivités pour créer des initiatives de sécurité alimentaire dirigées par les collectivités.
  • Accroître avec les principaux intervenants la compréhension des questions relatives aux aliments propres aux Inuits dans le Nord.
  • Accroître la connaissance d’interventions réussies dans le domaine de la sécurité alimentaire des Inuits à l’échelle du Canada.

Partenaires du projet « Engaging Communities: Achieving Healthier Weights through Community Food Security in Remote Inuit Populations »

« Our Food: Achieving Healthier Weights by Reconnecting Food and Community » (1 479 151 $)

Dirigé par l’Ecology Action Centre d’Halifax (Nouvelle-Écosse), le projet vise ce qui suit.

  • Accroître la consommation de fruits et de légumes, l’accès aux aliments, l’activité physique, la connaissance des questions de sécurité alimentaire et la santé globale.
  • Améliorer la santé des membres de la collectivité par l’augmentation des connaissances et des capacités à l’appui d’une saine alimentation, ainsi que de la préparation et de la préservation des aliments.
  • Établir une infrastructure et des ressources locales pour accroître l’accès à des aliments nutritifs (p. ex. développement de compétences en préparation et en conservation des aliments ainsi que de compétences en jardinage, construction de jardins communautaires).
  • Participer à l’élaboration de politiques de promotion de la santé en vue du maintien viable d’un poids santé.
  • Établir un réseau pour maintenir les efforts de promotion de l’accès à des aliments sains et de l’offre d’aliments sains.

Partenaires du projet « Our Food: Achieving Healthier Weights by Reconnecting Food and Community »

Région du Québec

« Vers un réseau de quartiers verts, actifs et en santé | Toward a Network of green, active, healthy neighbourhoods »(1 593 857 $)

Dirigé par la Société de développement communautaire de Montréal à Montréal (Québec), le projet vise ce qui suit.

  • Équiper et mobiliser des enfants et des jeunes de 12 collectivités défavorisées du Québec, de l’Ontario et de l’Alberta pour qu’ils puissent utiliser le transport actif (p. ex. marche, vélo).
  • Élaborer un plan de transport actif avec la contribution d’intervenants communautaires.
  • Organiser une communauté de praticiens, pour servir de tribune aux principaux intervenants, en vue de partager des connaissances et des outils utilisés à l’échelle du Canada.
  • Encourager les collectivités à adopter des politiques à l’appui du transport actif.

Partenaires du projet « Vers un réseau de Quartiers verts, actifs et en santé | Toward a Network of green, active, healthy neighbourhoods »

Région de l’Ontario

« Launching Community Food Centres in Canada: Building Health and Equity through Food Programs in Low-Income Communities » (1 503 000 $)

Dirigé par les Community Food Centres Canada de Toronto (Ontario), le projet vise ce qui suit.

  • Trouver et mobiliser 15 collectivités à faible revenu choisies en fonction de la démographie et des besoins locaux.
  • Élaborer d’exhaustifs plans de programmes dirigés à l’échelle locale dans chaque collectivité à l’appui de l’accès à des aliments sains (p. ex. programmes qui offrent des repas), des compétences alimentaires (p. ex. jardins communautaires et cuisines collectives), de l’information et de la mobilisation (p. ex. programmes d’entraide).

Partenaires du projet « Launching Community Food Centres in Canada: Building Health and Equity through Food Programs in Low-Income Communities »

Région de l’Ouest

« Health Promoting Schools Program » (1 416 500 $)

Dirigé par l’autorité régionale de la santé de Saskatoon à Saskatoon (Saskatchewan), le projet vise ce qui suit.

  • Accroître la coordination des politiques et des services à l’échelle de l’école et de la collectivité pour ce qui est de l’activité physique, de la saine alimentation et de la santé mentale positive chez les enfants et leurs familles.
  • Appuyer la saine alimentation, l’activité physique et la santé mentale dans les écoles urbaines et rurales ayant des besoins complexes.
  • Appuyer des relations accueillantes, bienveillantes, inclusives et améliorées entre les élèves et leurs familles au moyen de la création de groupes comme des groupes d’élèves leaders et des groupes d’alliés adultes.
  • Augmenter chez les enfants et leurs familles la compréhension de l’importance de l’activité physique, d’une saine alimentation et de la santé mentale tout en augmentant le nombre d’occasions de faire des activités et des choix santé.
  • Améliorer la santé, le bien-être et les résultats d’apprentissage globaux en rehaussant les ressources pédagogiques et le plan de formation en salle de classe.

Partenaires du projet « Health Promoting Schools Program »

« Départ santé | Healthy Start: A multi-level intervention to increase physical activity and healthy eating among young children (ages 3-5) attending early learning programs » (1 594 000 $)

Dirigé par le Réseau Santé en français de la Saskatchewan de Saskatoon (Saskatchewan), le projet vise ce qui suit.

  • Offrir aux centres d'apprentissage des jeunes enfants et aux programmes de prématernelle en Saskatchewan et au Nouveau-Brunswick des services d'approche qui mettent l'accent sur les enfants ayant des antécédents culturels et socioéconomiques divers.
  • Avoir une incidence sur les habitudes relatives à l'activité physique et à la saine alimentation dans les centres d'apprentissage des jeunes enfants et à domicile.
  • Accroître la participation des principaux intervenants au projet.
  • Déterminer comment la stratégie provinciale de la Saskatchewan se répercutera sur les centres d'apprentissage des jeunes enfants francophones et anglophones situés en milieu urbain ou rural en Saskatchewan et au Nouveau-Brunswick.
  • Déterminer les mesures nécessaires pour permettre une mise en œuvre réussie de la stratégie provinciale de la Saskatchewan.

Partenaires du projet « Départ santé | Healthy Start: A multi-level intervention to increase physical activity and healthy eating among young children (age 3-5) attending early learning programs »

« Our Food Our Health Our Culture: Achieving Healthier Weights in Manitoba and Saskatchewan » (1 544 226 $)

Dirigé par Parlons alimentation Manitoba de Winnipeg (Manitoba), le projet vise ce qui suit.

  • Permettre aux collectivités de réunir les conditions propices au poids santé en donnant aux gens les capacités de récolter et de consommer des aliments autochtones traditionnels.
  • Améliorer l'accès des populations à faible revenu à des aliments sains au moyen d'initiatives de détaillants au sein de collectivités urbaines, rurales ou éloignées à haut risque et au sein de communautés à haut risque situées dans des réserves.
  • Élaborer et mettre en œuvre des politiques alimentaires de concert avec des organismes communautaires du Manitoba et de la Saskatchewan qui fournissent de la nourriture aux populations vulnérables comme les enfants, les jeunes, les familles, les adultes et les aînés autochtones ou nouvellement immigrés.

Partenaires du projet « Our Food Our Health Our Culture: Achieving Healthier Weights in Manitoba and Saskatchewan »

Région de la Colombie-Britannique

« Healthy Weights for Children » (1 580 000 $)

Dirigé par la Bridge Youth and Family Services Society de Kelowna (Colombie-Britannique), le projet vise ce qui suit.

  • Mettre en œuvre et évaluer des modules d'apprentissage familial novateurs qui mobilisent les enfants et les jeunes âgés de moins de 19 ans défavorisés ou mal servis, ainsi que leurs parents, leurs parents d'accueil ou leurs gardiens, et leurs collectivités.
  • Évaluer les répercussions de ce modèle pour les enfants en placement et leurs familles.

Partenaires du projet « Healthy Weights for Children »

Région du Nord

« Atii! Let's Do It! A comprehensive healthy-living intervention for children, youth and families in Inuit Communities in Nunavut » (490 684 $)

Dirigé par le Qaujigiartiit Health Research Centre d'Iqaluit (Nunavut), le projet vise ce qui suit.

  • Augmenter la capacité des familles inuites de faire des choix santé en matière d'alimentation et d'activité physique.
  • Améliorer les compétences en santé en inuktitut.
  • Mobiliser les enfants, les parents et les gardiens au moyen d'activités de promotion de la santé en milieu scolaire qui sont amusantes et adaptées aux réalités culturelles.
  • Augmenter le nombre d'occasions pour les enfants et les jeunes d'acquérir des habiletés de moissonnage traditionnelles vitales.
  • Accroître la capacité des jeunes leaders d'élaborer et de mettre en œuvre le projet.

Partenaires du projet « Atii! Let's Do It! A comprehensive healthy-living intervention for children, youth and families in Inuit Communities in Nunavut »

Partenaires des projets

« Engaging Communities: Achieving Healthier Weights through Community Food Security in Remote Inuit Populations » Parmi les partenaires du projet figurent : le ministère de la Santé et du Développement social du Nunatsiavut; le ministère des Terres et des Ressources naturelles du Nunatsiavut; la région de l'Atlantique (Programmes de prévention et de promotion, et leadership dans la profession infirmière) de la Direction générale de la santé des Premières nations et des Inuits; le gouvernement de la communauté inuite de Hopedale; le gouvernement de la communauté inuite de Nain; le gouvernement de la communauté inuite de Postville; le gouvernement de la communauté inuite de Makkovik; le gouvernement de la communauté inuite de Rigolet; l'école Hopedale Amos Comenius Memorial School; le Hopedale Afterschool Program; le Hopedale Community Youth Network; le Département des études autochtones de l'Université Trent; le Département des études environnementales et des ressources de l'Université Trent; le Département de sociologie de l'Université Memorial de Terre-Neuve; le Département de la santé communautaire et des sciences humaines (Santé autochtone) de la Faculté de médecine de l'Université Memorial de Terre-Neuve; l'Institut du Labrador de l'Université Memorial de Terre Neuve; l'Inuit Tapiriit Kanatami; l'association Pauktuutit Inuit Women of Canada; le Centre Nasivvik pour la santé des Inuits et les changements environnementaux; le ministère de la Santé et des Services communautaires du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador; le Bureau des Affaires du Labrador du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador.

« Our Food: Achieving Healthier Weights by Reconnecting Food and Community » Parmi les partenaires du projet figurent : le Bayers Westwood Family Resource Centre; le St. George's Youthnet; le Spryfield Urban Farm Museum; les Phoenix Youth Programs; la Clinique des réfugiés d'Halifax; les Immigrant Settlement and Integration Services (ISIS) d'Halifax; la Common Roots Urban Farm; ReachAbility; Maggie's Place; l'Université Dalhousie; ACT for Community Food Security (Food ARC); l'École de sciences infirmières de l'Université Dalhousie; les services de santé publique de la régie de santé Capital; la Cumberland District Health Authority; Sécurité alimentaire Canada; le Cumberland Food Action Network (CFAN); le River Hebert & Area Garden Club; le Parrsboro Garden Club; le Joggins Fossil Institute; le jardin communautaire d'Amherst; le jardin communautaire de Springhill; le marché des fermiers de Pugwash; le Réseau régional de l'industrie biologique du Canada atlantique (ACORN); le jardin communautaire de Sackville; les Semences du patrimoine Canada, région atlantique; la Régie régionale de la santé Cape Breton; le Groupe de développement durable du Pays de Cocagne.

« Vers un réseau de quartiers verts, actifs et en santé | Toward a Network of green, active, healthy neighbourhoods » Parmi les partenaires du projet figurent : le Centre d'écologie urbaine de Montréal; le Toronto Centre for Active Transportation; la Sustainable Calgary Society.

« Launching Community Food Centres in Canada: Building Health and Equity through Food Programs in Low-Income Communities » Parmi les partenaires du projet figurent : le Local Community Food Centre; le Table Community Food Centre; le Stop Community Food Centre; le NorWest Co-op Community Health Centre; le Dartmouth Family Centre; le CRC at 40 Oaks; l'Université Ryerson; l'Université de Guelph; la Fondation Sprott; la Fondation de la famille J.W. McConnell; la Fondation Green Shield Canada; BMO Groupe financier; la Fondation de charité George Cedric Metcalf; le Fonds de la famille Young de la Fondation communautaire de Hamilton; la Fondation Trillium de l'Ontario; le Fonds pour les communautés en santé (FCS) du ministère de la Promotion de la santé de l'Ontario; la Fondation Atkinson; Joannah et Brian Lawson; Scott et Leigh Lamacraft; Jon et Nancy Love; les Aliments Ultima; Le Creuset Canada; Bernardin ltée; jusqu'à 15 nouveaux centres alimentaires communautaires pendant la durée du projet.

« Health Promoting Schools Program » Parmi les partenaires figurent : la Division scolaire publique de Saskatoon; la Division des écoles catholiques du Grand Saskatoon; la Division scolaire Horizon; la Division scolaire Prairie Spirit; la régie de santé Island Health; le Réseau Santé en français de la Saskatchewan; le district scolaire 72; le district scolaire CSF 93; le district scolaire 61; l’Autorité scolaire de la Première Nation des Ditidaht SD70; l’école communautaire Haahuupayak; le ministère de la Santé du gouvernement de la Saskatchewan; le ministère de l’Éducation du gouvernement de la Saskatchewan; les écoles participantes, les employés, les conseils scolaires communautaires, les élèves et leurs familles.

« Départ santé | Healthy Start: A multi-level intervention to increase physical activity and healthy eating among young children (age 3-5) attending early learning programs » Parmi les partenaires du projet figurent : le Collège de kinésiologie de l'Université de la Saskatchewan; le Collège de pharmacie et de nutrition de l'Université de la Saskatchewan; le Département de santé communautaire et d'épidémiologie de l'Université de la Saskatchewan; l'Association des parents fransaskois; la Saskatchewan Early Childhood Association; la Saskatchewan Population Health and Evaluation Research Unit; KidSKan; le Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick; l'Université de Moncton; l'Université de Sherbrooke; le Réseau national de chercheurs en mouvement et le regroupement Collectivités canadiennes en mouvement; le conseil scolaire de la Division scolaire publique de Saskatoon; le conseil scolaire de la Division des écoles catholiques du Grand Saskatoon; le Conseil des écoles fransaskoises; le conseil scolaire de la Division scolaire North East Saskatchewan (Melfort Nipawin); l'autorité régionale de santé de Five Hills (Moose Jaw); l'autorité régionale de santé de Sun Country (Estevan et Weyburn); l'autorité régionale de santé de Cypress Hill (Swift Current); l'Early Years Branch du ministère de l'Éducation de la Saskatchewan; la Direction de la promotion de la santé du ministère de la Santé de la Saskatchewan (groupe de travail sur le poids santé); MEND SK; le Saskatchewan Institute of Applied Science and Technology (SIAST); les responsables de la formation des éducateurs de la petite enfance au Collège de l'éducation de l'Université de la Saskatchewan; la Fondation des maladies du cœur de la Saskatchewan; le ministère de l'Éducation et du Développement de la petite enfance du gouvernement du Nouveau Brunswick; le ministère des Communautés saines et inclusives du gouvernement du Nouveau-Brunswick; le ministère de la Santé du gouvernement du Nouveau-Brunswick; le Conseil de la santé du Nouveau-Brunswick; Soins et éducation à la petite enfance Nouveau Brunswick.

« Our Food Our Health Our Culture: Achieving Healthier Weights in Manitoba and Saskatchewan » Parmi les partenaires du projet figurent : le North End Food Security Network; la Manitoba Alternative Food Research Alliance; Health in Common; Food Secure Saskatchewan; REACH; l'école secondaire Churchill Community High School; l'Université du Manitoba; la North End Community Renewal Corporation; la Immigrant and Refugee Community Organization of Manitoba; la Province du Manitoba; la Winnipeg Food Share Co-op; la Division scolaire Frontier; l'Office régional de la santé de Winnipeg; la Nation des Cris du lac Fox; la Première Nation de Lac La Ronge; la Northern Sasakatchewan Population Health Unit; l'école communautaire Gordon Denny Community School; l'école communautaire Pre-Cam Community School; l'école de Gillam School; la régie de santé de Mamawetan-Churchill River; la banque alimentaire de Lac La Ronge; le Turtle Island Neighbourhood Centre; la Neechi Foods Co-op; Food for Folks; le Kikinakh Friendship Centre; les Youth Addiction Services (La Ronge); les services de santé de la Première Nation de Lac La Ronge; l'école Senator Myles Venne School.

« Healthy Weights for Children » Parmi les partenaires du projet figurent : la BC Association of Family Resource Programs; l'Association canadienne des programmes de ressources pour la famille; les Catholic Family Services of Saskatoon de la Saskatchewan; le Centre pour les familles du Nord des Territoires du Nord-Ouest; la Ligue pour le bien-être de l'enfance du Canada; la Children's Foundation de la Colombie-Britannique; la Dze L K'ant Friendship Centre Society de la Colombie-Britannique; les Immigrant Services de Calgary en Alberta; la Ki-Low-Na Friendship Society de la Colombie Britannique; la Kootenay Family Place de la Colombie-Britannique; le ministère des Enfants et du Développement de la famille de la Colombie-Britannique; l'Association multiculturelle du Grand Moncton du Nouveau-Brunswick; la Okanagan Foster Parents Association de la Colombie-Britannique; le Programme des Premières Nations, Inuits et Métis de Sainte-Élisabeth de l'Alberta; le Temiskaming Native Women's Support Group de l'Ontario; la Société d'aide à l'enfance de Brant de l'Ontario; le Centre de gouvernance de l'information des Premières Nations de l'Ontario; l'Université de la Colombie-Britannique à Okanagan; le Vista Family Resource Centre de Terre-Neuve; la Wolseley Family Place du Manitoba.

« Atii! Let's Do It! A comprehensive healthy-living intervention for children, youth and families in Inuit Communities in Nunavut » Parmi les partenaires du projet figurent : Nunavut Tunngavik inc.; la Qikiqtani Inuit Association; l'Université de Toronto; l'administration scolaire de district d'Apex; le ministère de l'Éducation du Nunavut; l'administration scolaire de district de Gjoa Haven; l'administration scolaire de district de Cambridge Bay; l'administration scolaire de district d'Arviat; les Kitikmeot School Operations; diverses écoles et de multiples enseignants.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :