Progrès du Canada vers l’atteinte des cibles mondiales en matière de VIH (90-90-90), 2020

Télécharger en format PDF
(407 Ko, 1 page)

Organisation : Agence de la santé publique du Canada

Publiée : 2022-07-11

À la fin de 2020, environ 62 790 personnes vivaient avec le VIH (PVVIH) au Canada.

Objectifs pour le continuum de soins pour le VIH

  • 90 % PVVIH avaient reçu un diagnostic
  • 87 % des personnes ayant reçu un diagnostic de VIH suivaient un traitement
  • 95 % des personnes recevant un traitement antirétroviral avaient une charge virale supprimée

1 personne sur 10 vivant avec le VIH au Canada ne connaissait pas son statut sérologique

Environ 16 690 personnes n’étaient pas engagées ou représentées dans le continuum de soins du VIH

Figure 1. La version textuelle suit.
Figure 1 - Équivalent textuel

Ce graphique à secteurs montre les écarts (nombre et proportion) dans le continuum de soins du VIH.

Écarts dans le continuum de soins du VIH Estimation pour 2020
Suivant un traitement mais ont la charge virale n’était pas supprimée 2 560; 15%
Ayant reçu un diagnostic, mais ne suivaient pas de traitement 7 540; 45%
Non diagnostiquées 6 590; 40%
Les cibles du continuum de soins du VIH pour les femmes vivant avec le VIH au Canada sont inférieures à ceux pour les hommes.
Figure 2. La version textuelle suit.
Figure 2 - Équivalent textuel

Ce graphique à barres verticales montre le nombre estimé de personnes au Canada à la fin de 2020 qui vivaient avec le VIH, et l’estimation ponctuelle associée à chacun des trois objectifs 90-90-90, selon le sexe. La première barre représente le nombre de personnes vivant avec le VIH. La deuxième barre verticale représente le pourcentage de personnes vivant avec le VIH qui ont reçu un diagnostic; la troisième barre verticale représente le pourcentage de personnes ayant un diagnostic qui suivent le traitement; et la quatrième barre verticale représente le pourcentage de personnes qui suivent le traitement dont la charge virale est supprimée.

Estimations des objectifs 90-90-90 Hommes Femmes
Nombre de personnes vivant avec le VIH 47 320 15 470
Pourcentage des personnes vivant avec le VIH qui ont reçu un diagnostic 90 % 88 %
Pourcentage des personnes ayant reçu un diagnostic qui suivent le traitement 87 % 85 %
Pourcentage des personnes qui suivent le traitement dont la charge virale est supprimée 96 % 90 %

 

L’atteinte des cibles pour le VIH varie d’une province ou région à l’autreNote de bas de page 1.

Six des 10 juridictions ont atteint la première cible de 90.

Six des 10 juridictions ont atteint la deuxième cible de 90.

Huit des 10 juridictions ont atteint le troisième objectif de 90.

Les cibles de continuum de soins pour le VIH varient selon les populations clésNote de bas de page 2

  • Les personnes utilisatrices de drogues injectables (2018-2020)Note de bas de page 3 – 83%-88%-63%
  • Communauté africaine, caribéenne et noire en OntarioNote de bas de page 4 – Non disponible – 83-85 % – 96-97 %
  • Les hommes gais, bisexuels et autres hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes dans trois centres urbainsNote de bas de page 5 – 98%-96%-94%
  • Les personnes incarcérées dans établissements correctionnels fédéraux – 88%Note de bas de page 6-98%-97%
  • Premières Nations en Saskatchewan - Non disponible – 88% – 78%
Note de bas de page 1

Certaines provinces et certains territoires ont été regroupés en une région afin de s’aligner sur la façon dont les soins sont dispensés et en raison du petit nombre de cellules.

Retour à la référence de la note de bas de page 1

Note de bas de page 2

Les données sur les populations clés ne représentent pas toujours des données au niveau national, et un ensemble complet de mesures n’est pas disponible pour toutes les communautés

Retour à la référence de la note de bas de page 2

Note de bas de page 3

Tarasuk J., J. Zhang, A. Lemyre, F. Cholette, M. Bryson et D. Paquette. « Résultats nationaux de l’enquête Track auprès des utilisateurs de drogues injectables au Canada, phase 4, 2017 à 2019 », Relevé des maladies transmissibles au Canada, 2020, vol. 46, no 5, p. 155-168

Retour à la référence de la note de bas de page 3

Note de bas de page 4

Ontario HIV Epidemiology and Surveillance Initiative. « Un instantané des diagnostics de VIH et de la cascade des soins VIH parmi les personnes africaines, caraïbéennes et noires en Ontario ». 7 février 2022

Retour à la référence de la note de bas de page 4

Note de bas de page 5

Rapports de site cohorte d’Engage. https://www.engage-men.ca/fr/

Retour à la référence de la note de bas de page 5

Note de bas de page 6

On considère qu’une personne est au courant de son statut si elle a subi un test de dépistage du VIH avant son incarcération, qu’elle a accepté un test volontaire à l’admission, qu’elle a été référée pour un test de dépistage du VIH ou qu’elle en a demandé un pendant l’incarcération. Cette mesure sert à établir par procuration le premier indicateur de 90 pour les établissements correctionnels fédéraux, d’après les données actuellement disponibles.

Retour à la référence de la note de bas de page 6

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :