Le comportement : Des façons de guider le comportement de votre enfant

  • Pensez à l'âge de votre enfant. Les très jeunes enfants trouvent ça difficile de se contrôler, même quand ils connaissent les règles. À mesure que les enfants grandissent, ils comprennent mieux les règles et ils peuvent mieux s'en souvenir. Quand vous choisissez des façons de guider le comportement de votre enfant, pensez à ce qu'il est capable de faire à son âge.
  • Dirigez son attention vers une autre activité. Quand votre bébé veut quelque chose qui est dangereux, montrez-lui un autre jouet. Éloignez son attention de l'objet dangereux. Votre tout-petit veut faire quelque chose qui est contre les règles? Occupez-le avec une autre activité. Prenez-le par la main et dites-lui « Viens ici. Je veux te montrer quelque chose. »
  • Offrez des choix. Entre 1 ½ an à 2 ½ ans, votre enfant aime probablement dire souvent « non ». Essayez de ne pas lui poser des questions qui nécessitent une réponse par « oui » ou par « non ». Par exemple, si vous devez aller au magasin, ne dites pas : « Veux-tu aller au magasin maintenant? ». Essayez plutôt : « Nous allons au magasin maintenant. » Tout de suite, offrez-lui un choix entre deux possibilités que vous accepterez : « Veux-tu porter ton veston ou ton chandail? »
  • Appliquez les conséquences. Les enfants âgés de 3 ans et plus sont capables de comprendre le lien entre leurs actes et les résultats qui s'en suivent. Vous pouvez établir des conséquences pour leur comportement qui les aideront à apprendre de leurs erreurs. Par exemple, si votre enfant lance sa nourriture par terre, il doit aider à nettoyer le dégât. Assurez-vous que vos conséquences soient justes, réalistes, sécuritaires et adaptées à l'âge de votre enfant. Soyez compréhensif et ferme quand votre enfant fait quelque chose qu'il ne doit pas faire. Vous devez appliquer les conséquences telles que vous les avez prévues.

Message clé
Même si vous utilisez de bonnes méthodes pour guider le comportement de votre enfant, tous les enfants se comportent mal à l'occasion.

Les renseignements donnés dans ce feuillet s'appliquent autant aux garçons qu'aux filles et peuvent être utilisés autant par les hommes que par les femmes. L'emploi de la forme masculine a pour seul but d'en faciliter la lecture.

Activités faciles et amusantes

Qu'arriverait-il si...

  • Jouez avec votre enfant d'âge préscolaire à un jeu de « Qu'arrivera-t-il si... ». Demandez-lui, par exemple, « Qu'arriverait-il si on oubliait ton sac à dos? ». Imaginez ensemble toutes les conséquences de l'oubli du sac à dos. Quand c'est le tour de votre enfant, il demandera peut-être, « Qu'arriverait-il si on rencontrait un dinosaure dans la rue? » Donnez libre cours à votre imagination et amusez-vous. Les réponses farfelues font partie du jeu.
  • Un autre jeu consiste à demander « Qu'est-ce qui va arriver ensuite? » lorsque vous êtes en train de lire un livre ou de raconter une histoire. Faites une pause et posez la question à votre enfant. Laissez-le imaginer la suite de l'action. Ces jeux permettent à votre enfant de réfléchir aux conséquences des actes.

Une marionnette dans votre poche

  • Il arrive souvent que les enfants se comportent mal quand ils s'ennuient. Ils ont besoin d'une activité qui les intéresse. Essayez de distraire votre enfant en utilisant une marionnette. Quand vous changez l'ambiance, son comportement pourrait bien s'améliorer.
  • Vous pouvez faire une simple marionnette à partir d'un bas dans lequel vous pouvez glisser votre main. Ouvrez la main pour placer vos doigts face à votre pouce. Maintenant, glissez le bas sur votre main. Pour donner une bouche à votre marionnette, fermez vos doigts et votre pouce ensemble. Pour le nez, avancez votre majeur. Demandez à votre enfant où placer les yeux. Vous pouvez les dessiner avec un marqueur. Si votre enfant est assez âgé, il peut les dessiner lui-même.
  • Votre marionnette peut être très simple. Les enfants ont une bonne imagination. Si vous le voulez, cousez des yeux avec de la laine de couleur et ajoutez de la laine pour faire des cheveux.
  • Commencez à bouger la bouche de la marionnette et parlez en prenant une voix différente. Combien de temps faudra-t-il avant que votre enfant commence à parler à la marionnette au lieu de vous parler à vous? Gardez la marionnette dans votre poche et sortez-la au bon moment. Votre enfant s'ennuie dans la file d'attente à l'épicerie? Quand votre marionnette commence à lui raconter des histoires drôles, ça deviendra un moment de plaisir partagé.

Fournisseurs de programme : Utilisez le présent espace pour inscrire l'information de votre organisation.

 
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :