ARCHIVÉ - Syndrome de rubéole congénitale/infection rubéoleuse congénitale

 


À déclaration obligatoire à l’échelle nationale depuis : 1979

1.0 Déclaration à l’échelle nationale

Seuls les cas confirmés de la maladie devraient être déclarés.

2.0 Type de surveillance

Déclaration hebdomadaire active de chaque cas (y compris la déclaration de « zéro cas ») par les ministères de la santé provinciaux et territoriaux au Système canadien de surveillance de la rougeole et de la rubéole (SCSRR)

Déclaration systématique de chaque cas aux autorités fédérales

3.0 Classification du cas

Syndrome de rubéole congénitale (SRC)

3.1 Cas confirmé

Naissance vivante : deux manifestations cliniques compatibles (toute combinaison de manifestations énumérées dans les colonnes A et B du tableau 1) et confirmation en laboratoire de l’infection :

  • isolement du virus rubéoleux dans un échantillon clinique approprié
    OU
  • détection de l’ARN du virus rubéoleux
    OU
  • test sérologique positif pour les anticorps IgM en l’absence d’une immunisation récente avec un vaccin contenant l’antigène rubéoleux
    OU
  • persistance des anticorps IgG dirigés contre le virus de la rubéole plus longtemps que ce qui serait prévisible (environ 6 mois après la naissance) par transfert passif des anticorps maternels ou en l’absence d’une immunisation récente

Enfant mort-né : deux manifestations c liniques compatibles et isolement du virus rubéoleux dans un échantillon clinique approprié

3.2 Cas probable

En l’absence d’épreuves de laboratoire appropriées, un cas qui présente au moins :

  • deux des manifestations cliniques compatibles énumérées dans la colonne A du tableau 1
    OU
  • une des manifestations énumérées dans la colonne A du tableau 1 et une de celles qui figurent dans la colonne B du tableau 1

REMARQUE : Les cas suivants ne peuvent pas être considérés comme des cas de SRC:

  • absence d’anticorps dirigés contre le virus de la rubéole chez le nouveau né
    OU
  • absence d’anticorps dirigés contre le virus de la rubéole chez la mère
    OU
  • baisse du titre d’anticorps dirigés contre le virus de la rubéole chez le nouveau-né correspondant à la baisse normale, après la naissance, des anticorps maternels transmis passivement
Infection rubéoleuse congénitale

Cas confirmé

Confirmation en laboratoire de l’infection, en l’absence de manifestions cliniques compatibles :

  • isolement du virus rubéoleux dans un échantillon clinique approprié
    OU
  • détection de l’ARN du virus rubéoleux
    OU
  • test sérologique positif pour les anticorps IgM dirigés contre le virus de la rubéole en l’absence d’immunisation récente avec un vaccin contenant l’antigène rubéoleux
    OU
  • persistance des anticorps IgG dirigés contre le virus de la rubéole plus longtemps que ce qui serait prévisible (environ 6 mois après la naissance) par transfert passif des anticorps maternels ou en l’absence d’une immunisation récente

Tableau 1. Syndrome de rubéole congénitale : manifestations cliniques compatibles

Colonne A

Colonne B

  1. Cataractes ou glaucome congénital (l’un ou l’autre ou les deux comptent pour un)
  2. Malformation cardiaque congénitale
  3. Surdité neurosensorielle
  4. pigmentaire
  1. Purpura
  2. Hépato splénomégalie
  3. Microcéphalie
  4. Micro ophtalmie
  5. Retard mental
  6. Meningo encéphalite
  7. Anomalies radiologiques des os
  8. Trouble du développement ou d’apparition tardive comme le diabète et la panencéphalite progressive et toute autre affection possiblement causée par le virus rubéoleux

4.0 Laboratoire — Commentaires

Une caractérisation plus poussée de la souche est indiquée à des fins de recherche épidémiologique, de santé publique et de contrôle.

5.0 Manifestations cliniques

Se reporter au tableau 1

6.0 Code(s) de la CIM

6.1 Code(s) de la CIM-10

B06.0
plus G05.1, B06.9
P35.0
Syndrome de rubéole congénitale

6.2 Code(s) de la CIM-9/CIM-9-MC

056.01
Encéphalomyélite due à la rubéole
771.0
Rubéole congénitale

7.0 Type de déclaration à l’échelle internationale

Déclaration hebdomadaire des cas confi rmés à l’Organisation panaméricaine de la santé, conformément à l’objectif d’élimination de la rubéole et de la rubéole congénitale dans l’hémisphère occidental.

8.0 Commentaires

Les définitions de cas probable sont fournies à titre indicatif pour faciliter la recherche de cas et la gestion de la santé publique et ne doivent pas être utilisées pour la déclaration à l’échelle nationale.

La surveillance hebdomadaire active a débuté en 2006. Tous les cas sont examinés par la Division de l’immunisation et des infections respiratoires (Agence de la santé publique du Canada) à des fins de classification avant d’être enregistrés dans la base de données nationale.

9.0 Références

Pan American Health Organization. Elimination of Rubella and Congenital Rubella Syndrome Field Guide. Scientifi c and Technical Publication No. 606.

10.0 Définitions de cas antérieures

Programme canadien de surveillance des maladies transmissibles : définition de cas et méthodes de surveillance particulières à chaque maladie. Rapport hebdomadaire des maladies au Canada 1991;17(S3).

Définitions de cas des maladies faisant l’objet d’une surveillance nationale. RMTC 2000;26(S3).

Date de la dernière révision :

mai 2008


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :