Bulletin des agents pathogènes des voies respiratoires émergents : Numéro 30, juin 2019

Télécharger le format de rechange
(Format PDF, 1227 Ko, 2 pages)

Analyse de la situation mensuelle des maladies des voies respiratoires émergentes affectant les humains

Dans ce Bulletin

Mise à jour sur les problèmes de santé publique liés aux agents pathogènes des voies respiratoires émergents chez l'humain (30 juin 2019)
Nouveaux virus grippauxNote de bas de page 1 Nbre cumulatif de casNote de bas de page 2 Décès % du taux de létalitéNote de bas de page 3
A(H7N9) 1,568 615 39%
A(H5N1) 878 460 52%
A(H9N2) 51 1 2%
A(H5N6) 23 15 65%
A(H7N4) 1 0 0%
H3N2v 435 1 <1%
H1N2v 26 0 0%
H1N1v 23 0 0%
A(H1N2)Note de bas de page 4 2 0 0%
SRMO-CoVNote de bas de page 1 Nbre cumulatif de casNote de bas de page 2 Décès % du taux de létalitéNote de bas de page 3
Nombre de cas à l'échelle mondiale 2,449 840 34%
Arabie saoudite 2,058 763 37%
Note de bas de page 1

Date du premier cas déclaré d'infection humaine : SRMO-CoV : février 2013 (étude rétrospective de cas, septembre 2012). A(H7N9) : mars 2013. A(H5N1) : 1997. A(H9N2) : 1998. A(H5N6) : 2014. A(H7N4) : février 2018 (étude rétrospective de cas, décembre 2017). H3N2v avec le gène M du virus pH1N1 : 2011. H1N2v : 2005. H1N1v : 2005.

Retour à la référence de la note de bas de page 1

Note de bas de page 2

Nombre cumulatif de cas : actualisés avec les données signalées par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) (les virus grippaux aviaires et d'origine porcine, le SRMO-CoV), et les Centres de contrôle et de prévention des maladies des États-Unis (CDC) (virus grippaux d'origine porcine), et du ministère de la Santé de l'Arabie saoudite (SRMO-CoV).

Retour à la référence de la note de bas de page 2

Note de bas de page 3

Taux de létalité : pourcentage des cas ayant entraîné la mort.

Retour à la référence de la note de bas de page 3

Note de bas de page 4

Virus saisonnier réassorti : virus réassorti des souches saisonnières A (H1N1) pdm09 et A (H3N2).

Retour à la référence de la note de bas de page 4

Mise à jour sur les virus grippaux aviaires

Grippe Aviaire A(H7N9)

Aucun nouveau cas d'infection par le virus de la grippe aviaire de type A (H7N9) n'a été signalé à l'OMS en juin 2019. Le dernier cas a été signalé en avril 2019. Depuis 2013, 1568 cas, dont au moins 615 décès, ont été signalés dans le monde, avec 1564 cas dans la cinquième vague, trois cas dans la sixième vague et un cas dans la septième vague. (Figure 1). Au Canada, deux cas en lien avec un voyage ont été signalés en janvier 2015.

Figure 1. Répartition temporelle de l'infection humaine de la grippe aviaire A(H7N9) dans le monde, par mois et année, du 1e janvier 2013 au 30 juin 2019.
Une figure indiquant la distribution temporelle de la grippe aviaire A(H7N9) à l'échelle mondiale, du 1e janvier 2013 au 30 juin 2019.

Remarque : Le graphique a été préparé par le Centre de l'immunisation et des maladies respiratoires infectieuses (CIMRI) à partir des données de l'OMS provenant des évaluations mensuelles des risques grippaux liés à l'interface entre l'homme et l'animal. Le graphique reflète les données de ces évaluations en date du 30 juin 2019.

Figure 1 - Équivalent textuel
Répartition temporelle de l'infection humaine de la grippe aviaire A(H7N9) dans le monde, par mois et année, du 1e janvier 2013 au 30 juin 2019
Année Mois Cas Décès
2016 Juin 2 0
Juil 4 0
Août 0 0
Sept 0 0
Oct 2 0
Nov 10 2
Déc 114 39
2017 Janv 197 29
Févr 93 13
Mars 70 12
Avr 72 24
Mai 50 6
Juin 19 4
Juil 2 0
Août 3 2
Sept 1 0
Oct 0 0
Nov 0 0
Déc 1 0
2018 Janv 1 1
Févr 1 0
Mars 0 0
Avr 0 0
Mai 0 0
Juin 0 0
Juil 0 0
Août 0 0
Sept 0 0
Oct 0 0
Nov 0 0
Déc 0 0
2019 Janv 0 0
Févr 0 0
Mars 0 0
Avr 1 0
Mai 0 0
Juin 0 0

La distribution temporelle de la grippe aviaire A(H7N9) à l'échelle mondiale, du 1e janvier 2013 au 30 juin 2019, est présentée sur la Figure 1. L'année 2017 comprend le plus grand nombre de signalements avec un pic atteint en janvier. Trois cas ont été signalés en 2018 et un cas a été signalé en 2019 jusque-là.

Grippe Aviaire A(H9N2)

En juin 2019, aucun nouveau cas de H9N2 n'a été signalé à l'OMS. Le cas le plus récent de H9N2 a été signalé en Chine en mars 2019. Au total, 51 cas, dont 1 décès, ont été signalés dans le monde depuis 1998.

Grippe Aviaire A(H5N6)

En juin 2019, aucun nouveau cas de H5N6 n'a été signalé à l'OMS. Le cas le plus récent de H5N6 a été signalé en Chine en novembre 2018. La source d'exposition était inconnue. Il y a eu 23 cas au total, dont 15 décès dans le monde depuis 2014, tous en Chine.

Grippe Aviaire A(H7N4)

En juin 2019, aucun nouveau cas de H7N4 n'a été signalé à l'OMS. Le 14 février 2018, L'OMS a signalé le premier cas connu d'infection humaine par H7N4. Le cas avait déclaré avoir été en contact avec la volaille. Aucun cas n'a été signalé depuis lors.

Mise à jour sur les virus grippaux d'origine porcine

Grippe A(H3N2)v d'origine porcine

Le cas le plus récent de grippe porcine H3N2v a été signalé aux États-Unis en juin 2018. Le cas a signalé une exposition au porc dans une foire agricole. Au total, 435 cas, dont 1 décès, ont été signalés dans le monde depuis 2011. Au Canada, un cas domestique a été signalé en décembre 2016.

Grippe A(H1N2)v d'origine porcine

Le cas le plus récent de grippe porcine H1N2v a été signalé aux États-Unis en août 2018. Le cas a signalé une exposition au porc dans une foire agricole. Au total, 26 cas confirmés de H1N2v ont été signalés aux États-Unis depuis 2005. Dans la plupart des cas, la maladie est demeurée bénigne.

Grippe A(H1N1)v d'origine porcine

Le cas le plus récent de grippe porcine H1N1v a été signalé aux États-Unis en mai 2019 chez une personne âgée plus de 65 ans. La source d'exposition était inconnue et le patient s'est rétabli. Au total, 23 cas ont été signalés dans le monde depuis 2005. À ce jour, l'infection au H1N1v est associée à une maladie bénigne.

Figure 2. Répartition géographique des cas humains de grippe aviaire et porcine dans le monde en juin 2019 (n=0).
Une figure indiquant la répartition spatiale des cas humains des grippes aviaires et porcines en juin 2019.

Remarque : Cette carte a été préparée par le Centre de l'immunisation et des maladies respiratoires infectieuses (CIMRI) à partir des données des Bulletins sur les flambées épidémiques. Il reflète les données disponibles le 30 juin 2019.

Figure 2 - Équivalent textuel

La répartition spatiale des cas humains des grippes aviaires et porcines en juin 2019 est présentée dans la Figure 2. Aucun cas de grippe aviaire ou porcine a été signalé en juin 2019.

Mises à jour sur le Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient

Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (SRMO-CoV)

En juin 2019, sept nouveaux cas de SRMO-CoV, dont un décès, ont été recensés dans six villes de l'Arabie Saoudite [Figure 3] : cela constitue une diminution du nombre de cas signalé aux mois précédents [Figure 4]. Tous les cas sauf un étaient des hommes et l'âge médian était de 55 ans (amplitude : de 28 à 71 ans). Cinq cas ont été classés comme des cas primaires avec une exposition à des chameaux. Au total, 2449 cas confirmés en laboratoire de SRMO-CoV, dont 840 décès, ont été signalés dans le monde depuis 2012 par l'OMS et le Royaume d'Arabie saoudite. Aucun cas n'a été signalé au Canada.

Figure 3. Répartition géographique des cas humains de SRMO- CoV signalés en juin 2019 (n=7).
Une figure indiquant la répartition spatiale des cas signalés du SRMO en juin 2019.

Remarque : Cette carte a été préparée par le Centre de l'immunisation et des maladies respiratoires infectieuses (CIMRI) à partir des données de l'OMS provenant des évaluations mensuelles des risques grippaux liés à l'interface entre l'homme et l'animal. La carte reflète les données de ces évaluations le 30 juin 2019.

Figure 3 - Équivalent textuel

La répartition spatiale des cas déclarés du SRMO en juin 2019 est présentée dans la Figure 3. Un total de 7 cas ont été signalés en juin, tous par l'Arabie saoudite.

Figure 4. Répartition temporelle des cas humains de SRMO-CoV déclarés par l'OMS à l'échelle mondiale, par mois et par année, du 1e janvier 2018 au 30 juin 2019 (n=294).
Une figure indiquant la distribution temporelle de SRMO-CoV à l'échelle mondiale, du 1e janvier 2018 au 30 juin 2019.

Remarque : Ce graphique a été préparé par le Centre de l'immunisation et des maladies respiratoires infectieuses (CIMRI) à partir des données des Bulletins sur les flambées épidémiques de l'OMS et du ministère de la Santé de l'Arabie saoudite. Il reflète les données disponibles le 30 juin 2019.

Figure 4 - Équivalent textuel
Répartition temporelle des cas humains de SRMO-CoV déclarés par l'OMS à l'échelle mondiale, par mois et par année, du 1e janvier 2018 au 30 juin 2019 (n=294)
Année Mois Cas Décès
2018 Janv 17 11
Févr 14 2
Mars 17 4
Avr 8 5
Mai 13 2
Juin 10 1
Juillet 7 3
Août 6 2
Sept 14 6
Oct 9 2
Nov 7 1
Déc 5 0
2019 Janv 19 5
Févr 76 14
Mars 29 3
Avr 22 7
Mai 14 4
Juin 7 1

La distribution temporelle de SRMO-CoV à l'échelle mondiale, du 1e janvier 2018 au 30 juin 2019, est présentée sur la Figure 4. L'année 2019 comprend le plus grand nombre de signalements avec un pic atteint en février, et un diminution depuis.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :