Des spécialistes inuit des ours polaires font part de leurs connaissances dans une nouvelle étude sans précédent

Les ours polaires sont chers à mes yeux. Ils sont importants pour les générations à venir et leur présence est essentielle pour nos jeunes enfants. (Geetee Maniapik, Pangnirtung)

Dans le monde entier, les ours polaires sont un symbole emblématique de l'Arctique, mais pour les Inuit, qui ont toujours vécu à leurs côtés, ils sont indissociables de leur mode de vie, de leur patrie et de leur culture. Les Inuit, plus que quiconque, souhaitent voir les ours prospérer encore longtemps.

Le changement climatique modifie les conditions dans les mers glacées de l'Arctique où vivent les ours polaires. Comment se débrouillent-ils? Les ours sont-ils en santé? Ont-ils assez à manger? Leur population est-elle en décroissance ou en croissance? Dans un nouveau rapport intitulé Nunavut Inuit Qaujimajatuqangit on the health of the Davis Strait polar bear population, des spécialistes inuits des ours polaires provenant de Pangnirtung et de Kimmirut, au Nunavut, répondent à ces questions et plus encore.

collaboration

Matilde Tomaselli, chercheuse scientifique à POLAIRE et coresponsable du projet, a créé cette image pour représenter les nombreux partenaires, y compris les experts inuits sur l'étude des ours polaires, qui ont travaillé ensemble à la réalisation de l'étude.

Cette étude est le fruit d'un partenariat entre les organisations de chasseurs et de trappeurs de Pangnirtung et de Kimmirut, dans la région de Qikiqtani, au Nunavut, le gouvernement du Nunavut, Savoir polaire Canada et Environnement et Changement climatique Canada. Elle place les connaissances inuites —Inuit Qaujimajatuqangit (IQ) en inuktitut— sur les ours polaires au premier plan et sera un outil essentiel dans la planification de la gestion de la faune pour la population d'ours polaires du détroit de Davis.

Cette étude présente un point de vue holistique et fournit une évaluation complète de la santé des ours polaires dans le détroit de Davis selon 35 spécialistes inuits et inuites des ours polaires. Elle examine la santé des ours individuels, la population d'ours et leur habitat, l'importance culturelle et économique des ours polaires, ainsi que les perspectives inuites sur la gestion et l'intendance des ours polaires. Elle comprend également des témoignages dans lesquels des spécialistes inuits relatent leurs propres connaissances, points de vue et expériences avec les ours polaires.

ours polaire

Photo : Savoir polaire Canada

Tous les spécialistes soutiennent que le nanuq —ours polaire en inuktitut— est formidable, résilient et très intelligent. Mais il peut aussi être dangereux et imprévisible. Les Inuit ont un grand respect pour le nanuq.

L'ours polaire est important sur le plan culturel et économique et représente une source de nourriture traditionnelle pour les Inuit. Ces derniers chassent les ours polaires pour leur chair et leur peau, qui sont vendues ou utilisées pour fabriquer des vêtements, des matelas et des couvertures. Les chasses sportives guidées, qui utilisent des traîneaux à chiens plutôt que des motoneiges, sont une source de revenus.

Le rapport d'étude définitif révèle que les ours polaires observés par les Inuit près de Pangnirtung et de Kimmirut sont généralement en bonne santé, et que leur population locale a augmenté au cours des dernières décennies. Plus récemment, certains chasseurs ont remarqué une légère diminution de la masse grasse et de la santé générale des ours polaires, ainsi que des cas de perte de poils (alopécie). En outre, les phoques annelés, principale proie des ours polaires, sont moins nombreux autour de Kimmirut et de Pangnirtung depuis quelques décennies, et la qualité et la quantité de glace de mer ont diminué. Les spécialistes des deux communautés ont souligné que l'ours polaire est un prédateur résilient et intelligent qui s'adapte facilement aux changements dans la disponibilité des proies et les conditions d'habitat. Cette étude vise la consignation régulière des connaissances et des observations des Inuit afin de comprendre comment la santé des ours polaires évoluera au fil du temps dans des conditions environnementales changeantes.

Je n'ai qu'à regarder les empreintes pour savoir si un ours polaire est en bonne santé et gras ou s'il est maigre. On peut le savoir en regardant ses empreintes. Lorsqu'un ours gras et en bonne santé marche sur la neige, la fourrure sur ses pattes et ses griffes laissent une traînée. Si c'était un ours maigre, il n'y aurait pas de traînée : on ne verrait que l'empreinte des pattes dans la neige... (Sandy Akavak, Kimmirut)
empreintes d'ours polaires

Tiré du rapport : un dessin de Sandy Akavak, de Kimmirut, de la façon dont les empreintes des ours polaires gras et en bonne santé laissent une traînée; et une photo d'empreintes d'un ours polaire sur la glace de mer (photo : David McGeachy).

Photo: David McGeachy

Cette étude souligne aussi clairement que la sécurité publique est devenue une préoccupation croissante pour les Inuit. Il s'agit d'un aspect très important qui nécessite une attention et une gestion collaborative. Par exemple, Lazarusie Ishulutaq de Pangnirtung, raconte :

Vers l'an 2000, je suis venu ici pour chasser le caribou. Je me suis réveillé vers 4 heures du matin parce que le bateau tanguait. Il y avait un ours polaire dans mon bateau! Nous avions cuisiné de la viande de phoque cette nuit-là et nous avons découvert un ours polaire à bord du bateau à notre réveil. Nous ne voulions pas lui tirer dessus puisqu'il y avait de fortes chances que je tire sur le moteur. On m'a dit que si on criait aussi fort que possible, on pouvait effrayer un ours polaire. J'ai donc crié à tue-tête, l'ours a pris peur et est tombé du bateau... C'était une femelle et elle avait des oursons...

Le rapport d'étude définitif présente une grande quantité de connaissances et de points de vue de certains des plus grands spécialistes mondiaux de l'ours polaire. Ce type d'information est essentiel pour comprendre les ours polaires et leur écologie, et pour élaborer des pratiques de gestion et d'intendance efficaces qui permettront de préserver la santé des ours polaires et d'honorer la relation unique et de longue date entre les Inuit et le nanuq, et ce, pour longtemps.

Vous pouvez lire et télécharger le rapport ici (anglais seulement)

Savoir polaire Canada

Pour toutes demandes concernant les médias, contactez:
343-548-5456
communications@polar-polaire.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :