Le gouvernement du Canada collabore avec Pride Toronto pour améliorer la sécurité des communautés LGBTQ2

Communiqué de presse

Le 24 novembre 2018
Toronto (Ontario)
Sécurité publique Canada

Tous les Canadiens méritent de pouvoir se sentir en sécurité et de savoir que leurs droits fondamentaux sont protégés. C’est pourquoi il est important que le gouvernement du Canada tente d’aborder l’inégalité historique et continue à laquelle sont aux prises les personnes qui s’identifient comme lesbiennes, gaies, bisexuelles, transgenres, queer et bispirituelles (LGBTQ2). Il s’agit d’une partie essentielle des efforts du gouvernement du Canada afin de créer une société plus forte, plus diversifiée et plus inclusive.

Aujourd’hui, l’honorable Bill Morneau, ministre des Finances du Canada, a annoncé, au nom du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile et du ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme, que le gouvernement du Canada s’était engagé à collaborer avec Pride Toronto à une initiative visant à accroître la sécurité des personnes des communautés LGBTQ2 de Toronto.

Pride Toronto, avec l’appui de Sécurité publique Canada, propose une initiative visant à améliorer les relations entre les communautés LGBTQ2 de Toronto et le système de justice pénale; à accroître la compréhension sur les infractions et la victimisation des communautés LGBTQ2 (y compris les crimes haineux); et à contribuer à la mise en œuvre d’outils éducatifs et préventifs pour les victimes et les délinquants au sein de cette communauté.

De concert avec Patrimoine canadien, Pride Toronto propose également de sensibiliser la population canadienne au 50e anniversaire de la décriminalisation de l’homosexualité. Avec l’appui de Patrimoine canadien, Pride Toronto a l’intention de souligner ce moment important de l’histoire canadienne et la manière dont il a façonné le Canada pour en faire un pays réellement diversifié et inclusif.

Le gouvernement du Canada fournira 450 000 dollars pour cette initiative, qui devrait débuter au début de 2019.

Citations

« Pendant trop longtemps, la communauté LGBTQ2 a fait face à de l’injustice de la part des différentes institutions dans notre société. Le fait est que nous devons faire mieux. Ensemble, avec Pride Toronto, notre gouvernement s’engage à soutenir des communautés LGBTQ2 plus sécuritaires et plus résilientes. Nous savons que lorsque nous retirons les obstacles à la réussite et que nous faisons de nos communautés des endroits accueillants et sécuritaires, tous les Canadiens en profitent. »

– L’honorable Bill Morneau, ministre des Finances du Canada et député du Centre de Toronto, au nom de l’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

« Il y a près de 50 ans, le Canada adoptait une loi pour décriminaliser l’homosexualité. Cette décision représentait une étape charnière dans les efforts continus en vue de favoriser l’égalité et de faire avancer les droits de la communauté LGBTQ2 au Canada. Aujourd’hui, nous sommes fiers d’appuyer le travail d’organismes comme Pride Toronto, qui rend hommage à cet anniversaire important et aux efforts incessants en faveur de l’égalité des droits qui en a découlé. »

– L’honorable Pablo Rodriguez, ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme

« Pride Toronto a essayé de trouver des moyens de s’associer à des agences communautaires pour développer des approches collaboratives afin d’aborder les préoccupations de sécurité des communautés LGBTQ2+. Cette initiative nous aidera à créer une feuille de route afin de mieux comprendre la façon dont nous abordons les préoccupations que nous avons entendues depuis de nombreuses années. Nous remercions le gouvernement fédéral pour sa promesse de soutien, qui nous aidera à commencer à améliorer la sécurité dans les communautés LGBTQ2+. »

– Olivia Nuamah, directrice générale, Pride Toronto

Faits en bref

  • Des études récentes indiquent que les adultes et les jeunes LGBTQ2 sont aux prises de façon disproportionnée à des difficultés qui constituent des facteurs de risque de délinquance et de victimisation criminelles. Certains de ces facteurs comprennent des taux de pauvreté plus élevés, une surreprésentation dans la population des jeunes sans-abri et une surreprésentation dans le système de placement en famille d’accueil. Malgré ces facteurs de risque, il y a un manque d’études et de données disponibles sur les personnes de la communauté LGBTQ2 qui entrent en contact avec le système de justice pénale en tant que délinquants ou en tant que victimes (WOODS, Jordan Blair. « LGBT Identity and Crime », dans California Law Review, vol. 105, no 3, 2017, p. 667).

  • Pride Toronto est un organisme à but non lucratif dont la mission est de réunir les personnes afin de célébrer l’histoire, le courage et la diversité de la communauté LGBTQ2+.

  • En 1969, le gouvernement du Canada a adopté un projet de loi omnibus décriminalisant les actes sexuels privés entre des personnes de même sexe de 21 ans ou plus. L’année 2019 marque le 50e anniversaire de la décriminalisation de l’homosexualité.

Liens connexes

Personnes-ressources

Scott Bardsley
Conseiller principal pour les communications
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-998-5681
scott.bardsley@canada.ca

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
ps.mediarelations-relationsaveclesmedias.sp@canada.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :