Le gouvernement du Canada contribue à l’édification de collectivités résilientes en Colombie-Britannique

Communiqué de presse

Le 16 novembre 2018
Vancouver (Colombie-Britannique)
Sécurité publique Canada

Les inondations représentent la catastrophe naturelle la plus onéreuse et fréquente au Canada. Aujourd’hui Joyce Murray, députée de Vancouver Quadra, et Jennifer Rice, secrétaire parlementaire de la Protection civile en Colombie-Britannique, ont annoncé plus de 16,5 millions de $ de financement fédéral et provincial pour appuyer 32 projets menés dans le cadre du Programme national d’atténuation des catastrophes (PNAC). De plus, certaines municipalités et organisations non gouvernementales ont conclu des partenariats avec la Colombie-Britannique afin d’ajouter 2,16 millions de $ à cette somme. 

Le gouvernement du Canada, par l’entremise du PNAC, aide à répondre à l’accroissement des risques et des coûts liés aux inondations et pose les bases pour les investissements éclairés qui pourraient réduire, voire annuler, les effets des inondations. Le financement permettra de réaliser des évaluations des risques, de cartographier les plaines d’inondation, de rédiger des plans d’atténuation et des projets d’atténuation de petite échelle, comme des ponceaux pour eaux pluviales.

Parmi les 32 projets annoncés aujourd’hui :

  • Quatorze fourniront du financement pour la réalisation d’évaluation des risques pour déterminer les risques d’inondation, soit un total de 2,31 millions de $ ;
  • Cinq aideront les collectivités à identifier les répercussions exactes d’une inondation sur les structures et les gens à l’aide de la cartographie des plaines d’inondation, soit un total de 1,89 million de $ ;
  • Deux aideront les collectivités à concevoir des plans d’atténuation en vue d’inondations ultérieures, soit un total de 583 110 $ ; et
  • onze financeront des projets structurels d’atténuation à petite échelle, soit un total de 13,89 millions de $.

Citations

« Les catastrophes naturelles liées aux événements météorologiques sont de plus en plus graves, fréquentes, dommageables et dispendieuses, menaçant la sécurité de nos collectivités et notre économie. Le gouvernement du Canada, par l’entremise du Programme national d’atténuation des catastrophes, protège les environs de la plage Locarno de Vancouver des inondations. L’investissement d’aujourd’hui aidera à protéger les résidences, les propriétés et l’infrastructure à Vancouver des dommages importants causés par les inondations et augmentera notre résilience aux changements climatiques. »

- Joyce Murray, députée de Vancouver Quadra, au nom de l’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

« Après deux années consécutives de feux de forêt graves en été et d’importantes inondations au printemps, l’importance de l’atténuation des catastrophes et de la protection civile n’a jamais été aussi claire. Ce programme et partenariat avec le gouvernement fédéral aidera nos villes et villages à être plus résilients face aux catastrophes qui augmentent en fréquence et en sévérité. Les personnes, les familles et tous les ordres du gouvernement – nous avons besoin de tous travailler ensemble afin de bâtir une Colombie-Britannique plus sûre pour les générations à venir. »

- Jennifer Rice, secrétaire parlementaire de la Protection civile en Colombie-Britannique

Faits en bref

  • Depuis son lancement en 2015, le PNAC a approuvé le financement de 273 projets au Canada qui contribuent à l’élaboration de collectivités plus sécuritaires et résilientes.

  • En plus d’investir dans les projets provinciaux et territoriaux axés sur l’atténuation des inondations par l’intermédiaire du PNAC, le gouvernement du Canada :

    • investit dans des activités de sensibilisation du public et des outils favorisant la gestion des risques et la résilience, comme les guides d’orientation fédéraux sur la cartographie des plaines inondables, afin d’aider tous les ordres de gouvernement à prendre des décisions éclairées sur l’atténuation des inondations;
    • a créé un nouveau fonds fédéral d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes d’une valeur de deux milliards de dollars pour soutenir l’infrastructure requise afin de gérer les répercussions des changements climatiques;
    • intègre la résistance aux changements climatiques au Code national du bâtiment et mène des études afin d’intégrer cet aspect à la conception des bâtiments.
  • Selon le Bureau d’assurance du Canada, les dommages assurés en 2016 ont dépassé les 4,9 milliards de dollars — ce qui surpasse le précédent record annuel de 3,2 milliards de dollars établi en 2013 — et le coût économique annuel des catastrophes dans le monde a quintuplé depuis les années 1980. Les dommages attribuables aux inondations représentent 80 % des paiements fédéraux d’aide aux sinistrés depuis les 20 dernières années.

  • Des études ont démontré que lorsque des investissements structurels et non structurels sont mis en œuvre en concert, le résultat est un retour d’investissements de 6 pour 1.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Scott Bardsley
Conseiller principal aux communications
Cabinet du Ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-998-5681
scott.bardsley@canada.ca

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
ps.mediarelations-relationsaveclesmedias.sp@canada.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :