NOTES D'ALLOCUTION POUR L'HONORABLE MARC GARNEAU, MINISTRE DES TRANSPORTS, À L'OCCASION DE LA SÉANCE D'OUVERTURE DU FORUM AÉRONAUTIQUE MONDIAL DE 2015

Discours

Montréal (Québec),
Le 23 novembre 2015

Le discours prononcé fait foi

Merci de m’avoir invité à me joindre à vous aujourd’hui.

Monsieur Aliu, président du Conseil de l’OACI, madame Liu, secrétaire générale, distingués invités, collègues. Permettez-moi tout d’abord de vous souhaiter la bienvenue au Canada et à Montréal, métropole de l'aviation civile internationale et hôte de l'OACI depuis 1947.

Le Canada est fier de cette longue et fructueuse collaboration avec l’Organisation et les États membres la constituant. Il y a aucun doute que les initiatives de l’Organisation de l'aviation civile internationale, créée il y a près de 70 ans, ont été avantageuses pour le transport aérien partout dans le monde.   

À titre de nouveau ministre des Transports du Canada, je suis fier de vous souhaiter la bienvenue. Comme vous le savez peut-être déjà, je suis ministre depuis moins d’un mois. Puisque j’ai aussi été président de l’Agence spatiale canadienne, située tout près de Montréal, je connais très bien l’OACI et je suis au courant de ses nombreux accomplissements. Je suis également député dans la région et je sais que l’organisation est ancrée profondément ici à Montréal et dans les environs.

Je suis heureux de voir que ce lien persiste encore aujourd’hui et je sais que le Canada est fier d’être le pays d’accueil de ce forum.

J’aimerais féliciter l’OACI d’avoir organisé son premier forum aéronautique mondial ici à Montréal. Je tiens aussi à féliciter M. Aliu et Mme Liu d’avoir entrepris la réalisation du forum. De plus, j’aimerais saluer l’OACI dans l’ensemble pour sa campagne « Aucun pays laissé de côté ».  Celle-ci vise à encourager tous les pays de la planète à mettre en oeuvre les normes et les pratiques recommandées en matière de transport aérien.  

Le gouvernement du Canada appui ce type d’initiative qui vise à améliorer la sécurité, à renforcer la sûreté et à développer la capacité des réseaux d’aviation partout dans le monde.

Sur une note plus personnelle, vous savez peut-être que j’ai eu le privilège d’être le premier astronaute canadien à voyager dans l’espace. Le fait de voir notre planète d’un tel point de vue m’a motivé à vouloir m’engager profondément à la protéger, surtout en ce qui a trait au changement climatique. C’est pourquoi je félicite l’OACI de son engagement visant à accroître la durabilité du transport aérien international et à diminuer les répercussions environnementales qui en découlent. En particulier, le travail que fait l’organisation pour élaborer des normes visant à réduire les émissions de carbone et de matières particulaires est essentiel. Il en va de même pour le travail qui est fait pour l’élaboration d’une mesure mondiale axée sur le marché à l’égard de l’aviation civile internationale. J’attends avec intérêt que l’on s’entende sur ces mesures importantes en 2016.

Mesdames et Messieurs, nous sommes fiers de notre contribution au développement d’un secteur aérien sécuritaire, prospère et soucieux de l’environnement, et de nos partenariats avec les différents États. Nous sommes déterminés à collaborer étroitement afin d’atteindre collectivement les objectifs stratégiques de l'OACI.

Je vous remercie de votre présence et vous souhaite à tous et à toutes un excellent séjour à Montréal et un forum fructueux.

Merci.


Recherche d'information connexe par mot-clés

L'hon. Marc Garneau Transports Canada Transport

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :