Transports Canada décèle un problème relatif à la sécurité des freins sur certains modèles Ford F-150

Communiqué de presse

Le ministre Garneau, préoccupé par des éléments indiquant qu'un rappel est requis, demande la collaboration du public

Le 4 novembre 2016 – Ottawa (Ontario) – Transports Canada

Les Canadiens s'attendent à ce que les véhicules qu'ils utilisent pour se déplacer avec leur famille ou se rendre au travail et retourner chez eux soient sécuritaires et exempts de défauts. C'est pourquoi le gouvernement du Canada n'hésite pas à agir lorsqu'il est question de sécurité.

L'honorable Marc Garneau, ministre des Transports, informe le public d'un problème de servofrein à dépression dans certains modèles F-150 de Ford et demande par le fait même la collaboration des consommateurs. Transports Canada a reçu plus d'une centaine de plaintes de consommateurs faisant état d'une pompe à vide électrique défaillante dans le système de servofrein. Cette défectuosité pourrait se traduire par une distance de freinage plus longue et inattendue.

Après enquête, le Ministère a déterminé que la pompe des camions F-150 de 2011 et de 2012 équipés d'un moteur EcoBoost de 3,5 litres est défectueuse. Transports Canada a communiqué ses conclusions au constructeur. Après avoir étudié d'autres commentaires de Canadiens concernant les modèles de véhicules visés, le ministre prendra une décision définitive à savoir si la société Ford du Canada limitée sera tenue de faire parvenir un avis de défaut lié à la sécurité (rappel) à tous les propriétaires de véhicules visés.

Afin de préserver la sécurité des Canadiens, Transports Canada continuera de surveiller de près ce dossier et fournira des mises à jour lorsque de nouveaux renseignements seront disponibles.

Citation

« Après avoir examiné les éléments de preuve, j'ai rendu une décision provisoire selon laquelle il y a un défaut de sécurité du servofrein à dépression dans certains camions F-150. Je suis déçu que Ford soit en désaccord avec notre évaluation. J'invite donc les Canadiens qui ont eu ce problème à me renseigner pour m'aider à décider si un avis de défaut lié à la sécurité sera exigé. Je m'attends à ce que tous les constructeurs se montrent à la hauteur des normes élevées que nous avons établies pour les véhicules canadiens, pour que nos routes soient les plus sécuritaires au monde. »
L'honorable Marc Garneau
Ministre des Transports

Les faits en bref

  • Les personnes intéressées peuvent soumettre leurs commentaires au Ministère d'ici le 18 novembre 2016 à automobile@tc.gc.ca.
  • En 2014, des modifications ont été apportées à la Loi sur la sécurité automobile afin de conférer au ministre le pouvoir d'ordonner aux entreprises d'envoyer un avis de défaut lié à la sécurité ou un avis de non-conformité (avis de rappel) aux propriétaires. Cette pratique permet aux Canadiens d'être au courant des problèmes visant leurs véhicules. Ces changements législatifs sont entrés en vigueur le 15 mai 2015.
  • Les Canadiens peuvent savoir si leur véhicule fait l'objet d'un rappel en consultant le site www.tc.gc.ca/rappels ou en communiquant avec le constructeur de leur véhicule ou leur concessionnaire.

Produit connexe

Contacts

Delphine Denis
Attachée de presse
Cabinet de l'honorable Marc Garneau
Ministre des Transports, Ottawa
Delphine.Denis@tc.gc.ca
613-991-0700

Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
613-993-0055
media@tc.gc.ca

Transports Canada est en ligne au www.tc.gc.ca. Abonnez-vous à Nouvelles en direct et restez branchés par l’entremise des fils RSS, de Twitter, Facebook, YouTube et Flickr pour rester au fait des dernières nouvelles de Transports Canada.

Ce communiqué est disponible en d’autres formats pour les personnes vivant avec une déficience visuelle.


Recherche d'information connexe par mot-clés
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :