L’accord sur l’investissement Canada-Mongolie entre en vigueur

Communiqué de presse

Le 7 mars 2017 - Ottawa, Ontario - Affaires mondiales Canada

Créer les conditions idéales pour accroître la compétitivité mondiale des entreprises canadiennes fait partie intégrante du programme commercial progressiste du gouvernement du Canada, lequel aide la classe moyenne et ceux qui travaillent fort pour en faire partie.

Le ministre du Commerce international, l’honorable François-Philippe Champagne, a rencontré aujourd’hui le ministre des Mines et de l’Industrie lourde de la Mongolie, M. Tsedev Dashdorj, en marge du congrès annuel de l’Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs à Toronto, en Ontario, et a annoncé l’entrée en vigueur de l’Accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE) Canada-Mongolie.

Cet accord définit un cadre d’obligations et de droits juridiquement contraignants qui protégeront les investisseurs canadiens en Mongolie. Les solides protections réciproques que confère l’APIE aideront les entreprises canadiennes et mongoles à renforcer en toute confiance leurs liens commerciaux et à générer une création d’emplois.

Le Canada est l’un des principaux investisseurs en Mongolie, surtout dans le secteur minier. En 2015, Statistique Canada évaluait à 6,4 milliards de dollars l’investissement canadien dans ce pays.

Le climat favorable aux investissements qui découle de l’APIE pourra également ouvrir la voie à une coopération plus grande avec les secteurs de la Mongolie autres que ceux des ressources, comme l’agriculture et l’infrastructure, dans lesquels les entreprises canadiennes ont une précieuse expertise à offrir.

Par un engagement économique accru, le Canada aide la Mongolie à développer sa capacité à gérer efficacement son secteur des ressources naturelles, selon les principes de transparence, de responsabilisation, de durabilité environnementale et d’inclusion.

Citations

« Le renforcement de la classe moyenne est directement lié à la création de conditions favorables pour accroître la compétitivité mondiale des entreprises canadiennes et c’est exactement l’objet de cet accord. »

- François-Philippe Champagne, ministre du Commerce international

Faits en bref

  • L’APIE offrira aux investisseurs canadiens menant des activités en Mongolie un cadre juridique qui leur assurera une prévisibilité et une certitude accrues en ce qui concerne leurs investissements.

  • Le Canada et la Mongolie ont signé l’APIE le 8 septembre 2016.

  • La Mongolie est un pays ciblé par les programmes de développement international du Canada; il y finance sept projets opérationnels d’une valeur de 40 millions de dollars sur cinq ans (2015-2020), dont l’objectif est de promouvoir la croissance économique durable et le développement démocratique.

  • Le Canada contribue à l’amélioration de la gouvernance du secteur des ressources naturelles de la Mongolie, y compris par le renforcement des capacités en matière de développement et de gestion du secteur public et par la mise en œuvre de politiques et de cadres réglementaires qui s’inspirent des pratiques exemplaires internationales.

  • Ces efforts visent à aider la Mongolie à se doter d’une gouvernance axée sur des principes tels que la transparence, la responsabilisation, la durabilité environnementale, la prise de décisions fondées sur des faits probants et l’égalité des sexes, et ce, pour le bien de toute la population mongole.

Liens connexes

Personnes-ressources

Le Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CommerceCanada
Aimez-nous sur Facebook : Le commerce international du Canada - Affaires mondiales Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :