Le Canada accueille la commissaire européenne au Commerce

Communiqué de presse

Le 19 mars 2017 - Ottawa, Ontario - Affaires mondiales Canada

Les Canadiens et les Européens entretiennent des liens vieux de plusieurs siècles, et le Canada et l’Union européenne (UE) jouissent d’une relation stratégique forte. Le Canada partage de nombreuses valeurs communes avec l’UE et collabore étroitement avec celle-ci dans un certain nombre de dossiers, que ce soit en matière de commerce pour soutenir les emplois de la classe moyenne, ou que ce soit en matière de sécurité ou encore d’agriculture ou d’éducation.

La récente signature de l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne et de l’Accord de partenariat stratégique (APS) représentent des jalons importants en matière de partenariat. Ces deux accords reflètent nos valeurs communes et nos normes élevées dans des domaines tels que les droits des travailleurs et la protection de l’environnement.

Le ministre du Commerce international, l’honorable François-Philippe Champagne, et la ministre des Affaires étrangères, l’honorable Chrystia Freeland, annoncent aujourd’hui la visite officielle de la commissaire européenne au Commerce, madame Cecilia Malmström, à Toronto et à Ottawa, du 19 au 21 mars 2017.

Le lundi 20 mars, la secrétaire parlementaire du ministre du Commerce international du Canada, madame Pamela Goldsmith-Jones, se joindra à la commissaire Malmström dans la région du Grand Toronto où cette dernière prononcera un discours-programme devant la Chambre de commerce de la région de Toronto. La commissaire rencontrera également des chefs d’entreprises canadiens et de l’UE, et visitera des entreprises qui bénéficieront de la mise en œuvre de l’AECG.

Le mardi 21 mars, le ministre Champagne rencontrera la commissaire Malmström pour discuter de leur programme commun et progressiste en matière de commerce et de croissance économique; ils examineront également la façon dont les entreprises des deux côtés de l’Atlantique peuvent profiter de l’application provisoire de l’AECG, l’accord commercial le plus ambitieux et le plus progressiste jamais conclu par le Canada ou l’UE. La ministre Freeland rencontrera aussi la commissaire pour discuter des liens bilatéraux et des possibilités pour la relation entre le Canada et l’UE. Les réunions de la commissaire seront suivies d’un repas à l’heure du midi pour célébrer l’approbation récente et historique de l’AECG par le Parlement européen.


Citations

« La commissaire Malmström a fait preuve d’un véritable leadership au nom de l’Union européenne en appuyant l’Accord économique et commercial global, et nous sommes heureux de l’accueillir ici au Canada. Les entreprises de toutes les tailles et de toutes les régions tireront avantage de l’accord. L’AECG, qui constitue l’accord commercial le plus progressiste au monde, aura pour effet d’ouvrir le commerce et l’investissement et de créer des emplois et de la prospérité pour tous les Canadiens et tous les Européens. »

- François-Philippe Champagne, ministre du Commerce international

« La récente ratification de l’AECG par le Parlement européen a permis au Canada et à l’Union européenne de transmettre un message percutant pour dire qu’ensemble, nous sommes en mesure de créer de réelles occasions pour les familles de la classe moyenne des deux côtés de l’Atlantique. Je suis absolument ravie d’accueillir mon amie Cecilia Malmström au Canada. Je sais que le Canada et l’Union européenne continueront de promouvoir les valeurs et les intérêts nombreux qu’ils ont en commun. »

- L’hon. Chrystia Freeland, C.P., députée fédérale, ministre des Affaires étrangères

Faits en bref

  • L’AECG est l’accord commercial le plus progressiste jamais négocié par le Canada ou l’Union européenne. Il établit une nouvelle norme mondiale pour les accords commerciaux qui favorisent la classe moyenne.

  • Cet accord permettra de resserrer les liens déjà solides entre le Canada et l’UE, et de créer d’importantes nouvelles possibilités pour les Canadiens et les Européens : la création d’emplois, l’ouverture de nouveaux marchés pour nos exportateurs, un choix accru pour les consommateurs et l’établissement de liens plus solides entre nos économies.

  • Le Canada collabore avec ses partenaires de l’UE pour assurer la mise en œuvre de l’AECG dès cette année, de sorte que les entreprises et les particuliers puissent profiter de cet accord le plus tôt possible.

  •  L’APS renforcera et élargira la portée de notre coopération bilatérale sur un large éventail d’enjeux tels que la paix et la sécurité internationales, la lutte contre le terrorisme, les droits de la personne, la non‑prolifération nucléaire, l’énergie propre et les changements climatiques, la migration et le pluralisme pacifique, le développement durable et l’innovation.

  • Le Canada et l’Union européenne ont signé l’APS le 30 octobre 2016 et il sera appliqué à titre provisoire à compter du 1er avril 2017.

Liens connexes

Personnes-ressources

Le Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE et @CommerceCanada
Aimez-nous sur Facebook : La politique étrangère du Canada - Affaires mondiales Canada et Le commerce international du Canada - Affaires mondiales Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :