Le ministre du Commerce international termine une mission commerciale réussie en Chine pour la promotion de l’industrie forestière du Canada

Communiqué de presse

Le 27 avril 2017 – Ottawa, Ontario – Affaires mondiales Canada

L’expansion de la classe moyenne de la Chine représente l'une des nouvelles sources de demande les plus dynamiques et les plus prometteuses pour les produits et les services canadiens de haute qualité. Nous savons que l’expansion et la diversification de nos marchés d'exportation ont pour résultat de créer de bons emplois bien rémunérés, ainsi que des possibilités pour les Canadiens de la classe moyenne.

Les importateurs chinois de produits du bois à Shanghai, l'une des villes les plus peuplées du monde, ont déclaré à la mission commerciale canadienne dirigée par le ministre du Commerce international, l’honorable François-Philippe Champagne, qu'ils souhaitaient une plus grande coopération entre les gouvernements des deux pays, afin de mieux répondre à la demande croissante pour le bois d’œuvre résineux polyvalent et écologique du Canada.

La mission commerciale de six jours, qui s’est terminée hier, a permis d’explorer et de faire progresser diverses possibilités dans les secteurs du commerce, de l’éducation et de l'investissement, tout en mettant de l'avant le secteur forestier. La délégation incluait des représentants de l’industrie du bois d’œuvre du Québec, du Nouveau-Brunswick et de la Colombie-Britannique, ainsi que des représentants de Produits de bois canadien, d’Exportation et développement Canada et de la Corporation commerciale canadienne.

Le Canada en est aux premières étapes des discussions exploratoires avec la Chine pour déterminer s'il y a suffisamment d'intérêt et d’avantages économiques pour poursuivre des négociations officielles en vue d’un accord de libre-échange. Le gouvernement du Canada entreprend également des consultations publiques afin de demander aux Canadiens de contribuer à définir les intérêts du Canada dans un éventuel accord de libre-échange avec la Chine.

À Chongqing, qui figure également parmi les 20 villes les plus peuplées du monde, le ministre a participé à un atelier sur le bois d’œuvre résineux, où il a pu s’entretenir avec des constructeurs, des promoteurs et des architectes du sud-ouest de la Chine au sujet de moyens de renforcer la présence des maisons à ossature de bois et d’augmenter les exportations de bois canadien vers la région. Il a aussi rencontré des dirigeants et des intervenants municipaux facilitant l’établissement de partenariats en éducation et en innovation entre le Canada et la région du sud-ouest de la Chine, ainsi qu’avec d’éminents francophiles comme le doyen de l’Université des études internationales du Sichuan et des étudiants participant à un programme d’échanges avec HEC Montréal.

Pendant sa visite à Zhengzhou, le ministre Champagne a participé à l’édition 2017 du Sommet des entreprises écologiques de la Chine, où il a réitéré l’engagement du Canada et de la Chine à doubler leurs échanges commerciaux d’ici 2025. Il a rencontré Jack Ma, président exécutif du groupe Alibaba, qui a inauguré le « Pavillon du Canada ». Démarrée en septembre dernier, après une rencontre entre M. Ma et le premier ministre Justin Trudeau, cette initiative met en valeur des produits et des services canadiens sur le plus grand site de commerce électronique au monde. M. Ma est aussi président du China Entrepreneur Club (CEC). Il a discuté avec le ministre Champagne de la connectivité et de l’avenir des petites et moyennes entreprises (PME). Il a aussi rencontré d’autres membres de l’influent CEC, notamment d’importants acheteurs de produits du bois.

Le ministre a terminé son voyage à Beijing, où il a rencontré son homologue Zhong Shan, ministre du Commerce, pour discuter des moyens de renforcer la relation d’investissement et de commerce entre le Canada et la Chine.

Le ministre Champagne a également rencontré Chen Zhenggao, ministre de l’Habitation et du Développement urbain-rural pour discuter du renouvellement du protocole d’entente Canada-Chine sur les cités écologiques, qui fait la promotion de la technologie de construction à ossature de bois canadien. Les gouvernements du Canada et de la Chine travaillent ensemble sur le développement d’un quartier écologique à Tianjin Binhai, qui intègre une construction en bois canadien, des matériaux de construction écologiques et des technologies à haut rendement énergétique, dans plus de 100 magnifiques villas en bois de style canadien.

De plus, à Beijing, le ministre Champagne a rencontré des responsables de l’Administration des forêts d’État et tenu des tables rondes avec les représentants commerciaux, y compris des importateurs de bois canadien, des exploitants d’entreprises touristiques et des femmes entrepreneures. Il a également participé à la mission commerciale de China National Offshore Oil Corporation et de Nexen, un exemple inspirant de leadership de la part du principal investisseur au Canada, qui donne un accès à la Chine aux PME canadiennes du secteur pétrolier et gazier, les aidant à établir des liens avec des chaînes d’approvisionnement chinoises et mettant l’accent sur l’expertise canadienne dans des domaines novateurs comme l’efficacité énergétique, l’énergie renouvelable, la bioénergie, le captage et le stockage du dioxyde de carbone, les carburants de remplacement et l’extraction responsable des ressources.

Pendant son séjour à Beijing, le ministre Champagne, en compagnie du ministre des Finances, Bill Morneau, a coprésidé le lancement du dialogue stratégique économique et financier entre le Canada et la Chine, un engagement clé pris lors des visites officielles réciproques des dirigeants des deux pays à l’automne 2016. Ce dialogue couvre diverses questions économiques et financières, aidant les deux pays à tirer parti de nouvelles possibilités pour la classe moyenne grâce à la création d’emplois et à la diversification du marché.

Citations

« Nous avons activement exploré de nouveaux débouchés pour les produits canadiens de haute qualité, notamment le bois d’œuvre résineux, et nous avons constaté un vif intérêt de la Chine pour les produits de bois d’œuvre sûrs, durables et respectueux de l'environnement, produits pour lesquels notre industrie excelle. Approfondir les relations économiques entre le Canada et la Chine profitera à la classe moyenne et à notre secteur d'exportation novateur. »

- François-Philippe Champagne, ministre du Commerce international

‎« À mesure que l’économie continue de se développer et de croître en Chine, le gouvernement du Canada estime qu’en travaillant de manière concertée sur des priorités comme le commerce et l’investissement, et en partageant des leçons importantes dans des domaines comme le secteur financier, on peut favoriser une plus forte croissance au profit des citoyens de nos deux pays. Un lien économique solide avec la Chine engendre des possibilités accrues de réussite et de prospérité pour les Canadiens de la classe moyenne. Il aidera également la Chine à répondre à ses besoins croissants dans des secteurs tels que l’infrastructure, l’énergie renouvelable, les ressources naturelles, l’agriculture et l’aérospatiale. »

- Bill Morneau, ministre des Finances

Faits en bref

  • Les exportations de produits forestiers contribuent de façon importante à l’économie canadienne. En valeur, le Canada arrive au quatrième rang parmi les plus grands exportateurs mondiaux de produits forestiers, et il est le principal exportateur au monde de bois d’œuvre résineux et de papier journal.

  • La valeur des échanges bilatéraux entre le Canada et la Chine s’élevaient à 85 milliards de dollars en 2016, et les investissements directs étrangers bilatéraux entre le Canada et la Chine se chiffraient à 34,7 milliards de dollars à la fin de 2016.

  • Les exportations canadiennes de marchandises en 2016 totalisaient 21 milliards de dollars, soit une hausse de 4 % par rapport à 2015. Ces exportations concernaient principalement des produits forestiers, des produits agricoles, des minerais et des véhicules motorisés.

Liens connexes

Personnes-ressources

Le Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CommerceCanada
Aimez-nous sur Facebook : Le commerce international du Canada - Affaires mondiales Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :