La ministre des Affaires étrangères du Canada assistera à la réunion du Groupe de Lima sur le Venezuela

Communiqué de presse

Le 13 mai 2018 – Ottawa, Ontario – Affaires mondiales Canada

La ministre des Affaires étrangères, l'honorable Chrystia Freeland, a annoncé aujourd'hui qu'elle assistera à la réunion des ministres des Affaires étrangères et des Finances du Groupe de Lima sur la crise vénézuélienne, réunion qui se tiendra à Mexico, au Mexique, le 14 mai 2018.

Alors que la situation politique et économique au Venezuela continue de se détériorer, les souffrances humaines et la migration de personnes vers l'étranger qu’elle a entraînées ont atteint des niveaux alarmants qui menacent la sécurité de la région.

Les conditions actuelles créées par le régime Maduro en vue des élections présidentielles prévues pour le 20 mai ne permettent pas la tenue d’un processus électoral libre, juste, transparent et démocratique. Le Canada est déterminé à soutenir le peuple vénézuélien dans sa lutte pour rétablir la démocratie.

Citations

« Le Canada rejette la tenue d'une élection présidentielle illégitime qui écarte l’opposition et entrave la liberté de presse, et ne sert qu’à consolider davantage un régime dictatorial. Avec mes collègues ministres du Groupe de Lima, je continuerai à plaider en faveur du peuple vénézuélien, qui mérite que ses droits démocratiques et ses droits de la personne soient respectés. Nous discuterons des moyens à prendre pour que le régime rende des comptes. »

- L’hon. Chrystia Freeland, C.P., députée fédérale, ministre des Affaires étrangères

« Le Canada est solidaire du peuple vénézuélien et appuie son désir de stabilité démocratique et économique. En collaboration avec nos partenaires internationaux, nous nous sommes engagés à aider à bâtir un monde plus pacifique et plus prospère, un monde où la démocratie peut s’épanouir grâce à une économie mondiale qui profite à tout le monde. »

- L’hon. Bill Morneau, ministre des Finances

Faits en bref

  • Le Groupe de Lima a été créé le 8 août 2017 à Lima, au Pérou, pour coordonner les efforts des pays membres et exercer une pression internationale sur le Venezuela. L'Argentine, le Brésil, le Canada, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, le Guatemala, le Guyane, le Honduras, la Jamaïque, le Mexique, le Panama, le Paraguay, le Pérou et Sainte-Lucie ont régulièrement participé aux réunions du groupe.

  • Le Groupe de Lima, dont la dernière réunion a eu lieu le 13 février 2018 à Lima, au Pérou, s'est engagé à suivre de près la situation au Venezuela et à exercer des pressions sur le gouvernement vénézuélien jusqu'à la restauration complète de la démocratie dans le pays.

  • Le Canada a accueilli la troisième réunion ministérielle du Groupe de Lima à Toronto, en Ontario, le 26 octobre 2017. Les membres ont discuté des solutions possibles en vue d’élargir la coopération avec d'autres partenaires internationaux, de maintenir la pression sur le régime Maduro et de faire en sorte que le soutien indéfectible du Groupe au peuple vénézuélien se traduise par d'autres mesures concrètes. Pour le Canada, cela a entraîné l’adoption de deux séries de sanctions à l’égard du régime Maduro.

  • Les ministres des Finances de l'hémisphère, de l'Europe et du Japon se sont rencontrés deux fois cette année pour discuter de la situation au Venezuela. En marge de la réunion des ministres des Finances du G20 en mars, les ministres ont décidé de collaborer pour empêcher les fonctionnaires vénézuéliens corrompus d’utiliser à mauvais escient le système financier international. En avril, les ministres ont convenu qu’il faudra du temps pour que le Venezuela se remette de la crise et qu’une réponse internationale globale sera nécessaire dans l’éventualité d’une transition vers un gouvernement démocratique et axé sur des réformes. Les ministres des Finances participeront pour la première fois à une réunion du Groupe de Lima, le 14 mai à Mexico.

Liens connexes

Personnes-ressources

Adam Austen
Attaché de presse
Cabinet de la ministre des Affaires étrangères
Adam.Austen@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE
Aimez-nous sur Facebook : La politique étrangère du Canada – Affaires mondiales Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :