Le Canada et le Royaume du Danemark (avec le Groenland) annoncent la création d’un groupe de travail conjoint sur les différends frontaliers

Communiqué de presse

Le 23 mai 2018 – Ilulissat, Groenland, le Royaume du Danemark – Affaires mondiales Canada

Afin de réaliser d’autres progrès concernant les différends frontaliers non résolus au sujet des eaux qui séparent le Canada et le Groenland, le ministère des Affaires étrangères du Danemark, le gouvernement du Groenland et Affaires mondiales Canada ont décidé de mettre sur pied un groupe de travail conjoint.

Ce groupe de travail explorera diverses options et formulera des recommandations sur la façon de régler certaines questions frontalières non résolues entre les deux pays. Parmi celles-ci, mentionnons la souveraineté de l’île Hans, la frontière maritime dans la mer de Lincoln et le chevauchement des plateaux continentaux dans la mer du Labrador au-delà de 200 milles marins.

Citations

« En tant que nation arctique, le Canada est résolu à collaborer avec ses voisins de l’Arctique pour régler les questions d’intérêt mutuel. Nous nous réjouissons d’aborder les différends frontaliers non résolus — par l’intermédiaire de ce groupe diplomatique de travail conjoint — avec notre ami et allié de longue date, le Royaume du Danemark. »

- L’honorable Chrystia Freeland, ministre des Affaires étrangères du Canada

« Je suis ravi que nous puissions annoncer aujourd’hui la création d’un groupe de travail conjoint pour régler les différends frontaliers non résolus au sujet des eaux qui séparent le Canada et le Groenland. Il s’agit d’une percée dans nos efforts conjoints pour régler la question de la souveraineté de l’île Hans et d’autres enjeux. Nous sommes des nations amies et nous avons toujours traité des questions d’intérêt commun de façon collaborative et constructive. Le groupe de travail conjoint est le fruit de notre coopération étroite et s’inscrit tout à fait dans l’esprit de la Déclaration d’Ilulissat. »

- Anders Samuelsen, ministre des Affaires étrangères du Danemark

« Au nom du gouvernement du Groenland, je suis très heureuse de constater que nos pays sont en mesure de montrer la voie à suivre et d’aller de l’avant pour régler les différends frontaliers non résolus dans les eaux situées entre le Canada et le Groenland. Tartupaluk (l’île Hans) fait depuis longtemps l’objet de discussions. Je suis convaincue que les travaux et les efforts à venir se feront de manière pacifique et constructive. »

- Vivian M. Motzfeldt, ministre des Affaires étrangères du Groenland

Liens connexes

Personnes-ressources

Adam Austen
Attaché de presse
Cabinet de la ministre des Affaires étrangères
Adam.Austen@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE
Aimez-nous sur Facebook : La politique étrangère du Canada - Affaires mondiales Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :