La ministre des Affaires étrangères termine sa visite à Rovaniemi, en Finlande, pour la réunion ministérielle du Conseil de l’Arctique

Communiqué de presse

Le 7 mai 2019 – Ottawa (Ontario) – Affaires mondiales Canada

La ministre des Affaires étrangères, l’honorable Chrystia Freeland, a conclu aujourd’hui son voyage à Rovaniemi, en Finlande, où elle a participé à la réunion ministérielle du Conseil de l’Arctique.

La ministre a annoncé l’octroi de plus de 28 millions de dollars à la politique étrangère du Canada pour l’Arctique, avec notamment la création d’un nouveau bureau de développement durable au Canada et des fonds pour soutenir la recherche dans la région de l’Arctique par l’entremise de l’Université de l’Arctique.

La ministre Freeland a insisté sur la nécessité d’inclure davantage les voix et les connaissances traditionnelles autochtones dans l’élaboration de toutes les politiques relatives à l’Arctique. Dans le cadre de son engagement à faire progresser la réconciliation, la ministre a annoncé une augmentation du financement pour la participation continue des Autochtones au Conseil de l’Arctique.

Lors de ces réunions, la ministre a souligné l’importance d’une approche collective pour faire face aux changements climatiques. La ministre a également profité de l’occasion pour souligner l’appui du Canada à l’ordre international fondé sur des règles et a souligné que le Conseil de l’Arctique doit continuer d’être un forum au sein duquel la coopération multilatérale peut relever bon nombre des défis auxquels la région de l’Arctique fait face.

En marge de la réunion, la ministre Freeland a tenu des réunions bilatérales avec plusieurs de ses homologues, notamment :

  • M. Mike Pompeo, secrétaire d’État américain;
  • Mme Ine Eriksen Søreide, ministre des Affaires étrangères de la Norvège;
  • Mme Margot Wallström, ministre des Affaires étrangères de la Suède;
  • Mme Lisa Murkowski, sénatrice américaine de l’Alaska.

Citations

« Le fait d’être un pays de l’Arctique entraîne la responsabilité d’assurer la gestion de cette région riche mais vulnérable. Les problèmes les plus pressants auxquels l’Arctique est confronté – comme les changements climatiques et les difficultés auxquelles font face les peuples autochtones – ne connaissent pas de frontières. Depuis 1996, le Conseil de l’Arctique a accompli de nombreux progrès dans divers domaines. Le Canada s’est engagé à travailler avec ses partenaires pour faire en sorte qu’il reste un forum de coopération internationale pour les décennies à venir. »

- L’hon. Chrystia Freeland, C.P., députée fédérale, ministre des Affaires étrangères

Faits en bref

  • Le Conseil de l’Arctique a été créé à Ottawa en 1996 avec la Déclaration d’Ottawa. Le Canada a été le premier président du Conseil de l’Arctique, de 1996 à 1998, puis de 2013 à 2015. La présidence du Conseil de l’Arctique est assurée à tour de rôle par les pays membres tous les deux ans.

  • Les États membres du Conseil de l’Arctique sont le Canada, le Danemark, les États-Unis, la Finlande, l’Islande, la Norvège, la Russie et la Suède.

  • Six organisations de peuples autochtones sont des membres permanents du Conseil de l’Arctique, apportant des perspectives autochtones en tant qu’élément crucial du travail du conseil. Trois des participants permanents comprennent des représentants du Canada : le Arctic Athabaskan Council, le Gwich’in Council International et le Conseil circumpolaire inuit.

  • Le Canada élabore actuellement un cadre stratégique renouvelé pour l’Arctique en collaboration avec les habitants du Nord, les gouvernements territoriaux et provinciaux, ainsi que les Premières nations, les Inuits et les Métis. Ce cadre remplacera la Stratégie pour le Nord du Canada et l’Énoncé de la politique étrangère du Canada pour l’Arctique.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Adam Austen
Attaché de presse
Cabinet de la ministre des Affaires étrangères
Adam.Austen@international.gc.ca

Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE
Aimez-nous sur Facebook : La politique étrangère du Canada – Affaires mondiales Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :