Le Canada accueillera la prochaine Conférence internationale des donateurs en solidarité avec les réfugiés et les migrants vénézuéliens

Communiqué de presse

Le 6 mai 2021 – Ottawa (Ontario) – Affaires mondiales Canada   

Le nombre de réfugiés et de migrants qui quittent le Venezuela augmente chaque jour, ce qui en fait désormais la deuxième crise de déplacement externe en importance dans le monde, avec plus de 5,6 millions de personnes ayant fui le pays depuis 2015. La pandémie actuelle de COVID-19 a aggravé une situation déjà difficile pour les réfugiés et les migrants vénézuéliens et leurs communautés d’accueil. Le Canada demande à la communauté internationale de mobiliser des ressources supplémentaires indispensables pour aider à répondre aux besoins urgents de millions de personnes.

Le 17 juin 2021, sous la direction de la ministre du Développement international, l’honorable Karina Gould, le Canada accueillera la Conférence internationale des donateurs en solidarité avec les réfugiés et les migrants vénézuéliens. Cet événement de haut niveau est organisé en collaboration avec le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, et l’Organisation internationale pour les migrations. Les 2 organisations codirigent la Plateforme de coordination inter-agences pour les réfugiés et les migrants vénézuéliens (R4V), qui coordonne la réponse aux besoins des réfugiés et des migrants du Venezuela et de leurs communautés d’accueil en Amérique latine et dans les Caraïbes.

La conférence réunira les gouvernements d’accueil et les gouvernements donateurs, ainsi que d’autres intervenants clés participants, notamment de la société civile et du secteur privé. On y entendra également des témoignages directs de réfugiés et de migrants touchés par la crise. Elle sera l’occasion d’obtenir un soutien financier et technique supplémentaire, de sensibiliser la population aux défis, aux priorités et aux possibilités clés, et de cerner les actions permettant de rester concentré sur la crise.

Citations

« Les pays de la région continuent d’accueillir généreusement les Vénézuéliens, mais leurs capacités et leurs ressources atteignent un point de rupture. Il est essentiel que la communauté internationale réponde par une démonstration claire de solidarité afin d’investir dans des solutions à long terme pour les réfugiés et les migrants, ainsi que pour leurs communautés d’accueil. »

- Karina Gould, ministre du Développement international

« La COVID-19 a aggravé la situation déjà désespérée de millions de réfugiés et de migrants vénézuéliens en Amérique latine et dans les Caraïbes. Beaucoup ont perdu leurs sources de revenus et parfois leur maison, ce qui les expose à la misère, à l’exploitation, à la violence fondée sur le genre et à d’autres risques. Par l’intermédiaire de la Conférence internationale des donateurs, nous voulons leur envoyer un message fort : le monde entier se soucie d’eux et les soutiendra – ainsi que leurs hôtes généreux – dans les moments où ils en ont le plus besoin. »

- Filippo Grandi, Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés

« Le moment est venu de renforcer nos efforts afin de fournir aux réfugiés et aux migrants les outils nécessaires pour contribuer à leurs communautés d’accueil ainsi que des solutions à plus long terme. Nous demandons un engagement plus profond à la communauté internationale, non seulement pour répondre aux besoins humanitaires, mais aussi pour créer de nouvelles possibilités pour des millions de Vénézuéliens à la recherche d’une vie nouvelle dans la région. »

- António Vitorino, directeur général de l’Organisation internationale pour les migrations

 « Des millions de réfugiés et de migrants, ainsi que les communautés qui les accueillent, continuent d’avoir besoin d’un soutien urgent de la part de la communauté internationale. Un financement opportun et flexible est crucial pour aider à répondre aux besoins les plus pressants et pour favoriser l’intégration des réfugiés et des migrants du Venezuela dans la région. »

- Eduardo Stein, représentant spécial conjoint du HCR et de l’OIM pour les réfugiés et les migrants vénézuéliens

Faits en bref

  • Les fonds consentis lors de la conférence de l’année dernière, qui ont été versés par le Canada et d’autres pays donateurs, ont amélioré la vie de 3,18 millions de réfugiés et de migrants vénézuéliens et la situation dans les pays d’accueil, notamment grâce à l’aide humanitaire et au soutien apporté aux services de santé et à l’éducation.

  • Depuis 2019, le Canada a investi 86 millions de dollars en aide internationale pour répondre à la crise au Venezuela.

  • Le Canada fait partie du Groupe des amis du processus de Quito qui soutient les pays qui répondent à l’afflux historique de réfugiés et de migrants en provenance du Venezuela. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Guillaume Dumas
Attaché de presse
Cabinet de la ministre du Développement international
guillaume.dumas@international.gc.ca

Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @DevCanada
Aimez-nous sur Facebook : Le développement international du Canada – Affaires mondiales Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :