La ministre Ng et le ministre Champagne rencontrent des dirigeants au sein des entreprises, du secteur de l’automobile et des syndicats canadiens

Compte rendu

Le 25 novembre 2021 – Ottawa (Ontario) – Affaires mondiales Canada

Aujourd’hui, la ministre du Commerce international, de la Promotion des exportations, de la Petite Entreprise et du Développement économique, l’honorable Mary Ng, et le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, l’honorable François-Philippe Champagne, ont rencontré des dirigeants au sein des entreprises, du secteur de l’automobile et des syndicats canadiens afin de discuter des efforts déployés pour défendre les intérêts du Canada relativement à la politique américaine « Buy America » et aux crédits d’impôt proposés par les États-Unis pour les véhicules électriques.

Les ministres ont rencontré des dirigeants de l’Association de l’aluminium du Canada, de l’Association des fabricants de pièces d’automobile, du Conseil canadien des affaires, de la Chambre de commerce du Canada, de Manufacturiers et Exportateurs du Canada, de l’Association canadienne des producteurs d’acier, de l’Association canadienne des constructeurs de véhicules, de General Motors du Canada, de Honda Canada, de l’Union internationale des journaliers d’Amérique du Nord, de Magna International, de Stellantis Canada, de Toyota Canada, d’Unifor et du Syndicat des Métallos.

Les ministres ont reconnu les contributions considérables que les participants ont apportées, et continuent d’apporter, pour défendre les intérêts des travailleurs, de l’industrie et de la population des deux côtés de la frontière, ainsi que le rôle important qu’ils joueront dans les efforts de relance économique à la suite de la pandémie.

Lors de la table ronde virtuelle, les ministres ont réaffirmé la préoccupation constante et importante du gouvernement du Canada à l’égard des éléments discriminatoires et protectionnistes des crédits d’impôt américains pour les véhicules électriques proposés dans la version actuelle du projet de loi Build Back Better, ainsi que des répercussions qu’ils auraient sur l’économie canadienne et sur des centaines de milliers d’emplois. Ils ont aussi fait observer que les crédits d’impôt vont à l’encontre des objectifs communs du Canada et des États-Unis en matière de production automobile, de main-d’œuvre et d’environnement, de même qu’à l’encontre des obligations commerciales des États-Unis en vertu de l’Accord Canada–États-Unis–Mexique.

Les ministres ont également souligné la déception du Canada à l’égard des exigences protectionnistes de la politique « Buy America » contenues dans la loi Infrastructure Investment and Jobs Act (Loi sur les investissements dans les infrastructures et les emplois) récemment adoptée. Ils ont insisté sur le fait que le Canada s’attend à une relation réciproque avec ses partenaires commerciaux et qu’il continuera d’intervenir auprès de l’administration américaine au sujet des dispositions de la politique « Buy America » qui nuisent aux emplois et aux travailleurs des deux côtés de la frontière.

Les ministres se sont engagés à poursuivre la défense des intérêts canadiens directement auprès de leurs homologues, de l’administration américaine et des membres du Congrès. Les ministres ont réaffirmé leur engagement à travailler en tant qu’« Équipe Canada » avec l’industrie et les syndicats canadiens, ainsi qu’avec les partenaires des deux côtés de la frontière, afin d’accroître la compétitivité de l’industrie automobile nord-américaine et de défendre les intérêts des travailleurs, de l’industrie et de la population du Canada.

 

Liens connexes

Personnes-ressources

Alice Hansen
Attachée de presse
Cabinet de la ministre du Commerce international, de la Promotion des exportations, de la Petite Entreprise et du Développement économique
613-612-0482
Alice.Hansen@international.gc.ca

Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
media@international.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :