Le Canada participe au deuxième Sommet mondial sur le handicap 

Communiqué de presse

Le 17 février 2022 – Ottawa (Ontario) – Affaires mondiales Canada

Au pays comme à l’étranger, le Canada s’est engagé à accroître la participation active des personnes en situation de handicap à la conception et à la mise en œuvre de programmes, de politiques et d’initiatives.

Aujourd’hui, la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes en situation de handicap, l’honorable Carla Qualtrough, a participé au Sommet mondial sur le handicap 2022, au cours duquel elle a souligné les engagements passés du Canada en matière d’inclusion des personnes en situation de handicap dans l’aide internationale. Ces engagements comprennent la signature du Pacte pour le changement adopté au Sommet mondial sur le handicap, le respect de l’engagement de 400 millions de dollars du Canada envers l’éducation des filles annoncé dans le cadre du G7 et l’accueil de l’assemblée générale annuelle du réseau Global Action on Disability en 2019.

La ministre Qualtrough a également mentionné les nouveaux engagements du Canada, qui comprennent le soutien aux organisations locales de défense des droits des personnes en situation de handicap dans les pays en développement et la promotion de l’inclusion des personnes en situation de handicap dans le programme relatif au travail rémunéré et non rémunéré.

Elle a discuté de la campagne Ensemble pour l’apprentissage, qui est une campagne internationale de 3 ans du Canada visant à promouvoir une éducation de qualité et l’apprentissage tout au long de la vie pour les enfants et les adolescents réfugiés, déplacés de force ou vivant dans des communautés d’accueil. Dans le cadre de cette campagne, le Canada réaffirmera son engagement en faveur d’une éducation inclusive et de possibilités d’apprentissage tout au long de la vie pour tous les enfants et les jeunes dans le monde à l’occasion du sommet Ensemble pour l’apprentissage de cette année. 

Citations

« Les droits de la personne et l’inclusion de tous les groupes marginalisés, y compris les personnes en situation de handicap, sont au cœur de la Politique d’aide internationale féministe du Canada. Une nouvelle série d’engagements a été proposée par le Canada lors du Sommet mondial sur le handicap de cette année. Conformément à mon mandat de fournir une plus grande aide aux personnes en situation de handicap dans les pays en développement, nous mettrons l’accent sur le renforcement des programmes en faveur de l’intégration des personnes en situation de handicap et de la défense de leurs intérêts, en collaboration avec nos partenaires. »

- Harjit S. Sajjan, ministre du Développement international et ministre responsable de l’Agence de développement économique du Pacifique Canada

« L’inclusion des personnes en situation de handicap dans tous les secteurs de la société, au pays comme à l’étranger, est une priorité pour le Canada. Nous sommes fiers de nous joindre au Sommet mondial sur le handicap pour participer à une réunion importante qui met l’accent sur l’inclusion des personnes en situation de handicap. C’est l’occasion pour le Canada de faire preuve de leadership dans ce domaine essentiel et d’apprendre des autres comment construire un pays et un monde exempts d’obstacles. »

- Carla Qualtrough, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes en situation de handicap

Faits en bref

  • Environ 15 % de la population mondiale (soit 1 milliard de personnes) vit avec un handicap; ce pourcentage est plus élevé dans les situations de conflit armé (source : Rapport mondial sur le handicap, Organisation mondiale de la santé et Banque mondiale, 2011).

  • Les enfants en situation de handicap sont plus susceptibles de se voir refuser l’accès à une éducation de qualité (source : Rapport mondial sur le handicap, Organisation mondiale de la santé et Banque mondiale, 2011).

  • L’inclusion active des personnes en situation de handicap partout dans le monde est une priorité pour le Canada et s’inscrit dans les efforts déployés dans le cadre du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

  • Le Canada s’est engagé à soutenir l’éducation des personnes les plus marginalisées du monde, y compris les enfants et les jeunes réfugiés et déplacés de force, ainsi que les communautés qui les accueillent.

  • Le Canada soutient fermement la mise en œuvre des objectifs de développement durable. 

  • Le sommet Ensemble pour l’apprentissage : Favoriser la participation des jeunes déplacés pour transformer l’éducation, qui aura lieu les 30 et 31 mars 2022, mettra l’accent sur les points de vue des jeunes déplacés et sur leurs conseils au sujet des systèmes d’éducation inclusifs et de qualité. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Yentl Béliard-Joseph
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement international
Yentl.Beliard-Joseph@international.gc.ca

Jane Deeks
Directrice des communications
Cabinet de la ministre de l’Emploi, du Développement de la main‑d’œuvre et de l’Inclusion des personnes en situation de handicap
jane.deeks@hrsdc-rhdcc.gc.ca

Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @DevCanada
Aimez-nous sur Facebook : Le développement international du Canada – Affaires mondiales Canada
Suivez-nous sur Instagram : @DevCanada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :