Le Canada annonce qu’il imposera des sanctions supplémentaires aux régimes de la Russie et du Bélarus

Communiqué de presse

Le 4 avril 2022 – Helsinki, Finlande – Affaires mondiales Canada

La ministre des Affaires étrangères, l'honorable Mélanie Joly, a annoncé aujourd’hui que le Canada a l’intention d’imposer de nouvelles sanctions en vertu du Règlement sur les mesures économiques spéciales visant la Russie et du Règlement sur les mesures économiques spéciales visant le Bélarus en réponse à l’invasion illégale et injustifiable de l’Ukraine par le régime russe et au soutien que lui apporte le régime bélarussien.

Les mesures à venir imposeront des restrictions à 9 Russes et 9 Biélorusses pour avoir facilité et permis des violations de la souveraineté, de l’intégrité territoriale et de l’indépendance de l'Ukraine. Ces individus sont de proches collaborateurs des régimes russe et bélarussien.

Ces mesures s’ajoutent à plusieurs actions prises par le Canada pour soutenir l’Ukraine et son peuple. Elles démontrent que le Canada ne relâchera pas ses efforts pour tenir Vladimir Poutine et ses complices responsables de leurs actions flagrantes et illégales.

Ce dont le monde a été témoin cette fin de semaine à Boutcha est odieux. Le Canada ne restera pas inactif alors que le meurtre insensé de civils innocents par les forces russes en Ukraine se poursuit. Nous ne ménagerons aucun effort pour que les violations du droit international en Ukraine fassent l’objet d’une enquête et que les auteurs de ces actes soient tenus responsables. Le Canada continue de travailler avec ses partenaires internationaux pour faire respecter l’ordre international fondé sur des règles et réclamer une enquête complète sur les rapports de crimes de guerre à Boutcha et ailleurs en Ukraine, y compris par la Cour pénale internationale (CPI).

Le Canada condamne fermement l'invasion injustifiable de l’Ukraine par le président Poutine et soutient fermement l’Ukraine et son peuple. Le Canada continue de surveiller la situation et d'explorer les possibilités de nouvelles mesures visant à affaiblir davantage la capacité du régime russe à faire la guerre. 

Citations

« En permettant l’invasion insensée de l’Ukraine par Vladimir Poutine, ces proches collaborateurs du régime sont complices des événements horribles qui se déroulent sous nos yeux. Le Canada continue de soutenir le courageux peuple ukrainien qui lutte pour sa liberté, et nous ne cesserons d’exercer des pressions sur le régime russe que lorsque ses troupes auront quitté le sol ukrainien. Les atrocités doivent cesser. »

- Mélanie Joly, ministre des Affaires étrangères

Faits en bref

  • Depuis l’occupation illégale et la tentative d’annexion de la Crimée par la Russie en 2014, le Canada a sanctionné plus de 1 000 personnes et entités. Plusieurs de ces sanctions ont été prises en coordination avec ses alliés et partenaires. Les plus récentes sanctions du Canada imposeront des gels d’actifs et des interdictions de transactions aux personnes inscrites sur la liste des personnes sanctionnées.

  • Depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février 2022, le Canada a sanctionné plus de 700 personnes et entités de la Russie, de l’Ukraine et du Bélarus.

  • Le Canada a déféré la situation en Ukraine à la CPI, de concert avec d’autres États membres de la CPI, en raison des nombreuses allégations selon lesquelles les forces russes auraient commis de graves crimes internationaux en Ukraine, notamment des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité.

Liens connexes

Personnes-ressources

Adrien Blanchard
Attaché de presse
Cabinet de la ministre des Affaires étrangères
Adrien.Blanchard@international.gc.ca

Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE
Aimez-nous sur Facebook : La politique étrangère du Canada – Affaires mondiales Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :