Module 5 : Épargne et placements

De : Agence de la consommation en matière financière du Canada

Transcription

Épargne et placements

Narrateur: Épargne et placements.

Épargnez régulièrement et commencez tôt. Fixez-vous des objectifs d'épargne. Faites fructifier votre argent et atteignez vos objectifs financiers en épargnant et en investissant.

Avoir des économies vous donne du contrôle et la liberté de faire des choix, et investir vous permettra de faire fructifier vos économies.

Commençons par se demander pourquoi épargner.

On parlera ensuite de l'importance de se fixer des objectifs d'épargne.

Puis, on passera en revue quatre bonnes étapes pour épargner.

Puis, on verra comment faire fructifier votre épargne.

Et on terminera par trois bons points que tout investisseur devrait connaître.

Conversation Twitter (à l'écran):

Theo: @Max: Wow! Toute une fin de semaine avec la gang! #cool

Max: C'était génial @Theo! Super content d'avoir économisé. Ça valait vraiment le coup!

Pourquoi épargner?

Narrateur: Nous avons tous des bonnes raisons d'épargner.

On peut épargner pour se sentir plus en sécurité et en contrôle. On peut aussi épargner pour pouvoir faire face aux imprévus ou pour réduire le stress ou encore pour faire une dépense importante. Enfin, peu importe la raison, servez-vous-en pour vous motiver.

Conversation Twitter (à l'écran):

Theo: @Max, maintenant, tu dois conserver tes bonnes habitudes de mettre du $$$ de côté

Max: Ne t'en fais pas, j'ai même pris les devants... @Theo Seulement 2 mots #stock #market

Theo: Ouf! Tu y vas en grand @Max! Fais juste attention de pas y laisser ta chemise...

Les objectifs d'épargne

Narrateur: Les Canadiens épargnent peu, soit 5% de leurs revenus, selon les dernières statistiques. Idéalement, vous devriez essayer d'épargner au moins 10% de votre revenu.

Pour vous motiver, fixez-vous des objectifs concrets, comme un montant spécifique à atteindre et le délai pour y arriver.

Évitez les objectifs vagues du genre: "Je veux effacer mes dettes et économiser." Ce genre de but ne fixe ni montant ni délai, et vous ne le suivrez pas.

Voici un objectif concret: "Réduire ma dette de 1 000$ "et me constituer un fonds d'urgence de 2 000$ au cours des huit prochains mois."

Soyez même plus précis. Comment vous allez épargner, par exemple?

Épargner 200$ par paye pendant huit mois.

Employez des trucs pour rester motivé, comme, par exemple, écrire votre objectif sur un bout de papier de façon à l'avoir régulièrement sous les yeux.

Notez régulièrement votre progrès. Et si vous épargnez pour vous procurer quelque chose de spécifique, épinglez-en une photo sur le réfrigérateur. Tous ces trucs rendent vos buts financiers plus concrets.

Conversation Twitter (à l'écran):

Max: @Theo: Connais-tu #wallstreet? Les gars font des petites fortunes à ne rien faire en plus!

Theo: @Max: Mais ce sont des pros qui connaissent toutes les ficelles. Y a des façons moins risquées de faire fructifier ses $$

Quatre étapes pour épargner

Narrateur: Pour épargner, il faut faire quelques efforts et planifier.

Voici quatre étapes à respecter pour épargner efficacement.

Première étape: constituez-vous un fonds d'urgence.

Vous devriez épargner l'équivalent d'au moins trois à six mois de salaire net pour être en mesure d'affronter les imprévus. Conservez cette somme dans un compte d'épargne ou en placement facilement encaissable et n'y touchez pas, à moins d'une urgence.

Deuxième étape: payez-vous en premier.

Considérez l'épargne comme n'importe quelle autre facture que vous devez payer chaque mois. Par exemple, mettez de côté 10% à chaque paye.

Troisième étape: prenez des dispositions pour effectuer des transferts de fonds automatiques dans un compte d'épargne. C'est une façon facile d'épargner.

Et quatrième étape: faites fructifier votre épargne. Déposez votre argent dans des outils de placement qui rapportent le meilleur taux d'intérêt possible et avec un niveau de risque qui vous est confortable. Avec le temps, vous profiterez de l'intérêt composé.

L'intérêt composé, c'est l'intérêt payé sur le dépôt initial et sur l'intérêt qui s'ajoute au dépôt initial à mesure qu'il s'accumule. Vous faites donc de l'intérêt sur l'intérêt, ce qui fait grimper plus rapidement votre placement.

Si ces étapes vous paraissent complexes, dites-vous que l'épargne doit devenir une habitude pour atteindre des résultats à long terme. Commencez aujourd'hui même à réfléchir comment vous pourriez appliquer ces quatre étapes.

Conversation Twitter (à l'écran):

Max: @Theo: Des moyens moins risqués de faire de l'argent? Comment?? Vendre mon sang?

Theo: Ha! Ha! @Max pourquoi pas vendre un rein, tant qu'à faire?! Mais non. Un mot seulement #diversification

Max: @Theo: Vive l'Internet! « La diversification implique d'avoir plusieurs outils de placement. C'est une façon de réduire les risques. »

Theo: @Max: En plein ça. Autrement dit, faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier.

Faites fructifier votre épargne.

Narrateur: Maintenant, nous allons voir différentes façons d'investir.

Chaque investissement comporte un degré de risque. Vous pourriez ne pas faire d'argent ou même en perdre. Avant de choisir votre placement, évaluez votre niveau de tolérance au risque. Plus un placement est risqué, plus son rendement est élevé. Si vous êtes prêt à perdre de l'argent afin d'obtenir un rendement potentiel plus élevé, alors vous avez un niveau de tolérance élevé face au risque.

Vous devez aussi établir vos objectifs de placement et déterminer quand vous aurez besoin de cet argent.

Vous pouvez faire cet exercice seul ou consulter un conseiller financier qualifié.

Il y a quatre grands types d'investissement.

En premier lieu: les investissements qui rapportent des intérêts, tels que les comptes d'épargne, les Obligations d'épargne du Canada et les certificats de placement garanti.

Deuxièmement, il y a les participations dans les sociétés, comme les actions et les fonds communs de placement.

Troisièmement, il y a les propriétés, comme les immeubles, les métaux précieux et les objets d'art.

Et quatrièmement, il y a les placements directs dans une entreprise.

Examinons maintenant quelques-unes des options d'investissement possibles avec ces différents outils.

Concernant les comptes d'épargne avec intérêt, toutes les institutions bancaires en proposent. Les taux peuvent varier selon le type de compte et les institutions.

Servez-vous de l'outil de sélection d'un compte d'épargne de l'Agence de la consommation en matière financière du Canada pour vous aider à choisir le compte qui offre le meilleur taux d'intérêt et les options qui vous conviennent le mieux.

Jetons un petit coup d'œil sur les certificats de placement garanti, ou CPG.

Généralement, avec les CPG, le principal, qui est le montant initial investi, est garanti, de même que le rendement, qui est le retour sur votre investissement. Les taux et les termes varient selon le type de CPG. En général, plus la durée du placement est longue, plus le taux d'intérêt est élevé. Il faut considérer qu'avec un placement à long terme, vous ne pourrez probablement pas retirer votre argent avant l'échéance, à moins de payer une pénalité.

Pour ce qui est des fonds communs de placement, ils sont fondés sur la mise en commun de l'argent de nombreux investisseurs. Ils sont gérés par un professionnel qui place l'argent dans divers produits en tenant compte des objectifs du fonds. Vous devez acheter ou vendre des fonds communs de placement en passant par un professionnel ou par un compte de courtage en ligne. Ces fonds peuvent généralement être achetés ou vendus à n'importe quel moment. Il est important de comprendre qu'un fonds commun de placement est composé d'une variété de placements et entraîne des frais de gestion, deux caractéristiques qui auront un impact sur le rendement.

Examinons maintenant les régimes d'épargne à l'abri de l'impôt. Ces outils permettent d'épargner à des fins précises tout en mettant une partie de votre revenu à l'abri de l'impôt.

Le R.E.E.R., le régime enregistré d'épargne-retraite, vous permet d'épargner pour la retraite, et les contributions sont déductibles d'impôts, ce qui veut dire que votre contribution peut être déduite de votre revenu imposable pour une année donnée. De plus, vos épargnes vont croître à l'abri de l'impôt jusqu'au moment où vous allez commencer à retirer l'argent.

Il y a aussi le régime enregistré d'épargne-invalidité, un régime conçu pour soutenir les familles dont l'un des membres est aux prises avec un problème d'invalidité prolongé. Les contributions à un R.E.E.I. ne sont pas déductibles d'impôts. Par contre, l'épargne qui s'accumule dans un régime est bien à l'abri de l'impôt.

Un mot maintenant sur le régime enregistré d'épargne-études. Un R.E.E.E. permet d'épargner pour payer les études postsecondaires d'un enfant. Ces contributions ne sont pas déductibles d'impôts, mais l'épargne qui s'accumule dans le régime est cependant à l'abri de l'impôt.

Enfin, il y a le compte d'épargne libre d'impôt, le CELI. Les contributions ne sont pas déductibles d'impôt, mais les revenus d'intérêt ou autres types de gain ne sont pas imposables. Un CELI peut être composé d'argent comptant, d'obligations, de CPG, d'actions et de fonds communs de placement.

Pour en apprendre davantage à propos des régimes enregistrés d'épargne et des programmes d'investissement, consultez le site Web de l'ACFC.

SinformerCestPayant.gc.ca

Conversation Twitter (à l'écran):

Max: Cool @Theo... Il y a tellement de choix pour #investir!

Theo: @Max: Bienvenue dans la grande aventure de l'investissement! C'est payant de s'informer, hein?

Max: @Theo: Tu peux le dire! #payantdesavoir

Trois points à connaître

Narrateur: Peu importe comment vous investissez, il y a trois points principaux à connaître.

Premier point: vous devez bien vous connaître. Vous devez connaître votre niveau de tolérance au risque, vos objectifs de placement et vos échéanciers.

Deuxième point: vous devez connaître l'outil de placement dans lequel vous comptez investir. Est-ce qu'il vous convient? Va-t-il vous permettre d'atteindre votre but? Quels sont les frais encourus?

Et troisième point: vous devez connaître votre conseiller financier. Si vous décidez de faire appel à un conseiller, assurez-vous qu'il comprend bien votre niveau de tolérance au risque et vos objectifs d'épargne. Vérifiez s'il possède les qualifications nécessaires pour vous conseiller. Questionnez-le sur ses antécédents et menez votre propre petite enquête.

Conversation Twitter (à l'écran):

Theo: @Max: C'est vrai qu'il y a beaucoup de choix, mais fais attention aux fraudes financières.

Max: Merci @Theo #tropbeaupouretrevrai

Qu'avons-nous appris?

Narrateur: Pour conclure, résumons ce que nous avons appris.

On a vu des bonnes raisons d'épargner et comment rester motivé en se fixant des objectifs d'épargne.

On a passé en revue quatre étapes à suivre pour épargner.

On a aussi jeté un coup d'œil sur les principaux outils de placement pour faire fructifier vos épargnes, et on a terminé par trois points essentiels à connaître pour être un bon investisseur.

Si vous n'épargnez pas déjà, commencez dès que possible. Épargnez régulièrement, et votre argent va fructifier. Et n'oubliez pas de diversifier vos placements et de choisir les outils qui vous correspondent.

Je vous souhaite une bonne santé financière.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :