Une autre saisie de cocaïne présumée au poste frontalier de Coutts

Communiqué de presse

L’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) et la Gendarmerie royale du Canada (GRC) ont annoncé aujourd’hui une autre saisie importante de stupéfiants au poste frontalier de Coutts, en Alberta.

Le 18 décembre 2017, des agents de l’ASFC au poste frontalier de Coutts ont intercepté un véhicule commercial qui transportait des fruits et légumes de la Californie vers une entreprise en Alberta. En examinant le véhicule, les agents ont découvert 17 briques de cocaïne présumée, dont le poids total s’élevait à environ 21 kilogrammes. Les briques se trouvaient dans un placard à l’intérieur de la cabine.

Les agents de l’ASFC ont arrêté le chauffeur du véhicule et l’ont confié à la GRC.

Kuldeep Singh, 39 ans, de Calgary, fait face à quatre chefs d’accusation en vertu de la Loi contrôlant certaines drogues et autres substances. Sa prochaine comparution à la cour provinciale de Lethbridge est prévue le 21 décembre.

Citations

« Les agents de l’ASFC jouent un rôle essentiel dans la protection de nos collectivités. Nous continuons de travailler avec diligence pour détecter les stupéfiants, car nous savons que chaque interception à la frontière a pour effet de réduire la quantité de drogues dans nos rues. »

Guy Rook, directeur du Sud de l’Alberta, Agence des services frontaliers du Canada

« Le succès de cette intervention démontre que la collaboration et l’échange d’information avec nos partenaires d’exécution de la loi sont des plus efficaces pour réduire la criminalité dans nos collectivités et assurer la sécurité des Albertains et des Canadiens. »

 

Faits en bref

  • Si la cocaïne présumée saisie avait été prête pour la vente dans la rue, elle aurait fourni plus de 20 000 doses.

  • À peine quelques semaines avant cet incident, des agents de l’ASFC au poste frontalier de Coutts avaient saisi près de 100 kilogrammes de cocaïne présumée dans un autre véhicule commercial transportant des fruits et légumes.

  • L’ASFC dispose d’un ensemble de technologies et d’outils de détection qui servent à intercepter les stupéfiants, dont la spectrométrie de mobilité ionique, les chiens détecteurs, la radiographie et les trousses d’identification des stupéfiants. Ces outils, conjugués aux connaissances, à l’expérience et à la formation des agents, permettent de prendre des mesures d’exécution de la loi fructueuses.

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Agence des services frontaliers du Canada
1-844-245-2272

Cpl. Curtis Peters
Relations avec les médias
Gendarmerie royale du Canada
403-420-4866

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :