Vous voyagez aux É.-U. pour l'Action de grâces ou pour les aubaines du Vendredi fou? L'ASFC offre des conseils pour faciliter votre passage frontalier

Communiqué de presse

Le 21 novembre 2022
Ottawa (Ontario)

L'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) rappelle à tous les voyageurs ce à quoi ils doivent s'attendre lorsqu'ils traverseront la frontière à l'occasion de l'Action de grâces et du Vendredi fou aux É.-U., qu'ils rentrent au Canada ou qu'ils le visitent.

Voici quelques conseils à l'intention des voyageurs pour qu'ils puissent traverser la frontière en toute tranquillité pendant le congé de l'Action de grâces et le Vendredi fou des É.-U. :

  • Préparez-vous et vérifiez les temps d’attente à la frontière. Les voyageurs qui traversent la frontière par voie terrestre sont invités à passer pendant les heures creuses, par exemple tôt le matin. Les lundis des longues fins de semaine de fêtes ont tendance à être les plus chargés, avec des temps d’attente à la frontière plus longs.
  • Utilisez la Déclaration de l’ASFC faite à l’avance. Les voyageurs arrivant aux aéroports internationaux de Toronto, de Vancouver, de Montréal, de Winnipeg et de Halifax peuvent choisir de soumettre leur déclaration de douane et d’immigration à l’ASFC avant leur arrivée en utilisant la fonction Déclaration de l’ASFC faite à l’avance dans ArriveCAN, et gagner du temps à l’aéroport.
  • Assurez-vous d’avoir le droit d’entrer au Canada. Les ressortissants étrangers doivent satisfaire aux exigences d’admissibilité prévues par la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés et le Règlement connexe, ainsi que de s’assurer d’avoir avec eux tous les documents de voyage et d’immigration nécessaires. Les décisions relatives au droit d’entrer au Canada sont prises par un agent des services frontaliers au moment de l’entrée.
  • Connaissez vos limites d’exemption. Les résidents qui reviennent au pays et qui prévoient de faire des achats ou de récupérer des achats en ligne de l’autre côté de la frontière doivent connaître leurs limites d’exemptions personnelles. Assurez-vous d’utiliser l’estimateur de droits et de taxes de l’ASFC pour calculer les taxes sur les marchandises achetées aux États-Unis et vous aider à prendre des décisions éclairées lorsque vous faites des achats à l’étranger. 
  • Soyez prêts à faire votre déclaration. Tous les voyageurs doivent déclarer leurs biens à leur entrée au Canada. Si vous voyagez avec des cadeaux, il est recommandé de ne pas les emballer. Pour les résidents de retour au pays, ayez en main les reçus des biens achetés ou reçus à l’extérieur du Canada. Les voyageurs peuvent consulter le site Web de l’ASFC pour obtenir des renseignements sur les armes à feu et sur d’autres marchandises réglementées et prohibées.
  • Cannabis : ne l’apportez pas, ne le sortez pas. Transporter du cannabis au-delà de la frontière sous quelque forme que ce soit, y compris toute huile contenant du tétrahydrocannabinol (THC) ou du cannabidiol (CBD), sans un permis ou une exemption autorisée par Santé Canada demeure une infraction criminelle grave passible d’arrestation et de poursuites, malgré la légalisation du cannabis au Canada. Une prescription médicale d'un médecin ne compte pas comme une autorisation de Santé Canada.
  • Déclarez tous les aliments, végétaux et animaux, tels que les viandes crues, les fruits, les plantes d’intérieur, les animaux vivants, les produits du bois (y compris le bois de chauffage et les souvenirs en bois) à la frontière. N’oubliez pas de consulter le Système automatisé de référence à l’importation pour vous aider à déterminer les exigences spécifiques à l’importation.
  • Évitez d’importer des produits ou des sous-produits de volaille crus. Il existe actuellement des restrictions sur les importations d’oiseaux vivants, de produits et de sous-produits avicoles en provenance des États américains touchés par l’influenza aviaire hautement pathogène. Il est recommandé de ne pas apporter des produits de volaille – y compris une dinde, des œufs ou du poulet – au Canada. Sinon, soyez prêt à prouver l’origine de votre produit de volaille à la frontière.
  • Lorsque vous voyagez avec des enfants, il est recommandé que l’adulte accompagnateur soit muni d’une lettre de consentement l’autorisant à voyager avec l’enfant. Les agents des services frontaliers sont toujours à l’affût des enfants disparus. En l’absence de la lettre, les agents peuvent poser des questions supplémentaires, afin de les aider à déterminer le lien entre l’enfant et l’adulte qui l’accompagne. 

Pour de plus amples renseignements, consultez le site Web de l’ASFC ou communiquez avec nous au 1-800-461-9999.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour de plus amples renseignements ou pour organiser une entrevue avec un représentant de l’ASFC, veuillez communiquer avec :

Relations avec les médias
Agence des services frontaliers du Canada
media@cbsa-asfc.gc.ca  
1-877-761-5945

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :