Prévoyez-vous voyager lors des vacances de la construction? L’ASFC vous fournit des conseils pour faciliter votre retour au pays

Communiqué de presse

Le 17 juillet, 2023      Montréal (Québec)      Agence des services frontaliers du Canada

L’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) rappelle aux voyageurs ce à quoi ils devront s’attendre lorsqu’ils traverseront la frontière au retour des vacances de la construction au Québec.

L'ASFC investit chaque année des efforts importants dans la planification et la préparation des périodes de pointe, tout particulièrement à l’orée de longues fins de semaine de congé et des mois d'été. L'Agence surveille les volumes de voyageurs ainsi que les temps d'attente et travaille de pair avec ses partenaires pour réduire au minimum les délais de traitement aux points d'entrée, incluant les aéroports internationaux, sans toutefois compromettre la sûreté et la sécurité des canadiens.

Pour le bon déroulement de votre voyage :

  • Planifiez à l’avance et consultez la page Web de l’ASFC sur les temps d’attente à la frontière. Si vous traversez la frontière par voie terrestre, vous êtes invités à traverser la frontière durant les heures creuses, par exemple tôt le matin. Le dimanche de la dernière fin de semaine des vacances de la construction est généralement plus occupé, et les temps d’attente à la frontière sont plus longs – si possible, passez la frontière un autre jour.
  • Vous voulez connaître les heures de service d’un point d’entrée? Il est toujours préférable de consulter le répertoire officiel des bureaux et services de l'ASFC pour obtenir ces informations. Aussi, si vous utilisez une application GPS (telle que Google Maps, Apple Maps ou Waze) pour vous diriger vers un point d'entrée, pensez à vérifier les différentes options de navigation (telles que les itinéraires les plus rapides et les plus courts) pour déterminer l'itinéraire de voyage idéal.
  • Gagnez du temps en utilisant la Déclaration de l’ASFC faite à l’avance. Si vous arrivez aux aéroports internationaux de Toronto, de Vancouver, de Montréal, de Winnipeg, de Halifax, de Québec, d’Ottawa, de Billy-Bishop ou de Calgary, vous pouvez soumettre votre déclaration de douane et d’immigration à l’ASFC avant votre arrivée en utilisant la fonction « Déclaration de l’ASFC faite à l’avance » dans ArriveCAN. En utilisant cette option, vous avez accès à des voies express pour vous rendre plus rapidement à une borne ou à une porte électronique à l’aéroport.
  • Ayez vos documents de voyage en main. Que vous voyagiez par voie terrestre, aérienne ou maritime, vous pouvez aider à accélérer les délais de traitement en vous présentant avec vos documents de voyage.
  • Lorsque vous voyagez avec des enfants, il est recommandé que l’adulte accompagnateur soit muni d’une lettre de consentement l’autorisant à voyager avec l’enfant s’il a la garde partagée ou n’est pas le parent ou le tuteur légal de l’enfant. Les agents des services frontaliers sont toujours à l’affût des enfants disparus et, en l’absence d’une autorisation parentale, pourraient poser des questions supplémentaires.
  • Connaissez vos limites d’exemption. En tant que résident de retour au Canada qui avez fait des achats ou qui récupérez des achats en ligne à l’extérieur du pays, vous devez connaître vos limites d’exemptions personnelles. Utilisez l’estimateur de droits et de taxes de l’ASFC pour vous aider à calculer les montants exigibles.
  • Cannabis : Ne l'introduisez pas au pays. Ne le sortez pas du pays. Faire passer du cannabis à la frontière sous quelque forme que ce soit, y compris des huiles contenant du tétrahydrocannabinol (THC) ou du cannabidiol (CBD), sans permis ou exemption autorisé par Santé Canada est une infraction pénale grave passible d'arrestation et de poursuites, malgré la légalisation du cannabis au Canada. Une prescription médicale d'un médecin n'est pas considérée comme une autorisation de Santé Canada.
  • Préparez-vous à faire une déclaration. Tous les voyageurs doivent déclarer leurs marchandises à leur entrée au Canada. Ayez à portée de main vos reçus pour les marchandises achetées ou reçues à l'extérieur du Canada. Si vous voyagez avec des armes à feu, consultez le site Web de l'ASFC pour connaître les règles relatives aux armes à feu et aux autres marchandises réglementées et prohibées.
  • Les plaisanciers qui prévoient de voyager dans les eaux canadiennes ou à proximité, ou d'entrer au Canada par bateau, devraient examiner les Exigences en matière de déclaration pour les conducteurs de bateaux privés avant de planifier leur voyage. Tous les voyageurs entrant au Canada par bateau doivent faire une déclaration à l'ASFC sans délai.
  • Vous n’êtes pas certain? Demandez à un agent de l’ASFC. La meilleure chose que vous puissiez faire pour gagner du temps est d’être ouvert et honnête avec l’agent de l’ASFC. Si vous n’êtes pas sûr de ce que vous devez déclarer, n’hésitez pas à le demander. Nos agents sont là pour vous aider!

Dans tout le pays, des agents des services frontaliers empêchent les produits nocifs d'entrer au Canada, tout en veillant à ce que les voyages et les échanges commerciaux légitimes puissent se poursuivre efficacement et en toute sécurité. En 2022, nous avons facilité l'arrivée de plus de 60 millions de voyageurs tout en interceptant plus de 1 100 armes à feu, ainsi que 24 400 armes prohibées et en saisissant plus de 41 000 kg de drogues illégales.

Pour obtenir d’autres informations, consultez le site Web de l’ASFC ou communiquez avec nous au 1-800-461-9999.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour de plus amples renseignements ou pour organiser une entrevue avec un représentant de l'ASFC, veuillez communiquer avec :

Relations avec les médias
Agence des services frontaliers du Canada
media@cbsa-asfc.gc.ca
1-877-761-5945

Détails de la page

Date de modification :