Rétablissement de la capacité de l’ASFC à traiter les demandes d’AIPRP par voie électronique

Communiqué de presse

Le 21 février 2024

Services partagés Canada / Agence des services frontaliers du Canada

Ottawa, Ontario – Services partagés Canada (SPC) et l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) ont annoncé aujourd’hui qu’ils travaillaient à rétablir la capacité de l’ASFC à traiter les demandes d’accès à l’information et de protection des renseignements personnels (AIPRP) par voie électronique.

Le 8 février 2024, les informations contenues dans 40 serveurs de l’ASFC ont été rendues inaccessibles au cours de travaux de maintenance de l’infrastructure effectués par SPC. Depuis, SPC et l’ASFC travaillent ensemble et consultent des experts du gouvernement et des fournisseurs du secteur privé des systèmes concernés afin de comprendre le problème et son impact et de trouver des solutions.

La plupart des bases de données et des applications initialement touchées ont été remises en service. Les efforts de récupération se poursuivent sur les systèmes affectés, y compris l’AIPRP. SPC est en train de revoir les procédures de gestion des changements et de récupération des systèmes afin de mieux protéger les systèmes de l’ASFC et du gouvernement du Canada contre de tels incidents à l’avenir.

Bien que l’ASFC ait toujours accès aux demandes d’AIPRP originales soumises, l’Agence ne peut actuellement pas accéder aux informations qu’elle a recueillies pour y répondre. Les informations inaccessibles n’ont pas été supprimées et aucune faille de sécurité n’a été décelée. Toutefois, cette situation retardera le traitement de ces demandes d’AIPRP. L’ASFC reconnaît que cette situation est très frustrante pour les personnes qui attendent la réponse à leur demande.

Les personnes peuvent continuer à faire de nouvelles demandes d’AIPRP sur le portail en ligne. L’ASFC a traité manuellement plus de 300 demandes la semaine dernière, tandis que les efforts de récupération se poursuivent pour environ 16 000 demandes d’AIPRP en attente remontant à 2021. L’ASFC s’attend à pouvoir traiter cette semaine environ la moitié de son volume habituel de 1 200 demandes hebdomadaires d’AIPRP, et continuera à renforcer sa capacité à traiter les demandes affectées par la situation actuelle.

L'ASFC a informé la commissaire à l'information et le commissaire à la protection de la vie privée et continuera à les tenir pleinement informés de la situation à mesure qu'elle évoluera.

L’ASFC accélère également la mise en œuvre d’un nouveau système de traitement de l’AIPRP, prévue pour avril 2024, et utilise davantage d’outils automatisés pour gérer les volumes de demandes.

Il faudra plus de temps pour déterminer si les efforts de récupération ont été efficaces. Des informations supplémentaires seront communiquées dès qu’elles seront disponibles.

Personnes-ressources

Les questions sur les demandes d’AIPRP de l’ASFC doivent être adressées aux Relations avec les médias de l’ASFC, tandis que les questions sur l’infrastructure des technologies de l’information du gouvernement du Canada doivent être adressées aux Relations avec les médias de SPC.

Pour des renseignements supplémentaires (médias seulement), veuillez contacter :

Relations avec les médias
Services partagés Canada
ssc.media.spc@canada.ca
1-855-215-3656

Relations avec les médias
Agence des services frontaliers du Canada
media@cbsa-asfc.gc.ca
1-877-761-5945

Détails de la page

Date de modification :