Mise en marché des produits bioalimentaires Québécois : Premier appel de projets du nouveau programme Proximité

Communiqué de presse

Le 9 janvier 2019 – Québec – Agriculture et Agroalimentaire Canada

À la suite du renouvellement du programme Proximité jusqu’en 2022, M. Jean-Claude Poissant, secrétaire parlementaire du ministre fédéral de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lawrence MacAulay, et le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. André Lamontagne, annoncent le premier appel de projets. En vertu du Partenariat canadien pour l’agriculture, ce programme, doté d’une enveloppe de 8 millions de dollars sur cinq ans, vise à rapprocher les producteurs agricoles et les transformateurs artisans des consommateurs. Il permet notamment de soutenir le développement et la consolidation d’initiatives collectives de mise en marché de proximité en plus d’appuyer les entreprises qui désirent mieux se positionner sur ces marchés.

Le programme Proximité vient appuyer la mise en œuvre de la Politique bioalimentaire 2018-2025 ‑ Alimenter notre monde en contribuant au développement de l’attractivité des territoires. Il correspond notamment à l’une des pistes de travail de la Politique qui consiste à « appuyer le développement d’initiatives liées à la mise en marché de proximité et au tourisme gourmand ». De plus, la Politique bioalimentaire identifie les marchés de proximité comme l’un des vecteurs de croissance sur lesquels doit miser le Québec.

Citations

« Le gouvernement du Canada est fier d’encourager le développement d’initiatives favorisant un rapprochement  entre les producteurs, les transformateurs et les consommateurs. Cette proximité permet de rendre accessible et de mettre en valeur les produits québécois tout en  appuyant le développement de l’économie locale et le maintien d’emplois de qualité pour les familles de la classe moyenne dans les régions du Québec. »  

- Jean-Claude Poissant, secrétaire parlementaire du ministre fédéral de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

« Le gouvernement encourage la mise en marché de proximité parce que cette approche permet de répondre à l’intérêt croissant des consommateurs qui veulent connaître l’origine des aliments qu’ils achètent et soutenir l’économie locale. Ce faisant, les initiatives en ce sens favorisent le rapprochement du consommateur et du producteur tout en ouvrant une belle vitrine pour les produits bioalimentaires du Québec de même que pour les artisans du secteur. Cette stratégie favorise aussi le développement d’une diversité de modèles d’affaires innovants et prospères qui sont des atouts pour la vitalité des territoires. »

- M. André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

Faits en bref

  • Le programme comporte deux volets :

    • Le volet 1 vise à développer ou à consolider des initiatives collectives de mise en marché de proximité. L’aide accordée s’élève à 50 000 $ par projet pour la durée du programme.
    • Le volet 2 vise à développer une offre de produits et de services qui répond aux besoins des consommateurs dans la perspective d’une mise en marché de proximité. L’aide accordée s’élève à 25 000 $ par projet pour la durée du programme.
  • La première période de dépôt de demandes d’aide financière pour le volet 1 – Appui aux initiatives collectives s’étend du 8 janvier au 8 février 2019. En ce qui a trait aux demandes d’aide pour le volet 2 – Appui aux initiatives individuelles, celles-ci peuvent être déposées en continu à compter du 8 janvier. 

  • Le programme appuie autant des initiatives collectives (marchés publics, circuits agrotouristiques, etc.) que des entreprises qui désirent développer une offre de produits et de services en vue de mieux se positionner dans les marchés de proximité.

  • Environ une entreprise agricole sur cinq est active sur les marchés de proximité. On trouve au Québec :

    • plus de 175 marchés publics;
    • environ 880 producteurs agricoles qui pratiquent l’agrotourisme et plus de 1000 entreprises actives dans le tourisme gourmand;
    • une vingtaine de marchés virtuels sur le Web;
    • près de 300 fermes offrant des paniers selon la formule de l’agriculture soutenue par la communauté;
    • plus de 5000 entreprises qui font de la vente à la ferme.
  • L'Accord Canada-Québec de mise en œuvre du Partenariat canadien pour l'agriculture représente un financement provenant du gouvernement fédéral et du gouvernement provincial totalisant 293 millions de dollars, répartis sur une période de 5 ans, soit de 2018 à 2023. Cet accord appuie des initiatives stratégiques qui aideront les secteurs à croître, à innover et à prospérer. Le financement de ces initiatives provient à 60 % du gouvernement du Canada et à 40 % du gouvernement du Québec.

Liens connexes

Personnes-ressources

Katie Hawkins
Directrice des communications
Cabinet de l’honorable Lawrence MacAulay
613-773-1059
katie.hawkins@canada.ca

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
613-773-7972
1-866-345-7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@canada.ca
Suivez-nous sur Twitter : @AAC_Canada
Aimez-nous sur Facebook : AgricultureCanadienne

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :