Le député Weiler annonce l'ouverture du processus de demandes pour un programme visant à aider les agriculteurs et les entreprises agricoles à développer et à adopter des technologies propres pour réduire leurs émissions et améliorer leur compétitivité

Communiqué de presse

Le 17 juin 2021 – Penticton, Colombie-Britannique – Agriculture et Agroalimentaire Canada 

Les producteurs et les entreprises agricoles de Colombie-Britannique et de partout au Canada sont des chefs de file de l'agriculture adaptée au climat et trouvent de nouvelles façons de rendre leurs activités plus durables. Pour les aider à poursuivre sur la voie d'une économie à faible émission de carbone, le gouvernement du Canada appuie la recherche, l'innovation et l'adoption de technologies propres, particulièrement celles qui permettent l'avancement de la bioéconomie.

Aujourd'hui, au nom de la ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, l'honorable Marie-Claude Bibeau, le député de West Vancouver–Sunshine Coast–Sea to Sky Country, Patrick Weiler, a annoncé que le processus de demandes du nouveau Programme des technologies propres en agriculture (PTPA), doté d'un financement de 165,7 millions de dollars, est maintenant ouvert.

M. Weiler a fait une allocution lors de la visite virtuelle de l'entreprise agrotechnologique Winecrush Technology, qui est installée dans la vallée de l'Okanagan. Il a notamment annoncé que, dans le cadre de la version initiale du PTPA, Winecrush a reçu un financement de 124 800 $ pour soutenir les activités de recherche et de développement du projet Marlee, un nouveau processus biomécanique permettant de transformer les produits dérivés du vin en additifs alimentaires naturels.

Ce nouveau programme permet aux producteurs et aux entreprises agricoles d'avoir accès à du financement pour les aider à mettre au point des technologies propres et à adopter les plus récentes d'entre elles en vue de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) et d'améliorer leur compétitivité. Le programme accordera la priorité aux projets s'inscrivant dans trois domaines distincts, dont la bioéconomie, qui fait appel à la technologie pour générer de l'énergie et des bioproduits à partir de déchets et de sous-produits agricoles.

Le nouveau programme comporte deux volets de financement :

  • Le volet Adoption appuiera l'achat et l'installation de technologies et de solutions propres éprouvées qui contribuent grandement à réduire les émissions de GES. 
  • Le volet Recherche et d'innovation soutiendra l'innovation préalable à la mise sur le marché, notamment la recherche, le développement, la démonstration et la commercialisation de technologies propres en agriculture.

Les demandes seront acceptées en tout temps jusqu'à ce que tous les fonds aient été attribués, à moins d'annonce contraire par les responsables du programme. Pour en savoir plus sur l'admissibilité et pour présenter une demande, visitez le site Programme des technologies propres en agriculture : volet Recherche et d'innovation ou Programme des technologies propres en agriculture : volet Adoption.

Le plan climatique renforcé du gouvernement du Canada soutient le développement et l'adoption de pratiques et de technologies plus propres qui réduisent davantage les émissions de GES et protègent les terres, l'eau et l'air dont dépendent les producteurs agricoles pour la durabilité à long terme de leurs pratiques.

Citations

« Nos producteurs et nos entreprises agricoles d'ici, en Colombie-Britannique, et dans tout le pays innovent constamment et trouvent de nouvelles approches pour nourrir le Canada et le monde de façon durable. Grâce au nouveau Programme des technologies propres en agriculture, le gouvernement du Canada continue de soutenir leurs efforts en encourageant la recherche, le développement et l'adoption de technologies propres afin de contribuer à protéger l'environnement et à saisir les nouvelles occasions offertes par la bioéconomie. »

- Patrick Weiler, député de West Vancouver–Sunshine Coast–Sea to Sky Country

« Grâce au Programme, nous avons pu quantifier le problème que nous avions à résoudre, mettre au point des technologies et processus incontournables à la ferme et lancer notre purée avec succès sur le marché des protéines végétales. La réponse des producteurs d'aliments de partout dans le monde est formidable : ils encensent tous notre proposition de valeur, y compris en ce qui a trait à la réduction du sodium et au rehaussement des saveurs. »

- Bill Broddy, fondateur et président, Winecrush Technology Inc.

Faits en bref

  • Depuis 1990, le secteur agricole produit environ 10 % des émissions annuelles totales de GES du Canada.

  • L'industrie agricole canadienne participe déjà à la lutte contre les changements climatiques, pendant que les producteurs et les entreprises agricoles continuent de rendre leurs activités plus durables. Grâce aux pratiques exemplaires et aux technologies innovatrices, la production agricole au Canada a doublé au cours des 22 dernières années, tandis que les émissions sont demeurées relativement stables.

  • Ce programme s'inspire de la version initiale du Programme des technologies propres en agriculture, un investissement de 25 millions de dollars sur trois ans (de 2018 à 2021) visant à soutenir la recherche, le développement et l'adoption de technologies propres.

  • Le nouveau Programme des technologies propres en agriculture doté d'un financement de 165,7 millions de dollars sera axé sur trois domaines prioritaires : l'énergie verte et l'efficacité énergétique, l'agriculture de précision et la bioéconomie. Le programme investira 50 millions de dollars dans l'achat de séchoirs à grains plus efficaces pour les producteurs de partout au Canada, et 10 millions de dollars dans l'alimentation des fermes en énergie propre et l'abandon du diesel.

  • Le processus de demandes en deux étapes du Programme comprend d'abord la soumission du formulaire de résumé de projet, qui permettra de déterminer l'admissibilité du projet et sa conformité aux critères et aux priorités du programme. Les candidats retenus à la première étape seront invités à soumettre une demande complète.

  • Agriculture et Agroalimentaire Canada estime que ce programme a le potentiel d'éviter l'émission de jusqu'à une mégatonne de GES (équivalent CO2) dans l'atmosphère de la Terre.

  • Le nouveau programme fait partie du plan climatique renforcé du gouvernement, Un environnement sain et une économie saine, qui est un pilier essentiel de l'engagement du gouvernement à créer plus d'un million d'emplois, rétablissant ainsi l'emploi à son niveau prépandémique.

  • Dans le cadre de ce plan climatique, le gouvernement du Canada a lancé le nouveau programme Solutions agricoles pour le climat (SAC), qui prévoit un investissement de 185 millions de dollars sur 10 ans pour aider à à la mise au point et à l'adoption de pratiques agricoles permettant de séquestrer le carbone et de lutter contre les émissions de gaz à effet de serre. Dans le budget de 2021, le gouvernement s'est engagé à investir 200 millions de dollars supplémentaires pour favoriser l'adoption de pratiques qui contribueront à accélérer la réduction des émissions dans le secteur.

Liens connexes

Personnes-ressources

Oliver Anderson
Directeur des communications
Cabinet de la ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire
oliver.anderson@agr.gc.ca
613-462-4327

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
613 773 7972
1 866 345 7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@agr.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter, Facebook, et LinkedIn
Site Web: Agriculture et Agroalimentaire Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :