Le gouvernement du Canada aide à répondre à la demande mondiale de produits protéiques durable

Communiqué de presse

Le 17 novembre 2021 – Regina (Saskatchewan) – Agriculture et Agroalimentaire Canada

Aujourd’hui, la ministre fédérale de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, l’honorable Marie-Claude Bibeau, a annoncé un investissement de plus de 4,3 millions de dollars pour aider les producteurs de légumineuses et de cultures spéciales du Canada à répondre à la demande croissante des consommateurs pour des protéines végétales durables et de qualité supérieure.

Les investissements appuieront les activités de commercialisation à l'échelle internationale afin de trouver des acheteurs étrangers, d'améliorer le rendement des réseaux de transport et de réduire les risques que posent les obstacles au commerce international. En élargissant le marché des légumineuses canadiennes, ces investissements encourageront un plus grand nombre de producteurs à ajouter des cultures fixatrices d'azote à leurs rotations, ce qui fera augmenter l'azote résiduel dans le sol, réduisant la nécessité des engrais azotés synthétiques pour les cultures annuelles subséquentes de céréales.

Un investissement de plus de 2,3 millions de dollars permettra à Pulse Canada de poursuivre l'élaboration de sa stratégie « 25 d'ici 2025 », qui vise à ce que 25 % de la production de légumineuses soit destiné à de nouveaux marchés d'ici 2025. Pulse Canada utilisera les fonds pour promouvoir les avantages des légumineuses et de leurs ingrédients dérivés auprès des fabricants de produits alimentaires et des exploitants de services alimentaires de l'étranger en tant qu'ingrédients durables, sains et présentant une valeur ajoutée dans un vaste éventail de secteurs alimentaires.

De plus, un financement de près de 1,5 million de dollars permettra d'améliorer le programme de mesure du rendement ferroviaire de la Ag Transport Coalition, un atout important pour le secteur céréalier. Il donne aux expéditeurs un aperçu du rendement de la chaîne d'approvisionnement et une plateforme de données commune leur permettant de trouver des solutions de transport afin d'acheminer efficacement leurs produits vers les marchés.

Une somme supplémentaire de 429 000 $ aidera Pulse Canada à évaluer et à éliminer les obstacles au commerce international, y compris les défis créés par la pandémie, ainsi qu'à créer une plus grande stabilité pour les exportations.

L'Association canadienne des cultures spéciales (ACCS) reçoit également 127 944 $ pour promouvoir les débouchés internationaux pour l'industrie canadienne des légumineuses et des cultures spéciales, qui comprend les haricots, les pois chiches, les lentilles, les pois, les graines à canaris, le sarrasin, les graines de tournesol et les graines de moutarde. L'ACCS établira et entretiendra des relations avec les réseaux mondiaux de commerce des légumineuses et des cultures spéciales, et s'emploiera à défendre les intérêts d'une industrie à l'autre pour résoudre les problèmes d'accès aux marchés. 

Citations

« Cette annonce bénéficiera à tout le monde : d'un côté, nous élargissons les marchés accessibles aux produits protéinés canadiens, et de l'autre, nous encourageons les agriculteurs à planter davantage de légumineuses, lesquelles constituent une solution de gestion durable des sols et des cultures. Maintenant plus que jamais, les consommateurs du monde entier demandent des sources de protéines végétales durables et nutritives, et les industries canadiennes des légumineuses et des autres cultures riches en protéines demeurent les mieux placées pour répondre à cette demande. »

- L'honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire

« Le Canada est le chef de file mondial en matière de production et d'exportation de légumineuses et d'ingrédients à base de légumineuses durables et nutritifs. L'investissement annoncé aujourd'hui par le gouvernement du Canada visant à diversifier les marchés, à explorer de nouvelles utilisations, à élargir l'accès aux marchés et à assurer un service ferroviaire opportun et prévisible aidera l'industrie canadienne des légumineuses à profiter de la demande mondiale croissante pour des produits durables, tout en faisant croître l'économie et en améliorant notre environnement. »

- Corey Loessin, président de Pulse Canada

« Les industries canadiennes des légumineuses et des cultures spéciales représentent un groupe diversifié d'exportateurs, d'entreprises de fabrication d'ingrédients et de fournisseurs de services qui s'efforcent de faire croître le secteur ici, au Canada, et partout dans le monde. L'investissement annoncé aujourd'hui est un signal bien reçu du gouvernement fédéral sur l'importance du rôle des industries des légumineuses et des cultures spéciales dans la croissance durable des exportations agricoles canadiennes pour l'avenir. »

- Murad Al-Katib, président de l'Association canadienne des cultures spéciales

Faits en bref

  • Ces investissements font suite à d'autres initiatives d'Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) récemment annoncées qui contribuent à un secteur agricole résilient et durable sur le plan de l'environnement. Cela comprend le Programme des technologies propres en agriculture, qui appuie le développement et l'adoption à la ferme de technologies propres qui sont écoénergétiques et réduisent les émissions de gaz à effet de serre. Cela comprend également le Fonds d'action à la ferme pour le climat, qui aidera les agriculteurs à lutter contre les changements climatiques en les aidant à adopter des pratiques de gestion bénéfiques visant à stocker le carbone et à réduire les émissions de gaz à effet de serre, en particulier grâce à la gestion de l'azote, aux cultures de couverture et à l'adoption de pratiques de rotation des pâturages.

  • Les cultures de légumineuses au Canada présentent incontestablement des avantages durables pour l'environnement. En plus de la faible empreinte de carbone inhérente aux systèmes de cultures à base de légumineuses, les producteurs de légumineuses ont adopté des pratiques agricoles comme la culture sans labour avec réduction des jachères, qui séquestre de grandes quantités de carbone atmosphérique dans les sols et réduit les émissions de carbone provenant de la production de légumineuses. Selon Pulse Canada, ces efforts ont abouti à une culture neutre en carbone ou négative en carbone. Les légumineuses ont également une faible empreinte hydrique et contribuent à améliorer la santé des sols.

  • Compte tenu de l'intérêt accru pour la culture des légumineuses au cours des dernières années, les chercheurs d'AAC ont quantifié certains des avantages d'ajouter ces cultures aux rotations. Les recherches ont révélé que, comparativement à la jachère d'été (c'est-à-dire laisser la terre non cultivée pendant l'année de croissance), la diversification des systèmes de culture au moyen de légumineuses améliore l'utilisation de l'eau dans le sol, améliore la disponibilité de l'azote dans le sol et augmente la productivité des cultures.

  • Une étude commandée par Pulse Canada révèle également que les éleveurs de porcs réduisent leurs émissions de gaz à effet de serre de 18 % en utilisant des protéines de pois pour nourrir leurs animaux.

  • Pulse Canada est une association industrielle qui travaille au nom des producteurs et des exportateurs canadiens de légumineuses. Elle est axée sur la croissance de nouveaux marchés pour les légumineuses canadiennes tout en assurant un accès continu aux marchés existants et en préconisant le maintien des produits de protection des cultures disponibles pour les producteurs et l'amélioration du transport national du grain.

  • L'Association canadienne des cultures spéciales est une alliance sans but lucratif comptant plus de 100 transformateurs, exportateurs et fournisseurs de services qui travaillent ensemble pour faire progresser l'industrie canadienne des légumineuses et des cultures spéciales.

  • Le financement annoncé aujourd'hui provient du programme Agri-marketing, l'un des programmes fédéraux du Partenariat canadien pour l'agriculture qui appuie les activités promotionnelles dirigées par l'industrie qui mettent en valeur les produits et les producteurs canadiens et qui rehaussent la réputation du Canada en matière d'aliments salubres et de grande qualité.

  • Le Canada est le plus grand exportateur mondial de légumineuses et le plus grand producteur et exportateur de pois et de lentilles à l'échelle mondiale. Le Canada exporte des légumineuses dans plus de 130 pays chaque année, et la valeur des exportations pour la campagne agricole 2020-2021 se terminant le 31 juillet 2021 s'élève à 3,88 milliards de dollars.

  • Grâce à un investissement du gouvernement du Canada de 173 millions de dollars étalé sur cinq ans jusqu'en 2023, la supergrappe Protein Industries Canada (PIC) ajoute de la valeur à des cultures canadiennes clés, dont le canola, le blé et les légumineuses, en stimulant l'innovation dans les technologies agroalimentaires comme la génomique et le développement d'aliments nouveaux. Ayant pour mandat de faire du Canada un chef de file mondial en matière de protéines végétales, les entreprises membres de PIC s'emparent du marché mondial en pleine croissance des protéines de remplacement et offrent des choix et des avantages économiques aux Canadiens partout au pays. La supergrappe, qui tire déjà parti de 239 millions de dollars pour compléter l'investissement de l'industrie, devrait contribuer à hauteur de plus de 4,5 milliards de dollars au PIB et créer plus de 4 500 emplois sur 10 ans, tout en contribuant à nourrir le monde.

Liens connexes

Personnes-ressources

Oliver Anderson
Directeur des communications
Cabinet de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
oliver.anderson@agr.gc.ca
613‑462‑4327

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
613‑773‑7972
1‑866-345‑7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@agr.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter, Facebook et LinkedIn
Site Web : Agriculture et Agroalimentaire Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :