La Maison Francine Leroux reçoit une aide fédérale pour améliorer l’accès aux aliments à Drummondville

Communiqué de presse

Le 3 décembre 2021 – Drummondville (Québec) – Agriculture et Agroalimentaire Canada

Cette semaine, l’honorable Marie‑Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, a annoncé un investissement maximal de 78 338 $ accordé à la Maison Francine Leroux dans le cadre de la deuxième phase du Fonds des infrastructures alimentaires locales.

Créée en 2020, la Maison Francine Leroux est un organisme à but non lucratif qui favorise les échanges intergénérationnels à travers les arts textiles, la lecture et la cuisine dans la communauté. La Maison Francine Leroux compte trois grandes pièces, dont une cuisine collective, où des membres de la collectivité de tous âges peuvent se rencontrer en toute sécurité pour socialiser, communiquer leurs idées, prendre un café ou un repas ensemble et briser l’isolement.

Les fonds annoncés servent à financer l’installation d’un nouvel espace cuisine à la Maison Francine Leroux. De plus, cette aide du Fonds des infrastructures alimentaires locales permet l’achat de nouveaux électroménagers et équipements de cuisine (y compris un lave‑vaisselle, un poêle, un réfrigérateur, un congélateur et une hotte) ainsi que de tables, de chaises et de tabourets de comptoir pour l’espace commun. Le projet permettra à une cuisine collective entièrement fonctionnelle de répondre aux besoins de sécurité alimentaire des membres de la collectivité et d’offrir des occasions d’en apprendre davantage sur la préparation et la conservation des aliments.

Le Fonds des infrastructures alimentaires locales, initialement un programme de 50 millions de dollars sur cinq ans dans le cadre de la Politique alimentaire pour le Canada, est destiné aux organismes communautaires sans but lucratif. Le programme a pour mission de réduire l’insécurité alimentaire en établissant ou en renforçant les systèmes alimentaires locaux à moyen et à long terme. Le budget de 2021 comprenait une aide financière complémentaire de 10 millions de dollars pour le Fonds des infrastructures alimentaires locales, qui permet d’accorder des subventions d’intervention rapide pour aider à prévenir la faim en investissant dans les besoins en infrastructures.

La réception des demandes pour la deuxième phase du programme a pris fin le 12 février 2021. Cette phase vise à aider des organismes communautaires à but non lucratif à améliorer leurs systèmes alimentaires par des investissements dans des infrastructures directement liées à la lutte contre l’insécurité alimentaire et à l’amélioration de l’accès à des aliments sains, nutritifs et locaux au sein de leur collectivité.

Citations

« Au Canada, personne ne devrait souffrir de la faim. Il est plus important que jamais de renforcer la sécurité alimentaire pour nos populations les plus vulnérables. Avec le soutien du Fonds des infrastructures alimentaires locales, la Maison Francine Leroux sera mieux équipée pour fournir des aliments nutritifs aux membres de la collectivité dans le besoin, en plus de renseigner les personnes de tous âges sur la préparation et la conservation des aliments. »

-   L’honorable Marie‑Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

« Grâce à l’aide financière du Fonds des infrastructures alimentaires locales, la Maison Francine Leroux a pu créer une nouvelle cuisine, où des repas sont préparés par des bénévoles sur place avec des produits locaux. Nos activités, comme la cuisine communautaire, le prêt-à-manger et la cuisine collective, permettent à des citoyens de tous les âges de bien manger à un prix raisonnable. De plus, nous pouvons briser l’isolement des membres les plus vulnérables de la communauté, y compris les personnes handicapées. Nous sommes honorés d’accueillir la ministre Bibeau à l’inauguration de la cuisine cette semaine. »

-   Francine Leroux, présidente, Maison Francine Leroux

Faits en bref

  • Dans le cadre des première et deuxième phases du Fonds des infrastructures alimentaires locales, qui se sont déroulées d’août à novembre 2019 et de juin 2020 à février 2021 respectivement, 643 projets ont été appuyés à travers le Canada, pour une aide totale de 27,6 millions de dollars.

  • La vision de la Politique alimentaire pour le Canada est la suivante : que toutes les personnes vivant au Canada puissent avoir accès à une quantité suffisante d’aliments salubres, nutritifs et culturellement diversifiés, et que le système alimentaire du Canada soit résilient et novateur, protège notre environnement et soutienne notre économie.

  • Le budget de 2021 comprenait une aide financière complémentaire de 10 millions de dollars pour le Fonds des infrastructures alimentaires locales. La réception des demandes pour cette phase du programme a pris fin le 3 septembre 2021. Cette phase mobilise les fonds nécessaires pour fournir des subventions d’intervention rapide afin d’aider à prévenir la faim grâce à des investissements dans les besoins en infrastructure.

  • Le gouvernement du Canada a investi 300 millions de dollars dans le cadre du Fonds d’urgence pour la sécurité alimentaire. Des fonds sont fournis aux organisations nationales et régionales qui, à leur tour, aident les banques alimentaires et les organismes alimentaires locaux à travers le Canada afin d’améliorer l’accès à la nourriture pour les personnes en situation d’insécurité alimentaire en raison de la pandémie de COVID‑19. Cette aide comprend 30 millions de dollars pour améliorer l’accès à la nourriture et accroître l’approvisionnement alimentaire pour les communautés autochtones par l’intermédiaire du Fonds de soutien aux communautés autochtones.

  • De plus, le gouvernement du Canada a investi 50 millions de dollars dans le Programme de récupération d’aliments excédentaires, qui a permis d’acheminer les produits alimentaires excédentaires dans la filière alimentaire aussi efficacement que possible pour aider les Canadiens vulnérables, ainsi qu’une somme additionnelle de 25 millions de dollars dans Nutrition Nord Canada afin d’augmenter les subventions permettant aux familles du Nord et de l’Arctique de se procurer les aliments nutritifs et les produits d’hygiène personnelle dont elles ont tant besoin.

Liens connexes

Personnes-ressources

Oliver Anderson
Directeur des communications
Cabinet de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
oliver.anderson@agr.gc.ca
613‑462‑4327

Les Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
1-866-345-7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@agr.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter, Facebook, Instagram, et LinkedIn
Site Web : Agriculture et Agroalimentaire Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :