Ottawa et Québec accordent une aide financière de 500 000 $ à l’Université Laval

Communiqué de presse

Le 4 mai 2022 – Québec (Québec) – Agriculture et Agroalimentaire Canada

La ministre fédérale de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, l’honorable Marie-Claude Bibeau, et le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. André Lamontagne, annoncent conjointement une aide financière de 500 000 dollars pour un projet de recherche du Département de génie mécanique de l’Université Laval sur l’utilisation efficace de l’électricité pour le chauffage et l’éclairage en serre.

La somme est accordée dans le cadre du Programme de partenariat pour l’innovation en agroalimentaire en vertu du Partenariat canadien pour l’agriculture.

La réalisation de ce projet de recherche, dont le coût total est estimé à 1 145 370 dollars, s’inscrit dans la Stratégie de croissance des serres 2020-2025 du gouvernement du Québec. Cette stratégie poursuit l’objectif de doubler la superficie de serres d’ici l’année 2025.

À la suite de l’adoption par Hydro-Québec d’un nouveau tarif d’électricité réservé à l’industrie serricole, ce projet vise à proposer des moyens concrets d’utiliser l’électricité efficacement. Le directeur du projet entend favoriser une gestion efficiente du chauffage et de l’éclairage artificiel tout en optimisant la productivité, en réduisant le risque de maladies chez les végétaux et en tenant compte des particularités de cette industrie, notamment le délestage et les appels en puissance électriques. Plus précisément, les objectifs consistent à mieux connaître les charges électriques, à maximiser les microclimats autour des plantes ainsi qu’à élaborer les stratégies pour l’utilisation de l’éclairage artificiel et du chauffage les plus propices à la croissance des plantes et à la prévention des maladies.

Citations

« En permettant la production de produits locaux, frais et variés dans un large éventail de milieux et sur une saison prolongée, la production en serre fait partie des solutions aux défis des changements climatiques et de la sécurité alimentaire. Ce projet de recherche de l’Université Laval permettra aussi de réduire les coûts de production, ce qui contribuera à accroître la compétitivité et la résilience du secteur agricole à long terme. »

- L’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

« Le Québec considère la culture en serre comme un puissant vecteur pour accroître son autonomie alimentaire. La Stratégie de croissance des serres 2020-2025, que j’ai dévoilée en novembre 2020, poursuit d’ailleurs l’objectif de doubler les superficies de fruits et de légumes cultivés en serre d’ici 2025. Aujourd’hui, notre gouvernement est fier de s’associer au Département de génie mécanique de l’Université Laval pour la réalisation d’un projet de recherche qui va contribuer au succès de cette stratégie en aidant le secteur serricole à mieux gérer sa consommation d’énergie ainsi qu’à réduire ses coûts de chauffage et ses émissions de gaz à effet de serre. De telles innovations s’avèrent indispensables pour améliorer la compétitivité des entreprises dans un contexte de développement durable. »

- M. André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec

« La pandémie a remis au premier plan le désir de la population et des gouvernements de tendre vers une plus grande autonomie alimentaire au Québec. La production en serre est donc appelée à prendre une place de plus en plus importante dans ce projet de société. Je suis fière de pouvoir procéder à cette annonce par laquelle notre gouvernement reconnaît le rôle de l’Université Laval comme chef de file en matière de recherche et d’innovation dans le secteur bioalimentaire. »

- Mme Joëlle Boutin, députée de Jean-Talon

Faits en bref

  • Chercheur principal : M. Louis Gosselin, professeur titulaire au Département de génie mécanique de la Faculté des sciences et de génie de l’Université Laval

  • Titre du projet : « Comment maximiser la productivité, la qualité des cultures et la compétitivité des serres du Québec en optimisant la gestion et l’utilisation de l’énergie électrique pour le chauffage et l’éclairage artificiel? Mesurage, modélisation, essais en serre, microclimats et développement de stratégies pour y arriver »

  • Pour le Québec, l’enveloppe budgétaire du Partenariat pour les initiatives stratégiques à frais partagés s’élève à 293 millions de dollars pour la durée du Partenariat (2018-2023). Ce financement provient à 60 % du gouvernement fédéral et à 40 % du gouvernement du Québec.

Liens connexes

Personnes-ressources

Marianne Dandurand
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
marianne.dandurand@agr.gc.ca
343-541-9229

Alexandra Houde
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Agriculture,
des Pêcheries et de l’Alimentation
418 380-2525

Les Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
1-866-345-7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@agr.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter, Facebook, Instagram, et LinkedIn
Site Web : Agriculture et Agroalimentaire Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :