Le gouvernement du Canada investit près de 1 million $ pour la santé des vaches laitières

Communiqué de presse

31 octobre 2022 – Ottawa (Ontario) – Agriculture et Agroalimentaire Canada

À l’aide d’un investissement de près de 1 million de dollars du gouvernement du Canada, l’Association des médecins vétérinaires praticiens du Québec pourra développer un outil numérique pour anticiper et réduire les risques liés aux maladies métaboliques des vaches laitières.

La ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, l’honorable Marie‑Claude Bibeau, a fait l’annonce aujourd’hui de cette contribution venant du Programme canadien des priorités stratégiques de l’agriculture.

Les maladies métaboliques sont un problème de santé majeur pour les vaches laitières, surtout lors de la période suivant le vêlage. Cet investissement permettra à l’Association de développer des algorithmes qui prédiront les risques pendant la lactation à partir de métabolite sanguin obtenu avant le vêlage. L’outil et les résultats seront publiés en ligne pour les producteurs laitiers et les vétérinaires. En étant mieux équipés pour comprendre et anticiper les risques, ils pourront rapidement prendre des mesures correctives pour améliorer la santé et le bien‑être des animaux.

Cet outil aidera les productrices et producteurs à être plus efficaces dans leur travail et limitera les pertes économiques causées par les maladies tant pour les producteurs que pour les transformateurs. Il améliorera aussi la capacité des vétérinaires à intervenir et renforcera les relations de travail entre les producteurs et les transformateurs.

L’innovation agricole au Canada a amené des améliorations technologiques qui ont aidé à la croissance du secteur laitier et à le garder concurrentiel. Le gouvernement du Canada continue d’investir stratégiquement dans des solutions novatrices pour encourager les intervenants à transmettre leurs connaissances, à atténuer les risques et à renforcer le secteur agricole en tant qu’important moteur de la croissance économique.

Citations

« Les productrices et producteurs laitiers du Canada comptent sur l’innovation pour les aider à protéger la santé et le bien‑être de leurs animaux, à faire croître leur entreprise et à assurer la stabilité de l’approvisionnement alimentaire. Je salue cette initiative de l’Association des médecins vétérinaires praticiens du Québec qui permettra de mieux se prémunir contre certaines maladies et ainsi diminuer les risques pour les producteurs et transformateurs. »

- L’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

« L’Association des médecins vétérinaires praticiens du Québec voit très positivement l’aide reçue d’AAC. Avec cette somme, un algorithme sera développé pour cibler principalement les vaches laitières en période critique avant le vêlage. L’intelligence artificielle sera utilisée pour analyser les risques durant le cycle de production. Les retombées de cette recherche seront énormes dans la gestion quotidienne des bonnes pratiques de régie d’élevage. De plus, la santé et le bien-être de l’animal seront mis à l’avant-plan avec l’utilisation de cette nouvelle technologie. »

- Dr Jean-Yves Perreault mv, président de l’Association des médecins vétérinaires praticiens du Québec

Faits en bref

  • Le financement pouvant atteindre 998 456 $ annoncé aujourd’hui provient du Programme canadien des priorités stratégiques de l’agriculture - un investissement de 50,3 millions de dollars sur cinq ans pour aider le secteur agricole à s’adapter et à rester concurrentiel.

  • Fondée en 1969, l’Association des médecins vétérinaires praticiens du Québec est une organisation sans but lucratif qui compte environ 420 membres exerçant leur profession dans le secteur des animaux de production partout au Québec.

  • L’industrie laitière canadienne est un pilier essentiel des communautés rurales au Canada et un important moteur de l’économie. On compte 9 952 fermes laitières au Canada, qui génèrent plus de 45 000 emplois directs.

  • Le lait et les produits laitiers canadiens sont reconnus pour leur excellence, leur diversité et leur qualité. La réputation canadienne est renforcée par l’engagement indéfectible envers les pratiques exemplaires de bien‑être des animaux et l’application de normes rigoureuses dans les exploitations laitières et les usines de transformation.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour les médias :

Marianne Dandurand
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
marianne.dandurand@agr.gc.ca
343-541-9229

Les Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
1-866-345-7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@agr.gc.ca
Suivez-nous sur TwitterFacebook, Instagram, et LinkedIn
Site Web : Agriculture et Agroalimentaire Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :