Les ministres Bibeau et Morrow rencontrent des agriculteurs touchés par l’ouragan en Nouvelle‑Écosse

Communiqué de presse

Le 12 octobre 2022 – Antigonish (Nouvelle-Écosse) – Agriculture et Agroalimentaire Canada

L’ouragan Fiona a causé d’importants dommages aux terres agricoles, aux granges, aux infrastructures d’entreposage et aux cultures céréalières et horticoles. Cette situation a des répercussions sur les communautés de l’Atlantique. L’honorable Marie‑Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, s’est rendue aujourd’hui en Nouvelle‑Écosse pour rencontrer des agricultrices et agriculteurs et pour entendre comment la tempête a touché les exploitations agricoles, les familles et leurs moyens de subsistance.

La ministre Bibeau a visité les comtés d’Antigonish et de Pictou avec le ministre de l’Agriculture de la Nouvelle‑Écosse, l’honorable Greg Morrow. Les deux ministres ont visité des fermes fruitières, maraîchères et d’élevage, ainsi qu’un producteur de sirop d’érable. Ils ont vu de première main les dégâts causés par la tempête et ont pu constater les retombées des pannes de courant sur plusieurs exploitations agricoles.

Lors d’une assemblée publique avec la Fédération de l’agriculture de la Nouvelle‑Écosse, la ministre Bibeau et le ministre Morrow se sont entretenus avec des agriculteurs locaux et en ont appris davantage sur la dévastation que beaucoup d’entre eux ont connue. Ils ont aussi écouté des témoignages sur le courage et la résilience de la population néo‑écossaise pendant qu’elle se débrouiller sans courant et avec tous les dommages.

Les gouvernements du Canada et de la Nouvelle‑Écosse continuent de soutenir les agriculteurs et les communautés qui ressentissent toujours l’effet de l’ouragan.

Un ensemble de programmes de gestion des risques de l’entreprise (GRE) est offert aux producteurs touchés par la tempête. Ces programmes les aident remédier les risques qui menacent la viabilité de leurs fermes et leur donnent une protection contre différents types de pertes de revenus et de production.

Les producteurs sont invités à présenter une demande de paiements provisoires avec le programme Agri‑stabilité, ce qui les aidera à surmonter les difficultés financières immédiates. Les gouvernements du Canada et de la Nouvelle‑Écosse ont convenu d’augmenter le pourcentage des paiements provisoires d’Agri‑stabilité pour 2022 de 50 % à 75 %. Ainsi, les producteurs peuvent avoir accès rapidement à une plus grande partie de leurs prestations. La Nouvelle‑Écosse permet également aux agriculteurs qui ne sont pas inscrits en 2022 de remplir une demande pour qu’ils puissent obtenir cette aide importante.

Un effort collectif est primordial pour se rétablir après un ouragan comme celui-ci. Le gouvernement du Canada continuera de travailler avec les gouvernements provinciaux pour répondre aux besoins du secteur agricole frappé par la tempête et favoriser le rétablissement à long terme des régions touchées. 

Citations

« Les phénomènes météorologiques extrêmes nous rappellent durement que les agriculteurs et les éleveurs sont parmi les groupes les plus touchés par les changements climatiques. Ces événements ajoutent encore plus de stress et d’imprévisibilité à leurs activités. Ayez la certitude que les familles agricoles de la Nouvelle‑Écosse et dans les régions du Maritime et de l’est du Québec touchées seront épaulées pour qu’elles puissent se remettre sur pied dès que possible. »

- L’honorable Marie‑Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

« Nous travaillons sans relâche pour soutenir les Canadiennes et Canadiens dans les Maritimes et l’est du Québec qui ont été frappés par l’ouragan Fiona, notamment nos agriculteurs et producteurs très assidus et toutes les personnes qui travaillent dans le secteur agricole. À mesure que les communautés se rétablissent après la tempête, le gouvernement du Canada continuera de travailler en étroite collaboration avec la province de la Nouvelle‑Écosse pour lui offrir les ressources dont elles ont besoin. »

- L’honorable Bill Blair, président du Conseil privé du Roi pour le Canada et ministre de la Protection civile

« Je visite des agriculteurs locaux depuis le lendemain de la tempête et j’ai pu voir de première main les dommages sur les terres et l’infrastructure et sur les agriculteurs et leurs familles. C’est pourquoi nous avons ces programmes, et que nous les offrons à un plus grand nombre de producteurs en utilisant de nouvelles formules. Le rétablissement complet ne se fera pas du jour au lendemain, mais en voyant la force et la résilience des producteurs au cours des dernières semaines malgré les circonstances, je sais qu’ils se remettront de cette tempête, et nous sommes là pour les aider. »

- L’honorable Greg Morrow, ministre de l’Agriculture de la Nouvelle-Écosse 

« L’ouragan Fiona a touché terre dans notre province pendant la période des récoltes et a non seulement endommagé les récoltes, mais aussi des bâtiments et d’autres infrastructures importantes. Des exploitations agricoles de la Nouvelle-Écosse ont subi de graves dommages et prendront du temps à s’en remettre. Nous remercions les ministres Bibeau et Morrow d’avoir pris le temps de visiter nos membres et de parler avec eux. »

- Tim Marsh, président de la Nova Scotia Federation of Agriculture

Faits en bref

  • Après l’impact de Fiona les 23 et 24 septembre, le gouvernement du Canada a approuvé des demandes d’aide fédérale de la part des gouvernements de la Nouvelle‑Écosse, de l’Île‑du‑Prince‑Édouard et de Terre‑Neuve‑et‑Labrador. 

  • Le gouvernement fédéral, par le Centre des opérations du gouvernement, travaille avec les partenaires provinciaux pour coordonner l’intervention fédérale et veiller à ce que les provinces aient les ressources nécessaires pour soutenir les Canadiens dans les Maritimes et l’est du Québec. 

  • Pour répondre à ces demandes, le gouvernement continue de répondre aux besoins immédiats des provinces. Depuis la tempête, jusqu’à 850 membres des Forces armées canadiennes ont été déployés dans les régions touchées pour enlever les débris, aider à remettre en état les voies de communication et le réseau électrique, et vérifier que les personnes frappées par la tempête vont bien. 

  • Le 25 septembre 2022, le gouvernement du Canada, en collaboration avec la Croix‑Rouge canadienne, a annoncé qu’il égalera les dons versés par la population canadienne et les sociétés pendant les 30 jours suivant le 25 septembre, avec la possibilité de prolonger la période.

  • Les résidents frappés par l’ouragan Fiona peuvent s’inscrire avec la Croix‑Rouge canadienne, par téléphone au 1‑800‑863‑6582 ou en ligne au www.croixrouge.ca/ouraganfiona.

  • Les Canadiens et Canadiennes qui souhaitent faire un don en argent de 10 $ pour aider peuvent le faire de plusieurs façons : en ligne au croixrouge.ca, par téléphone au 1‑800‑418‑1111 ou par message texte (FIONA au 20222).

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour les médias :

Marianne Dandurand
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
marianne.dandurand@agr.gc.ca
343-541-9229

Les Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
1-866-345-7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@agr.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter, Facebook, Instagram, et LinkedIn
Site Web : Agriculture et Agroalimentaire Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :