Renouer avec le passé : Bibliothèque et Archives Canada fait équipe avec l’Université Carleton pour souligner les 15 ans du projet Un visage, un nom

Avis aux médias

Afin de souligner le 15e anniversaire du projet Un visage, un nom, Bibliothèque et Archives Canada, en collaboration avec l’Université Carleton, recevra des membres de la collectivité, des chefs autochtones et des universitaires pour discuter de cette remarquable initiative et de sa contribution à l’histoire des Autochtones du Canada. L’événement est gratuit et ouvert au public.

La plupart des habitants du Nord canadien qui apparaissent sur les photos conservées par Bibliothèque et Archives Canada ne sont pas identifiés. Depuis 15 ans, Bibliothèque et Archives Canada a donc travaillé avec les communautés autochtones pour identifier les personnes et les lieux représentés sur ces photos et aider les générations actuelles et futures à se réapproprier leur histoire.

Ce grand rassemblement pour les 15 ans d’Un visage, un nom permettra aux jeunes et aux aînés inuits du Nunavut et d’ailleurs de célébrer les réussites du projet et de discuter de son avenir. On y enregistrera aussi les récits et les souvenirs de participants inuits afin de les inclure dans un livre portant sur l’histoire d’Un visage, un nom. L’ouvrage sera édité par la professeure Carol Payne de l’Université Carleton pour le compte des Presses universitaires McGill-Queen.

Dates et lieux

  • Du 1er au 3 mars : À Bibliothèque et Archives Canada, au 395, rue Wellington, à Ottawa (salle Pellan)
  • 2 mars en après-midi : À la Galerie d’art de l’Université Carleton

Heure : De 9 h à 16 h tous les jours

Détails et programme

Pour plus d’information, communiquez avec :

Relations avec les médias

Bibliothèque et Archives Canada

819-994-4589

BAC.Media.LAC@canada.ca

Restez branchés

Suivez-nous sur Twitter (@BiblioArchives), Facebook, Flickr et YouTube.

Un visage, un nom

Avant le lancement d’Un visage, un nom, en 2002, les Autochtones apparaissant sur la majorité des photos d’archives fédérales n’étaient pas identifiés. Le projet Un visage, un nom offre aux Premières Nations, à la Nation métisse et aux communautés inuites un espace virtuel où elles peuvent voir des photos d’archives et y retracer des personnes et des lieux, tout en renouant avec leur histoire et en partageant les souvenirs rattachés à ces photos.

Un visage, un nom veut aussi aider les jeunes Autochtones à mieux comprendre leur passé pour s’en inspirer et se réapproprier leur histoire.

Depuis les débuts du projet, plusieurs participants ont pu retrouver des êtres chers; certains se sont même reconnus sur des photos.

Ainsi, en décembre 2015, Johnny Kasudluak et sa mère Martha ont découvert plusieurs photos de celle-ci et d’autres membres de la famille, originaire d’Inukjuak, au Québec. Ils nous ont fait parvenir cette photo de Martha posant avec trois photos d’elle prises alors qu’elle était une jeune fille.

En septembre 2014, Ashevak Geetah (à gauche) et sa fille Eva (à droite) ont renoué avec Eetooloopak, leur père et grand-père, après avoir vu cette photo de lui prise en mars 1956 à Iqaluit, au Nunavut.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :