À la fine pointe de la technologie : un deuxième centre de préservation sera construit à Gatineau

Communiqué de presse

Le 31 octobre 2017 – Gatineau (Québec) – Bibliothèque et Archives Canada

Bibliothèque et Archives Canada (BAC) annonce le lancement d’un processus d’approvisionnement dans le but de se doter d’un deuxième centre de préservation d’archives à Gatineau, au Québec.

À la fine pointe de la technologie, la nouvelle installation sera située tout juste derrière l’actuel Centre de préservation. Procurant des conditions idéales pour la conservation d’archives, elle réduira les coûts d’exploitation, augmentera et maximisera l’espace requis, et réduira l’empreinte environnementale grâce à une infrastructure durable et verte. En définitive, ce sont tous les Canadiens qui bénéficieront d’un service amélioré.

La construction de ce nouvel édifice répondra aux plus récentes normes internationales en matière de préservation, assurant ainsi au Canada de conserver des documents à valeur historique et des trésors nationaux dans des conditions optimales. De plus, le nouveau centre de préservation arrivera à point nommé puisque les analyses de BAC ont révélé que la capacité maximale de stockage de la collection, dans les différents édifices que l’organisme occupe, sera atteinte d’ici quelques années.

Bien que BAC ajoute de nouveaux espaces essentiels pour répondre à ses besoins actuels et futurs de stockage et de préservation du patrimoine documentaire analogique (notamment les documents officiels de l’administration fédérale dont il est la mémoire permanente), il déploie aussi des efforts importants en matière de numérisation afin de rendre sa collection toujours plus accessible.

BAC profitera également de ces travaux d’envergure pour optimiser l’espace d’entreposage dans l’actuel Centre de préservation.


Citations

« Notre gouvernement est fier de protéger et de promouvoir la culture et les histoires canadiennes. Bibliothèque et Archives Canada abrite une multitude de documents, d’œuvres d’art et d’artéfacts essentiels, lesquels contribuent à raconter ce que nous sommes. Le nouveau projet Gatineau 2 offrira des installations et de l’équipement à la fine pointe de la technologie ainsi que des conditions modernes, qui permettront à l’institution de préserver ses collections et de les rendre accessibles aux générations de Canadiens à venir. »

- L’honorable Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien

« Il s’agit d’un investissement majeur qui aura des retombées économiques importantes pour la région. Je me réjouis à l’idée que cette installation viendra enrichir, dans un secteur névralgique de la ville de Gatineau, un carrefour du savoir qui compte déjà le cégep, la Maison de la culture et l’actuel Centre de préservation. »

- Steven MacKinnon, député de Gatineau

« Comme institution phare, Bibliothèque et Archives Canada est un chef de file dans la communauté archivistique et doit continuer d’assumer ce rôle. Déjà considéré comme un joyau de calibre international, notre actuel Centre de préservation à Gatineau aura un nouveau voisin qui se démarquera tout autant! Cette nouvelle installation d’avant-garde pourra protéger pendant des siècles notre riche collection. »

- Guy Berthiaume, bibliothécaire et archiviste du Canada

Faits en bref

  • Si le processus d’approvisionnement se déroule comme prévu, les travaux de construction débuteront en 2019 et l’édifice sera opérationnel deux ans plus tard. 

  • Selon une analyse des options d’approvisionnement, un partenariat public-privé serait le modèle offrant la meilleure valeur ajoutée. Dans ce type de partenariat, le secteur privé assume une part importante des responsabilités liées au risque et au financement de l’infrastructure. BAC a travaillé étroitement avec Services publics et Approvisionnement Canada au cours de la dernière année pour rédiger les documents d’approvisionnement.

  • Au moyen de la demande de qualifications publiée le 31 octobre 2017, le gouvernement du Canada amorce le processus qui conduira au choix d’un consortium qui verra à la conception, au financement, à la construction, à l’exploitation et à l’entretien de la nouvelle installation.

  • En préconisant une approche durable et verte, BAC a réduit considérablement le nombre de ses espaces de préservation et leur superficie depuis 2011. En effet, il est passé de 22 immeubles d’une superficie de 237 000 mètres carrés, à cinq installations d’une superficie de 124 000 mètres carrés.

  • Il est estimé que le coût relatif à la construction du nouveau centre de préservation, à l’optimisation des chambres fortes du Centre de préservation actuel et au financement du projet pourrait s'élever à près de 400 millions de dollars. À ce montant s'ajouteront les frais liés à l'entretien et à l'exploitation des deux installations sur une période de service de 30 ans.

  • Le public pourra consulter les collections de BAC pendant toute la durée des travaux, sauf lors de quelques brèves périodes d’interruption des services.

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Bibliothèque et Archives Canada
819-994-4589
bac.media.lac@canada.ca

Pour toute question relative à l’approvisionnement, veuillez communiquer avec :
Relations avec les médias - Services publics et Approvisionnement Canada
819-420-5501
media@tpsgc-pwgsc.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :