Bibliothèque et Archives Canada, le réseau des bibliothèques de l’Université de Toronto et la Commission canadienne pour l’UNESCO applaudissent l’ajout des documents de Marshall McLuhan au Registre de la Mémoire du monde

Communiqué de presse

Le 1er novembre 2017 (Toronto) – Bibliothèque et Archives Canada (BAC), le réseau des bibliothèques de l’Université de Toronto (UTL) et la Commission canadienne pour l’UNESCO (CCUNESCO) ont aujourd’hui salué la décision de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) d’inclure le patrimoine documentaire de Marshall McLuhan dans son prestigieux Registre de la Mémoire du monde.

La candidature de Marshall McLuhan, aux fins de son inclusion dans le Registre de la Mémoire du monde, avait été présentée conjointement par BAC et UTL, avec l’appui de la CCUNESCO. Le patrimoine documentaire qui sera intégré à la Mémoire du monde est composé de la collection archivistique de Marshall McLuhan conservée à BAC et de sa bibliothèque de recherche qui est préservée à UTL. Les documents couvrent la période allant de ses études de premier cycle jusqu’à sa mort et ils comprennent des éléments de correspondance et des manuscrits des ouvrages de l’auteur, autant de livres que d’articles, de dissertations et d’exposés.

Né à Edmonton et professeur de longue date à l’Université de Toronto, Marshall McLuhan a été un intellectuel public et un théoricien culturel canadien de grande influence, comme en font foi les expressions « le village global » et « le message, c’est le médium », qu’il a inventées et qui font toujours partie du lexique des communications à l’échelle mondiale. Marshall McLuhan a longtemps été considéré comme un « prophète » de la révolution du numérique qui a notamment prédit la création d’Internet. Le centenaire de sa naissance, en 2011, a par ailleurs inspiré des dizaines d’activités dans une vingtaine de pays.

Le Programme Mémoire du monde de l’UNESCO vise à mieux faire comprendre la valeur universelle des ressources documentaires, des fonds d’archives précieux et d’autres articles connexes, et à sensibiliser la population à la nécessité de les préserver et d’en assurer l’accès pour les générations futures. Selon l’UNESCO, cette initiative aide à conserver le patrimoine documentaire de l’humanité contre l’amnésie collective, la négligence, les ravages du temps, les conditions climatiques et la destruction délibérée et volontaire. Le Programme Mémoire du monde appuie aussi les efforts de stabilisation des collections du patrimoine documentaire à risque, ainsi que l’amélioration de l’accès et la sensibilisation du public à ces ressources.

Les trois organismes prévoient par ailleurs organiser un événement en 2018 réunissant plusieurs experts qui s’exprimeront sur la pensée de Marshall McLuhan et son influence sur le monde contemporain.


Citations

« Les articles de la bibliothèque de Marshall McLuhan, qui ont été recueillis au cours de toutes ses années d’étude, témoignent du zèle et de la polyvalence de cet homme qui a cherché des publications de nombreux domaines, tant des publications universitaires que générales. L’inscription au Registre de la Mémoire du monde reconnaît l’importance mondiale de Marshall McLuhan et de la bibliothèque qui sera préservée à perpétuité par le réseau des bibliothèques de l’Université de Toronto. »

Larry Alford, bibliothécaire en chef, réseau des bibliothèques de l’Université de Toronto

« Je me réjouis que, pour une première fois, des documents conservés par Bibliothèque et Archives Canada soient reconnus dans le cadre du Programme Mémoire du monde de l’UNESCO. À ce jour, seulement quatre entrées canadiennes figuraient au Registre mondial. Le fait que le précieux patrimoine documentaire de Marshall McLuhan soit conservé conjointement par BAC et UTL, illustre clairement les liens étroits qui existent entre ces deux institutions essentielles du milieu documentaire canadien. »

Guy Berthiaume, bibliothécaire et archiviste du Canada

« Nous sommes particulièrement heureux de cette inscription puisque les travaux de Marshall McLuhan ont été utilisés à maintes reprises par l’UNESCO pour faire progresser la réflexion sur l’impact des médias dans nos sociétés. Marshall McLuhan s’intéressait également à la relation entre ce qu’il appelait la “culture populaire” et l’identité, relation qu’on peut aujourd’hui mieux mesurer et qui prend une connotation toute particulière à l’ère des “fausses nouvelles”. »

Christina Cameron, présidente, Commission canadienne pour l’UNESCO

Faits en bref

  • La collection d’archives de Marshall McLuhan est conservée par BAC, tandis que sa bibliothèque de recherche se trouve à la Bibliothèque de livres rares Thomas Fisher, qui fait partie du réseau des bibliothèques de l’Université de Toronto. Les deux collections sont interreliées.

  • La bibliothèque et les archives personnelles de Marshall McLuhan sont composées d’environ 50 mètres de documents d’archives sur divers supports et de 6 000 articles publiés (principalement des livres), dont bon nombre renferment une grande quantité de notes manuscrites.

  • ·         Plus d’un demi-siècle après leur publication, les livres de Marshall McLuhan se sont vendus à plus d’un million d’exemplaires et ont été traduits dans au moins dix-sept langues.


Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Bibliothèques de l’Université de Toronto
Lani Krantz
Université de Toronto
416-978-0100
media.relations@utoronto.ca

Relations avec les médias
Bibliothèque et Archives Canada
Richard Provencher
613-994-4589
bac.media.lac@canada.ca

Relations avec les médias
Commission canadienne pour l’UNESCO
Angèle Cyr
Conseillère principale, Affaires publiques
613-219-1119


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :