Accroître la sensibilisation aux lésions attribuables au travail répétitif 

Communiqué de presse

Pour diffusion immédiate

Le 28 février 2022 – Hamilton (Ontario) — Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST)

En cette Journée internationale de sensibilisation aux lésions attribuables au travail répétitif (LATR), le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST) encourage les milieux de travail à favoriser la sensibilisation à ces lésions et à en promouvoir la prévention.

L’expression « lésion attribuable au travail répétitif » (LATR), ou « trouble musculo-squelettique », sert à désigner une variété d’affections douloureuses touchant les tendons, les muscles, les nerfs et les articulations au niveau du cou, du dos, de la poitrine, des épaules, des bras et des mains. 

Divers travailleurs de tous les types d’industries peuvent subir des LATR. La préhension, la torsion, la flexion, le fait de saisir à pleine main ou de serrer un objet, et l’extension du bras : ces mouvements que nous faisons couramment tous les jours ne sont pas particulièrement dangereux dans le cadre de nos activités quotidiennes. Ce qui les rend dangereux en milieu de travail, c’est leur répétition continuelle. D'autres facteurs liés au travail peuvent également contribuer à ces lésions, notamment les postures contraignantes ou fixes, l’application d’une force excessive concentrée sur de petites parties du corps, comme la main ou le poignet, un rythme de travail rapide sans période de pause ou de récupération suffisante, de même que des facteurs psychosociaux comme le stress.

Pour aider les milieux de travail à faire la promotion de la Journée de sensibilisation aux LATR, le CCHST offre gratuitement des documents infographiques, des cartes à diffuser sur les réseaux sociaux, des affiches et des balados à l’adresse www.cchst.ca/events/rsi.

Faits en bref

  • Les LATR sont le type le plus courant de blessure entraînant une perte de temps de travail et sont responsables de la plus grande part des coûts liés au temps de travail perdu au Canada. En 2019, selon l’Association des commissions des accidents du travail du Canada (ACATC), on a signalé plus de 10 000 blessures causées par des lésions musculo-squelettiques ou du tissu conjonctif et pour lesquelles la demande d’indemnisation pour perte de temps a été acceptée.

  • La Journée de sensibilisation aux LATR est célébrée le 29 février (le 28 février les années non bissextiles). Seule journée qui ne se répète pas tous les ans, cette date est le moment idéal pour se consacrer à la sensibilisation aux lésions attribuables au travail répétitif.

Personnes-ressources

Pour obtenir de plus amples renseignements (médias seulement), communiquez avec :

Jennifer Howse
Spécialiste principale des communications 
Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST) 
289-442-4057 
media@cchst.ca 
www.cchst.ca

Détails de la page

Date de modification :