Annexe I – Collecte des données à déclaration volontaire à l’appui de l’équité, de la diversité et de l’inclusion

Vous trouverez dans cette annexe un ensemble de données extrait du formulaire de déclaration volontaire rempli dans le cadre des principales occasions de financement individuelles et communes des organismes subventionnaires (IRSC, CRSNG, CRSH et FCI) pour le cycle de concours 2020Note de bas de page 1. Les tableaux et les figures brossent un portrait des renseignements autodéclarés pour les groupes suivants : femmes, Autochtones, minorités visibles et personnes handicapées. Il est obligatoire de remplir le formulaire de déclaration volontaire, mais il est possible de choisir la réponse « Je préfère ne pas répondre » pour toutes les questions.

L’ensemble de données présente un résumé des taux de candidature et d’attributionNote de bas de page 2Note de bas de page 3 pour les principales occasions de financement individuelles et communes des organismes subventionnaires (tableaux 1a à 1c; figures 1a à 1d)Note de bas de page 4. Les taux de candidature sont distingués des taux d’attribution pour les programmes de recherche et de formation. Ces données donnent aussi un aperçu des taux des mises en candidature et du financement des chaires occupées pour le Programme des chaires de recherche du Canada ainsi que des chefs d’équipe du Fonds d’innovation de la FCI.

Taux de candidature et d’attribution des principales occasions de financement individuelles et communes des organismes subventionnaires

Les taux de candidature et d’attribution des principales occasions de financement du cycle de concours 2020 sont présentés ci-dessous pour les quatre groupes identifiés dans le formulaire de déclaration volontaire. Les données ont été recueillies au moyen de ce formulaire, qui a été rempli par les personnes principalement responsables des demandes.

Comme il y a peu de temps que ces données ont commencé à être recueillies, il faut faire preuve de vigilance lorsqu’on les interprète, surtout lorsque le nombre de demandes à un concours est faible. Dans les années à venir, nous disposerons de plus de données, et les tendances pourront alors être surveillées et analysées pour que l’on ait une meilleure idée de la participation de chaque groupe aux activités de recherche au Canada et de leur capacité à obtenir des fonds.

Tableau 1a : Taux de candidature et d’attribution pour les principales occasions de financement individuelles et communes des organismes subventionnaires
Femmes Autochtones Personnes handicapées Personnes de minorités visibles
Programme de recherche Candidature Attribution Candidature Attribution Candidature Attribution Candidature Attribution
Subventions Projet des IRSC 36,0 % 39,2 % 0,7 % - 1,6 % 1,7 % 24,4 % 20,6 %
Subventions à la découverte du CRSNG 23,8 % 23,9 % 0,6 % 0,6 % 1,8 % 1,4 % 25,0 % 23,0 %
Subventions de partenariat du CRSNG 18,8 % 17,6 % 0,8 % - 1,6 % 1,2 % 37,4 % 36,7 %
Subventions Savoir du CRSH 48,8 % 50,0 % 1,8 % 2,4 % 3,4 % 3,5 % 21,2 % 19,8 %
Subventions de partenariat du CRSH 57,5 % 59,6 % 3,3 % 3,5 % 4,7 % 5,3 % 19,6 % 19,6 %
Fonds des leaders John R. Evans de la FCI 40,8 % 42,0 % 2,8 % 3,4 % 2,6 % 2,8 % 26,0 % 23,8 %
Fonds Nouvelles frontières en rechercheNote de bas de page * 33,1 % 35,9 % - - 3,6 % - 37,4 % 32,5 %
Programme de formation Candidature Attribution Candidature Attribution Candidature Attribution Candidature Attribution
Bourses d’études supérieures du Canada au niveau de la maîtriseNote de bas de page * 59,8 % 62,2 % 2,1 % 2,3 % 4,8 % 4,4 % 22,4 % 20,1 %
Bourses de recherche au doctorat des IRSC 65,8 % 63,2 % 2,4 % - 4,7 % 5,3 % 28,5 % 22,6 %
Bourses postdoctorales des IRSC 53,1 % 51,7 % - - 1,3 % - 31,8 % 21,9 %
Bourses d’études supérieures du CRSNG au niveau du doctorat 39,2 % 41,6 % 2,0 % 1,8 % 3,7 % 3,4 % 27,8 % 26,2 %
Bourses postdoctorales du CRSNG 37,2 % 42,4 % - - 2,7 % - 38,5 % 41,6 %
Bourses doctorales du CRSH 65,1 % 65,2 % 5,1 % 4,5 % 7,2 % 8,4 % 21,7 % 22,1 %
Bourses postdoctorales du CRSH 54,6 % 56,4 % - - 4,7 % - 20,8 % 17,3 %
Bourses d’études supérieures du Canada VanierNote de bas de page * 55,6 % 59,5 % 1,9 % - 6,2 % 6,0 % 32,5 % 37,5 %
Programme de bourses postdoctorales BantingNote de bas de page * 48,2 % 40,0 % - - 2,4 % - 31,7 % 30,0 %
  • Conformément aux obligations découlant de la Loi sur la protection des renseignements personnels, un trait (-) indique les catégories pour lesquelles moins de 10 réponses ont été recueillies.
  • Les groupes ne sont pas exclusifs : les pourcentages ne peuvent être additionnés ou comparés directement.
Tableau 1b : Mises en candidature et représentation au sein du Programme des chaires de recherche du Canada
Femmes Autochtones Personnes handicapées Personnes de minorités visibles
Programme Candidatures en 2020 Représentation
en 2020Note de bas de page *
Candidatures en 2020 Représentation
en 2020Note de bas de page *
Candidatures en 2020 Représentation
en 2020Note de bas de page *
Candidatures en 2020 Représentation
en 2020Note de bas de page *
Programme des chaires de recherche du Canada 51,0 % 38,6 % 4,0 % 3,2 % 7,0 % 5,5 % 27,0 % 21,4 %
  • Pour le Programme des chaires de recherche du Canada, l’ensemble des candidates et candidats doivent inclure un formulaire de déclaration volontaire dans leur dossier de mise en candidature. Les données présentées dans ce tableau illustrent donc le taux de mises en candidature (pourcentage des candidatures des quatre groupes désignés) et la représentation totale dans le programme (subventions actives pendant l’année). Ces données ne peuvent pas servir à calculer les taux d’attribution ou de succès. Pour obtenir d’autres statistiques, consulter le site Web du Programme.
  • Les données sur les mises en candidature pour les chaires traduisent le nombre de mises en candidature reçues pour tous les cycles de la période visée par le rapport (p. ex.  2020-1 et 2020-2) dans lesquelles les candidates et candidats ont déclaré faire partie d’un ou plusieurs groupes sous-représentés. Ce chiffre est ensuite divisé par le nombre total de mises en candidature reçues pour tous les cycles de la période visée par le rapport, puis multiplié par 100 pour obtenir le pourcentage.
  • La représentation dans le Programme est le nombre de titulaires de chaire en place qui se déclarent membres d’un ou de plusieurs groupes sous-représentés, divisé par le nombre total de titulaires de chaire en place. Le résultat est multiplié par 100 pour obtenir le pourcentage. En raison de la nature du Programme, ces données ne sont valables que pour un moment donné dans le temps.
Tableau 1c : Chefs d’équipeNote de bas de page * du Fonds d’innovation de la Fondation canadienne pour l’innovation
Femmes Autochtones Personnes handicapées Personnes de minorités visibles
Programme Demandes Attributions Demandes Attributions Demandes Attributions Demandes Attributions
Fonds d’innovation 26,5 % 23,6 % - - - - 15,2 % 12,4 %

La FCI pose les questions sur l’identité autochtone et l’appartenance à une minorité visible uniquement aux membres des équipes de recherche qui sont affiliés à des établissements situés au Canada. La question concernant le handicap repose sur une définition plus restreinte que celle du formulaire interorganismes : la définition de la FCI se limite à la déficience et aux mesures d’adaptation en milieu de travail.

Les figures 1a à 1d ci-dessous sont des représentations visuelles des données figurant dans le tableau 1a.

Figure 1a. Taux de candidature et d’attribution pour les femmes, par occasions de financement individuelles et communes des organismes subventionnaires

* Occasions de financement interorganismes

Description de la figure 1a

Ce diagramme à bandes horizontales montre les taux, en pourcentages, de candidature et d’attribution pour les femmes, par occasion de financement interorganismes ou propre à chaque organisme, pour les cycles de concours de 2020. Sur l’axe des ordonnées figurent les occasions de financement, et sur l’axe des abscisses figurent les pourcentages, de 0 % à 70 %.

Le fonds Nouvelles frontières en recherche, les bourses d’études supérieures du Canada au niveau de la maîtrise, les bourses d’études supérieures du Canada Vanier et les bourses postdoctorales Banting sont marqués d’un astérisque indiquant qu’il s’agit d’occasions de financement interorganismes. Les autres sont des occasions de financement propres à chaque organisme.

Le diagramme à bandes horizontales illustre les taux de candidature et d’attribution pour les femmes, par occasion de financement.

  • Pour les subventions Projet des IRSC, le taux de candidature était de 36,0 %, et le taux d’attribution, de 39,2 %.
  • Pour les subventions à la découverte du CRSNG, le taux de candidature était de 23,8 %, et le taux d’attribution, de 23,9 %.
  • Pour les subventions de partenariat du CRSNG, le taux de candidature était de 18,8 %, et le taux d’attribution, de 17,6 %.
  • Pour les subventions Savoir du CRSH, le taux de candidature était de 48,8 %, et le taux d’attribution, de 50,0 %.
  • Pour les subventions de partenariat du CRSH, le taux de candidature était de 57,5 %, et le taux d’attribution, de 59,6 %.
  • Pour le Fonds des leaders John-R.-Evans de la FCI, le taux de candidature était de 40,8 % et le taux d’attribution, de 42,0 %.
  • Pour le fonds Nouvelles frontières en recherche, le taux de candidature était de 33,1 %, et le taux d’attribution, de 35,9 %.
  • Pour les bourses d’études supérieures du Canada au niveau de la maîtrise, le taux de candidature était de 59,8 %, et le taux d’attribution, de 62,2 %.
  • Pour les bourses de recherche au doctorat des IRSC, le taux de candidature était de 65,8 %, et le taux d’attribution, de 63,2 %.
  • Pour les bourses postdoctorales des IRSC, le taux de candidature était de 53,1 %, et le taux d’attribution, de 51,7 %.
  • Pour les bourses d’études supérieures du CRSNG au niveau du doctorat, le taux de candidature était de 39,2 %, et le taux d’attribution, de 41,6 %.
  • Pour les bourses postdoctorales du CRSNG, le taux de candidature était de 37,2 %, et le taux d’attribution, de 42,4 %.
  • Pour les bourses de doctorat du CRSH, le taux de candidature était de 65,1 %, et le taux d’attribution, de 65,2 %.
  • Pour les bourses postdoctorales du CRSH, le taux de candidature était de 54,6 %, et le taux d’attribution, de 56,4 %.
  • Pour les bourses d’études supérieures du Canada Vanier, le taux de candidature était de 55,6 %, et le taux d’attribution, de 59,5 %.
  • Pour les bourses postdoctorales Banting, le taux de candidature était de 48,2 %, et le taux d’attribution, de 40,0 %.

Figure 1b. Taux de candidature et d’attribution pour les Autochtones, par occasion de financement individuelle et commune des organismes subventionnaires

* Occasions de financement interorganismes
-- Valeurs supprimées car n < 10

Description de la figure 1b

Ce diagramme à bandes horizontales montre les taux, en pourcentages, de candidature et d’attribution pour les Autochtones, par occasion de financement interorganismes ou propre à chaque organisme, pour les cycles de concours de 2020. Sur l’axe des ordonnées figurent les occasions de financement, et sur l’axe des abscisses figurent les pourcentages, de 0 % à 6 %.

Le fonds Nouvelles frontières en recherche, les bourses d’études supérieures du Canada au niveau de la maîtrise, les bourses d’études supérieures du Canada Vanier et les bourses postdoctorales Banting sont marqués d’un astérisque indiquant qu’il s’agit d’occasions de financement interorganismes. Les autres sont des occasions de financement propres à chaque organisme.

Le diagramme à bandes horizontales illustre les taux de candidature et d’attribution pour les Autochtones, par occasion de financement.

  • Pour les subventions Projet des IRSC, le taux de candidature était de 0,7 %, et le taux d’attribution, de 0 %.
  • Pour les subventions à la découverte du CRSNG, le taux de candidature était de 0,6 %, et le taux d’attribution, de 0,6 %.
  • Pour les subventions de partenariat du CRSNG, le taux de candidature était de 0,8 %, et le taux d’attribution, de 0 %.
  • Pour les subventions Savoir du CRSH, le taux de candidature était de 1,8 %, et le taux d’attribution, de 2,4 %.
  • Pour les subventions de partenariat du CRSH, le taux de candidature était de 3,3 %, et le taux d’attribution, de 3,5 %.
  • Pour le Fonds des leaders John-R.-Evans de la FCI, le taux de candidature était de 2,8 %, et le taux d’attribution, de 3,4 %.
  • Pour le fonds Nouvelles frontières en recherche, le taux de candidature était de 0 %, et le taux d’attribution, de 0 %.
  • Pour les bourses d’études supérieures du Canada au niveau de la maîtrise, le taux de candidature était de 2,1 %, et le taux d’attribution, de 2,3 %.
  • Pour les bourses de recherche au doctorat des IRSC, le taux de candidature était de 2,4 %, et le taux d’attribution, de 0 %.
  • Pour les bourses postdoctorales des IRSC, le taux de candidature était de 0 %, et le taux d’attribution, de 0 %.
  • Pour les bourses d’études supérieures du CRSNG au niveau du doctorat, le taux de candidature était de 2,0 %, et le taux d’attribution, de 1,8 %.
  • Pour les bourses postdoctorales du CRSNG, le taux de candidature était de 0 %, et le taux d’attribution, de 0 %.
  • Pour les bourses de doctorat du CRSH, le taux de candidature était de 5,1 %, et le taux d’attribution, de 4,5 %.
  • Pour les bourses postdoctorales du CRSH, le taux de candidature était de 0 %, et le taux d’attribution, de 0 %.
  • Pour les bourses d’études supérieures du Canada Vanier, le taux de candidature était de 1,9 %, et le taux d’attribution, de 0 %.
  • Pour les bourses postdoctorales Banting, le taux de candidature était de 0 %, et le taux d’attribution, de 0 %.

Figure 1c. Taux de candidature et d’attribution pour les personnes handicapées, par occasion de financement individuelle et commune des organismes subventionnaires

* Occasions de financement interorganismes
-- Valeurs supprimées car n < 10

Description de la figure 1c

Ce diagramme à bandes horizontales montre les taux, en pourcentages, de candidature et d’attribution pour les personnes handicapées, par occasion de financement interorganismes ou propre à chaque organisme, pour les cycles de concours de 2020. Sur l’axe des ordonnées figurent les occasions de financement, et sur l’axe des abscisses figurent les pourcentages, de 0 % à 9 %.

Le fonds Nouvelles frontières en recherche, les bourses d’études supérieures du Canada au niveau de la maîtrise, les bourses d’études supérieures du Canada Vanier et les bourses postdoctorales Banting sont marqués d’un astérisque indiquant qu’il s’agit d’occasions de financement interorganismes. Les autres sont des occasions de financement propres à chaque organisme.

Le diagramme à bandes horizontales illustre les taux de candidature et d’attribution pour les personnes handicapées, par occasion de financement.

  • Pour les subventions Projet des IRSC, le taux de candidature était de 1,6 %, et le taux d’attribution, de 1,7 %.
  • Pour les subventions à la découverte du CRSNG, le taux de candidature était de 1,8 %, et le taux d’attribution, de 1,4 %.
  • Pour les subventions de partenariat du CRSNG, le taux de candidature était de 1,6 %, et le taux d’attribution, de 1,2 %.
  • Pour les subventions Savoir du CRSH, le taux de candidature était de 3,4 %, et le taux d’attribution, de 3,5 %.
  • Pour les subventions de partenariat du CRSH, le taux de candidature était de 4,7 %, et le taux d’attribution, de 5,3 %.
  • Pour le Fonds des leaders John-R.-Evans de la FCI, le taux de candidature était de 2,6 %, et le taux d’attribution, de 2,8 %.
  • Pour le fonds Nouvelles frontières en recherche, le taux de candidature était de 3,6 %, et le taux d’attribution, de 0 %.
  • Pour les bourses d’études supérieures du Canada au niveau de la maîtrise, le taux de candidature était de 4,8 %, et le taux d’attribution, de 4,4 %.
  • Pour les bourses de recherche au doctorat des IRSC, le taux de candidature était de 4,7 %, et le taux d’attribution, de 5,3 %.
  • Pour les bourses postdoctorales des IRSC, le taux de candidature était de 1,3 %, et le taux d’attribution, de 0 %.
  • Pour les bourses d’études supérieures du CRSNG au niveau du doctorat, le taux de candidature était de 3,7 %, et le taux d’attribution, de 3,4 %.
  • Pour les bourses postdoctorales du CRSNG, le taux de candidature était de 2,7 %, et le taux d’attribution, de 0 %.
  • Pour les bourses de doctorat du CRSH, le taux de candidature était de 7,2 %, et le taux d’attribution, de 8,4 %.
  • Pour les bourses postdoctorales du CRSH, le taux de candidature était de 4,7 %, et le taux d’attribution, de 0 %.
  • Pour les bourses d’études supérieures du Canada Vanier, le taux de candidature était de 6,2 %, et le taux d’attribution, de 6,0 %.
  • Pour les bourses postdoctorales Banting, le taux de candidature était de 2,4 %, et le taux d’attribution, de 0 %.

Figure 1d. Taux de candidature et d’attribution pour les personnes de minorités visibles, par occasion de financement individuelle et commune des organismes subventionnaires

* Occasions de financement interorganismes

Description de la figure 1d

Ce diagramme à bandes horizontales montre les taux, en pourcentages, de candidature et d’attribution pour les personnes de minorités visibles, par occasion de financement interorganismes ou propre à chaque organisme, pour les cycles de concours de 2020. Sur l’axe des ordonnées figurent les occasions de financement, et sur l’axe des abscisses figurent les pourcentages, de 0 % à 45 %.

Le fonds Nouvelles frontières en recherche, les bourses d’études supérieures du Canada au niveau de la maîtrise, les bourses d’études supérieures du Canada Vanier et les bourses postdoctorales Banting sont marqués d’un astérisque indiquant qu’il s’agit d’occasions de financement interorganismes. Les autres sont des occasions de financement propres à chaque organisme.

Le diagramme à bandes horizontales illustre les taux de candidature et d’attribution pour les personnes de minorités visibles, par occasion de financement.

  • Pour les subventions Projet des IRSC, le taux de candidature était de 24,4 %, et le taux d’attribution, de 20,6 %.
  • Pour les subventions à la découverte du CRSNG, le taux de candidature était de 25,0 %, et le taux d’attribution, de 23,0 %.
  • Pour les subventions de partenariat du CRSNG, le taux de candidature était de 37,4 %, et le taux d’attribution, de 36,7 %.
  • Pour les subventions Savoir du CRSH, le taux de candidature était de 21,2 %, et le taux d’attribution, de 19,8 %.
  • Pour les subventions de partenariat du CRSH, le taux de candidature était de 19,6 %, et le taux d’attribution, de 19,6 %.
  • Pour le Fonds des leaders John-R.-Evans de la FCI, le taux de candidature était de 26,0 %, et le taux d’attribution, de 23,8 %.
  • Pour le fonds Nouvelles frontières en recherche, le taux de candidature était de 37,4 %, et le taux d’attribution, de 32,5 %.
  • Pour les bourses d’études supérieures du Canada au niveau de la maîtrise, le taux de candidature était de 22,4 %, et le taux d’attribution, de 20,1 %.
  • Pour les bourses de recherche au doctorat des IRSC, le taux de candidature était de 28,5 %, et le taux d’attribution, de 22,6 %.
  • Pour les bourses postdoctorales des IRSC, le taux de candidature était de 31,8 %, et le taux d’attribution, de 21,9 %.
  • Pour les bourses d’études supérieures du CRSNG au niveau du doctorat, le taux de candidature était de 27,8 %, et le taux d’attribution, de 26,2 %.
  • Pour les bourses postdoctorales du CRSNG, le taux de candidature était de 38,5 %, et le taux d’attribution, de 41,6 %.
  • Pour les bourses de doctorat du CRSH, le taux de candidature était de 21,7 %, et le taux d’attribution, de 22,1 %.
  • Pour les bourses postdoctorales du CRSH, le taux de candidature était de 20,8 %, et le taux d’attribution, de 17,3 %.
  • Pour les bourses d’études supérieures du Canada Vanier, le taux de candidature était de 32,5 %, et le taux d’attribution, de 37,5 %.
  • Pour les bourses postdoctorales Banting, le taux de candidature était de 31,7 %, et le taux d’attribution, de 30,0 %.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :