Membres du Conseil national des aînés

Les membres du Conseil national des aînés (CNA) ont de l’expérience ou une expertise sur les enjeux liés aux aînés et au vieillissement. Par exemple, ils sont :

  • bénévoles ou travaillent auprès d’organisations répondant aux besoins des aînés;
  • chercheurs ou professeurs dans des établissements universitaires dont les travaux sont axés sur les questions liées aux aîné; ou
  • aînés eux-mêmes.

Le CNA peut comprendre jusqu’à 12 membres, y compris le président. La durée des mandats des membres varie du 1 an à 3 ans. Les mandats peuvent être reconduits une fois. Le processus de renouvellement est échelonné. Ceci vise à concilier le besoin de continuité et le désir d’apporter sans cesse de nouvelles perspectives sur les travaux du CNA.

Les membres sont nommés par le gouverneur en conseil, sur recommandation de la ministre des Aînés et du ministre de la Santé.

Le processus de sélection est basé sur une approche ouverte, transparente et fondée sur le mérite. Les personnes intéressées peuvent visiter le site Web des nominations par le gouverneur en conseil du gouvernement du Canada. Ce site permet :

  • de prendre connaissance des possibilités d’emploi;
  • de se créer un compte, de bâtir et de mettre à jour leur profil, et
  • de soumettre leur candidature.

Membres actuels

Mme Suzanne Dupuis-Blanchard, Ph.D. (présidente)

Photo de Suzanne Dupuis-Blanchard

Suzanne Dupuis-Blanchard, IA, Ph.D., DSL (Hon.), est membre et présidente du Conseil national des aînés depuis 2017. Le gouverneur en conseil a renouvelé le mandat de Mme Dupuis-Blanchard pour 2 ans, commençant le 14 décembre 2020.

Mme Dupuis-Blanchard, Ph.D. a 30 années d'expérience en soins infirmiers communautaires et en gérontologie. Son programme de recherche porte notamment sur les divers aspects du vieillissement chez soi.

Elle est présentement :

  • titulaire de la Chaire de recherche sur le vieillissement des populations du Consortium national de formation en santé, Université de Moncton;
  • professeure titulaire à l'École de science infirmière, Université de Moncton;
  • directrice du Centre sur le vieillissement, Université de Moncton.

Elle a été :

  • présidente de l'Association canadienne de gérontologie (de 2014 à 2018);
  • vice-présidente du Conseil sur le vieillissement du Nouveau-Brunswick (de 2016 à 2017), qui a élaboré une stratégie provinciale sur le vieillissement.

Elle s’est vue décerner les distinctions suivantes :

  • le Prix de mérite en recherche de l’Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick;
  • le Prix 150 infirmières et infirmiers pour le Canada de l’Association des infirmières et infirmiers du Canada pour souligner le 150e anniversaire de la Confédération.

Mme Joan Marie Aylward

Photo de Joan Marie Aylward

Joan Marie Aylward est membre du Conseil national des aînés depuis 2018. Le gouverneur en conseil a renouvelé le mandat de Mme Aylward pour 2 ans, commençant le 7 septembre 2020.

Mme Aylward est infirmière de formation.

Elle est présentement :

  • vice-présidente de la Commission des relations de travail de Terre-Neuve-et-Labrador;
  • nommée au Health Accord NL (Groupe de travail sur les soins de santé) comme présidente du comité sur le Vieillissement de la population (d’octobre 2020 à décembre 2021).

Elle a été :

  • directrice générale de la St. Patrick’s Mercy Home (un centre de soins infirmiers de 210 lits);
  • élue à la Chambre d’assemblée de Terre-Neuve-et-Labrador (de 1996 à 2011); elle s’est vu confier de nombreux portefeuilles, en tant que :
    • ministre des Ressources humaines et de l’Emploi;
    • ministre de la Santé et des Services communautaires;
    • ministre responsable des Aînés;
    • ministre des Finances;
    • présidente du Conseil du Trésor.

Mme Aylward a vécu au sein d’une famille multigénérationnelle à Terre-Neuve-et-Labrador. Elle a travaillé en étroite collaboration et a défendu les intérêts des aînés, des anciens combattants et des groupes communautaires. Son expérience a accru son intérêt à l’égard du vieillissement, et les possibilités et les défis qui s’y rattachent.

Mme Carole A. Estabrooks, Ph.D.

Photo de Carole A. Estabrooks

Carole Estabrooks, IA, Ph.D., FACSI, est membre du Conseil national des aînés depuis 2022.

Mme Estabrooks est chercheuse en services de santé appliquée, ses travaux se concentrant principalement sur l’application des connaissances et le vieillissement. L’objectif de son programme de recherche longitudinale est d’élaborer des solutions visant à améliorer la qualité des soins et la qualité de vie et de fin de vie pour les résidents de maisons de soins. Cette recherche vise aussi à enrichir la vie au travail de leurs aidants et à améliorer l’efficacité et l’efficience du système.

Elle est présentement :

  • titulaire d’une chaire de recherche du Canada de niveau 1 en application des connaissances de l’Institut de recherche en santé du Canada;
  • professeure à la faculté des sciences infirmières, et nommée conjointement à l’École de la santé publique de l’Université de l’Alberta;
  • membre du Comité technique de la norme sur les soins de longue durée de l’Organisation de normes en santé (HSO).

Elle a :

  • une bourse de recherche postdoctorale de l’Institute for Clinical Evaluative Sciences et de l’Université de Toronto;
  • un doctorat en philosophie de l’Université de l’Alberta;
  • une maîtrise et un baccalauréat en soins infirmiers de l’Université de l’Alberta;
  • fait partie du conseil de direction de nombreux comités;
  • reçu de nombreux prix, et a été intronisée à :
    • la Société royale du Canada en 2020;
    • l’International Nurse Researcher Hall of Fame en 2018;
    • l’Ordre du Canada (Membre) en 2016;
    • l’American Academy of Nursing en 2011;
    • l’Académie canadienne des sciences de la santé en 2007.

M. Jean-Pierre Gagné, Ph.D.

Photo de Jean-Pierre Gagné

Jean-Pierre Gagné, Ph.D., est membre du Conseil national des aînés depuis 2018. Le gouverneur en conseil a renouvelé le mandat de M. Gagné pour 1 an, commençant le 6 août 2021.

Les recherches de M. Gagné portent sur la réadaptation des personnes atteintes d'une déficience auditive. Un autre volet de ses recherches porte sur la stigmatisation associée à la déficience auditive chez les aînés ainsi que sur l’âgisme. Il étudie aussi les effets de la perte auditive associée au vieillissement sur la participation sociale.

Il s’intéresse à l'âgisme et à la promotion de la participation sociale des aînés. Il étudie les conséquences psychosociales que les personnes peuvent vivre, telles que :

  • des problèmes de communication;
  • des problèmes d'ajustement sur le plan psychosocial, lorsque associés au vieillissement.

Il est présentement :

  • professeur émérite à l'École d'orthophonie et d'audiologie de l'Université de Montréal
  • titulaire de la Chaire de recherche de la Fondation Caroline-Durand en audition et vieillissement de l'Université de Montréal, depuis 2017
  • directeur du laboratoire « Audition et vieillissement » au Centre de recherche de l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal

Il a :

  • reçu le prix d'honneur de l'Academy of Rehabilitative Audiology pour sa contribution au domaine de la réadaptation des personnes ayant une déficience auditive (2014);
  • participé à des travaux internationaux menés par l'Organisation mondiale de la santé sur les expériences des personnes ayant une déficience auditive acquise à l'âge adulte.

Dr Réjean Hébert, M.D., Ph.D.

Photo de Réjean Hébert

Réjean Hébert, MD, Ph.D., est membre du Conseil national des aînés depuis 2022.

M. Hébert est médecin gériatre à la Direction régionale de santé publique de Montréal. Il est aussi professeur titulaire au Département de gestion, d’évaluation et de politique de santé de l’Université de Montréal. Ses activités se concentrent surtout sur les politiques publiques et la coordination des services de santé dans le contexte des maladies chroniques, plus particulièrement par le soutien à domicile, les services de première ligne et l’intégration des services.

Il a été :

  • doyen de l’École de santé publique de l’Université de Montréal de 2017 à 2019;
  • professeur au département de médecine de famille de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke pendant 30 ans. Il en a été le doyen de 2004 à 2010;
  • élu député à l’Assemblé nationale du Québec en septembre 2012;
  • ministre de la Santé et des Services sociaux, ministre responsable des Aînés et ministre responsable de la région de l’Estrie de 2012 à 2014.

Il a :

  • un diplôme de médecine en gériatrie de l’Université de Sherbrooke et un diplôme en gérontologie de l'Université des sciences sociales de Grenoble;
  • une maîtrise de philosophie en épidémiologie de l'Université de Cambridge;
  • réalisé de nombreux travaux de recherche en gérontologie, comme le Système de mesure de l’autonomie fonctionnelle (SMAF) et le Programme de recherche sur les services de maintien de l’autonomie (PRISMA);
  • fondé et dirigé les organismes suivants :
    • le Centre de recherche sur le vieillissement de l’Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke;
    • le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement;
    • l’Institut du vieillissement des Instituts de recherche en santé du Canada.

Mme Linda Jeffrey

Linda Jeffrey est membre du Conseil national des aînés depuis 2021.

Mme Jeffrey possède une vaste expérience de la fonction publique, aux échelons municipal et provincial. Elle participe également à des projets sur les troubles du spectre de l’autisme, et la santé et la sécurité en milieu de travail.

Elle est présentement :

  • directrice générale de la Guelph Wellington Seniors Association.

Elle a :

  • été conseillère municipale pour la Ville de Brampton de 1991 à 2003;
  • représenté les résidents de Brampton Springdale et de Brampton Centre de 2003 à 2014 à l’Assemblée législative de l’Ontario. Elle a occupé les fonctions de :
    • ministre des Ressources naturelles;
    • ministre responsable des Aînés;
    • ministre du Travail;
    • ministre des Affaires municipales et du logement;
  • été mairesse de la Ville de Brampton de 2014 à 2018.

À titre de ministre responsable des Aînés, elle a :

  • rendu obligatoire l’installation de gicleurs résidentiels dans toutes les maisons de retraite et de soins en Ontario;
  • créé un nouveau règlement dans l’octroi de permis provinciaux visant les maisons de retraite en Ontario soupçonnées de maltraitance et de négligence envers les aînés, par l’entremise de l’Office de réglementation des maisons de retraite.

En 2012, elle a reçu la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II pour la fonction publique.

Mme Zena Simces

Photo de Zena Simces

Zena Simces est membre du Conseil national des aînés depuis 2021.

Mme Simces, consultante principale, compte plus de 30 ans d’expérience en gestion de projets complexes et à titre d’agente de changement. Elle a œuvré au niveau national, provincial et communautaire au Nouveau Brunswick, en Ontario et en Colombie Britannique. Bon nombre de ses projets sont axés sur l’amélioration de la santé et du bien-être des aînés.

Elle est présentement :

  • une leader engageante et motivante, qui utilise une approche d’inclusion et de collaboration dans tout ce qu’elle entreprend;
  • impliquée et a une vaste expérience dans l’avancement des questions de politique dans un certain nombre de secteurs y compris :
    • la population et la santé publique, les soins primaires et la santé mentale;
    • les services sociaux;
    • l’éducation;
    • la justice;
    • l’emploi/la population active.

Elle a :

  • un baccalauréat en sociologie et psychologie de l’Université Queen’s;
  • une maîtrise en sociologie de l’Université du Nouveau Brunswick;
  • publié un livre intitulé You Can Make A Difference : A Guide to Being A Great Consultant. Ce livre est basé sur son expérience et sa recherche. Il vise à aider les gestionnaires et les leaders d’un large éventail de secteurs qui souhaitent changer les choses dans le monde complexe d’aujourd’hui;
  • animé de nombreuses séances de consultation auprès d’un large éventail d’organismes clés et ciblés de la population canadienne, y compris :
    • les femmes, les jeunes, les familles et les aînés;
    • organisations communautaires;
    • les universitaires;
    • les groupes culturels diversifiés;
    • les Premières Nations;
    • les personnes ayant des problèmes de santé physique et mentale;
    • le grand public.

Dr Samir K. Sinha, M.D., D. Phil.

Photo de Samir K. Sinha

Dr Samir Sinha, M.D., D. Phil., FRCPC, AGSF, est membre du Conseil national des aînés depuis 2021.

Le Dr Sinha est un défenseur passionné et respecté en ce qui a trait aux besoins des aînés. Il possède un éventail de formation et d’expertise internationales en matière de politiques de santé et de prestation de services liés à la prise en charge des personnes âgées. Cette expérience fait de lui un expert hautement réputé dans le domaine des soins aux aînés.

Il est présentement :

  • récipiendaire de la bourse Rhodes;
  • directeur du service de gériatrie du Sinai Health System et du réseau universitaire de santé de Toronto;
  • titulaire de la chaire de gériatrie Peter and Shelagh Godsoe de l’Hôpital Mount Sinai;
  • directeur de la recherche sur les politiques de santé de l’Institut national du vieillissement de l’Université Ryerson;
  • professeur au Département de médecine, au Département de médecine familiale et communautaire, ainsi qu’à l’Institut des politiques, de la gestion et de l’évaluation de la santé de l’Université de Toronto;
  • professeur agrégé de médecine à l’École de médecine de l’Université Johns Hopkins;
  • membre de l’American Geriatrics Society.

Il a :

  • fait des études médicales de premier cycle à l’Université Western Ontario;
  • obtenu une maîtrise en antécédents médicaux et un doctorat en sociologie à l’Institut du vieillissement de l’Université d’Oxford;
  • poursuivi ses études supérieures en médecine interne à l’Université de Toronto et en gériatrie à l’École de médecine de l’Université Johns Hopkins.

Mme Nora Spinks

Photo de Nora Sprinks

Nora Spinks est membre du Conseil national des aînés depuis 2018. Le gouverneur en conseil a renouvelé le mandat de Mme Spinks pour 2 ans, commençant le 1er juillet 2021.

Depuis plus de 30 ans, Mme Spinks réunit le milieu de la recherche pour mobiliser les connaissances. Elle met en contact ceux qui étudient, servent et soutiennent les diverses familles du Canada.

Elle est :

  • une leader et conférencière reconnue nationalement et internationalement.

Elle a été :

  • directrice générale de l'Institut Vanier de la famille pendant 10 ans (de 2011 à 2021).

Elle a :

  • participé à l'élaboration de divers programmes fédéraux, provinciaux, communautaires. Ceux-ci sont axés sur la santé et le bien-être des employés, les soins familiaux, la flexibilité au travail et la conciliation travail-vie privée;
  • créé le premier service national d'orientation et de ressources pour les aînés au Canada. Ce service est maintenant offert en milieu de travail dans l'ensemble du pays;
  • participé à de nombreux projets nationaux en tant que responsable ou partenaire, notamment le projet Les soins et le travail;
  • participé à de nombreuses tables rondes portant sur :
    • les aînés et le vieillissement;
    • les travailleurs âgés;
    • les congés pour obligations familiales;
    • la conciliation travail-famille
  • reçu de nombreux prix, tels que :
    • la médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II;
    • la médaille commémorative du 125e anniversaire de la Confédération du Canada pour services communautaires distingués;
    • le prix du pionnier du mieux-être en milieu de travail de l'année;
    • le prix du bénévole de l'année décerné par l'organisme Partenariat en Éducation.

Mme Pamela Williamson, Ph.D.

Photo de Pamela Williamson

Pamela Williamson, Ph.D., est membre du Conseil national des aînés depuis 2021.

Mme Williamson, Ph.D., s’intéresse particulièrement à la recherche liée aux aînés. Elle possède une vaste expérience dans les domaines des soins primaires, notamment à titre de directrice générale du Noojmowin Teg Health Centre. Elle s’est faite la championne d’un certain nombre d’initiatives et de programmes à l’appui de la santé et du bien être des aînés autochtones.

Elle est présentement :

  • chercheuse et auteure autochtone qui :
    • connaît personnellement les façons d’être des Anishinabek;
    • comprend bien les enjeux et les défis auxquels font face les habitants du Nord;
  • membre du conseil d’administration à l’Institut de recherches d’Horizon Santé Nord;
  • membre d’un cercle autochtone provincial du Centre de toxicomanie et de santé mentale.

Elle a :

  • un doctorat en enseignement supérieur et administration de l’Institut d’études pédagogiques de l’Ontario de l’Université de Toronto;
  • une maîtrise en enseignement supérieur/administration de l’enseignement supérieur de l’Université Central Michigan;
  • siégé au conseil d’administration de nombreux organismes.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :