Rapport du Conseil national des aînés sur les mauvais traitements envers les aînés

Message du Conseil national des aînés

Au nom du Conseil national des aînés, je suis heureux de vous présenter notre rapport sur les mauvais traitements envers les aînés. L’une des deux priorités initiales du Conseil est de se pencher sur les mauvais traitements envers les aînés.

Le Conseil a convoqué des réunions régionales avec des experts et des intervenants à l’automne, et ces réunions ont été très utiles. Nous avons été très impressionnés par l’engagement et le dynamisme dont les participants font preuve dans leur travail sur les mauvais traitements envers les aînés ainsi que par leur respect pour les aînés. Les participants nous ont fourni des renseignements précieux sur cette question importante, et leurs connaissances, leur expertise et leurs idées sont prises en compte dans notre rapport.

Les participants ont formulé de nombreuses recommandations sur une vaste gamme de questions liées aux mauvais traitements envers les aînés, et le Conseil les a étudiées soigneusement. Nous sommes heureux de constater que le gouvernement fédéral préconise de plus en plus la prise de mesures pour lutter contre les mauvais traitements envers les aînés, et notre rapport comprend des conseils sur la façon dont le gouvernement fédéral pourrait intervenir davantage, plus particulièrement sur le plan des activités de sensibilisation et de prévention.

Le Conseil national des aînés espère que ses conseils favoriseront la création de nouvelles initiatives fédérales visant à régler ce grave problème et à améliorer la qualité de vie des aînés.

Le tout respectueusement soumis,

Signature de Jean-Guy Soulière

Jean-Guy Soulière
Président, Conseil national des aînés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :