Publications et rapports du Conseil national des aînés

Depuis sa création, le Conseil national des aînés (CNA) a présenté, aux ministres, des rapports qui contiennent des recommandations sur un éventail de questions, y compris :

Sur cette page

Crimes et torts financiers

Les aînés ont le droit de vieillir dans la dignité et à l'abri de l'exploitation financière. Afin de donner au gouvernement fédéral des avis éclairés sur les moyens de réduire les crimes et les torts financiers ciblant les aînés, le CNA a entrepris des activités de mobilisation, dans l'exercice 2018 à 2019, afin d'entendre les points de vue des aînés, des personnes qui fournissent des services aux aînés, des experts et des fonctionnaires fédéraux sur les moyens d'améliorer la sécurité financière des aînés canadiens en protégeant les consommateurs et en s'attaquant aux crimes qui ciblent les aînés.

Isolement social

La population du Canada vieillit rapidement, tandis qu’une proportion croissante d’enfants du baby-boom passe au troisième âge. Dans ce contexte, la question de l’isolement social ‒ dont les répercussions sur la santé et le bien-être des aînés sont profondes ‒ est une question de plus en plus importante par rapport aux aînés et au vieillissement au Canada. De 2013 à 2017, le CNA a mené diverses activités de mobilisation (tables rondes régionales et nationales, sondage en ligne) et a examiné la littérature pour mieux comprendre l’isolement social et donner des avis sur les moyens de le combattre et de le réduire chez les aînés.

Participation au marché du travail

Les gouvernements et les spécialistes de la population active conviennent que la participation des travailleurs âgés au marché du travail sera essentielle à la prospérité économique future du Canada. De 2011 à 2013, le CNA a examiné cette question, par l’entremise de tables rondes régionales et nationales, sondages en ligne, et réunions avec des employeurs clés, pour identifier les obstacles à la participation au marché du travail des aînés et de personnes approchant l’âge de la retraite.

Relations intergénérationnelles

Le changement démographique donne un nouveau visage à la population canadienne et n’a pas d’incidence que sur l’équilibre entre les différentes cohortes d’âges; il met en relief l’importance que revêt la nature des interactions entre ces générations. Au moyen de diverses activités de mobilisation (tables rondes, réunions individuelles, consultation en ligne) menées en 2010 et en 2011, le CNA a exploré des stratégies et politiques nouvelles ou existantes susceptibles d’optimiser la compréhension intergénérationnelle et de favoriser la bonne volonté, la coopération et la cohésion sociale à mesure que la population vieillit.

Bénévolat et le vieillissement actif

Le vieillissement positif et actif vise à renforcer la reconnaissance des aînés comme membres précieux de la société tout en leur donnant plus d’occasions de rester en santé et autonomes et de participer activement à la vie de leur collectivité. En 2010, le CNA a mobilisé des Canadiens lors de tables rondes tenues dans diverses parties du pays pour faire connaître les meilleures pratiques, en apprendre davantage sur le vieillissement positif et actif et le bénévolat chez les aînés, et cerner les domaines dans lesquels des mesures fédérales pourraient être prises.

Question du faible revenu chez les aînés

De façon générale, sans être riches, les aînés canadiens ont une bonne sécurité financière. Toutefois, la question du faible revenu chez les aînés demeure un enjeu important auquel il faut s’attaquer. De 2007 à 2009, afin de mieux saisir sa complexité, le CNA a analysé le revenu, les avoirs et les dépenses des aînés et a rencontré des personnes et des organismes œuvrant auprès d’eux afin de discuter des expériences et des défis auxquels sont confrontés les aînés à faible revenu au sein de leur collectivité.

Mauvais traitements envers les aînés

Le gouvernement fédéral se mobilise depuis des années pour agir dans le domaine des mauvais traitements envers les aînés. Il s’agit d’un problème qui peut toucher tout aîné. Certains y sont toutefois plus vulnérables que d’autres. En 2007, le CNA a mené des tables rondes et a consulté les Canadiens pour en apprendre davantage sur la question, permettre aux organisations de partager les bonnes pratiques à employer pour accroître la sensibilisation aux mauvais traitements, y donner suite et les prévenir, ainsi que définir les domaines d’intervention possibles du gouvernement fédéral.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :