Le ministre Goodale ouvre le Sommet sur l’eau des Prairies

Communiqué de presse

Le 24 juin 2019 – Regina (Saskatchewan) – Diversification de l’économie de l’Ouest Canada

L’approvisionnement en eau et la gestion de celle-ci constituent l’un des moteurs les plus puissants de prospérité et de sécurité économique dans les Prairies, et à mesure qu’augmentent les répercussions de la volatilité climatique sur les résidents, ces aspects deviendront plus importants que jamais. C’est pourquoi le gouvernement investit jusqu’à 1 million de dollars cette année afin d’élaborer une stratégie de gestion durable de l’eau et des terres dans les Prairies.

L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, au nom de l’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de Diversification de l’économie de l’Ouest Canada (DEO), a lancé aujourd’hui le Sommet sur l’eau des Prairies.

Le sommet sur l’eau des Prairies est dirigé par DEO, qui collabore avec divers partenaires et intervenants afin de définir les conditions nécessaires pour améliorer la gestion de l’eau et garantir la sécurité de l’eau dans l’ensemble des Prairies. Des tempêtes, des inondations, des sécheresses et des feux de forêt plus graves, plus fréquents et plus coûteux causent des cycles débilitants où il y a trop d’eau, et ensuite pas assez. Des vies et des moyens de subsistance sont menacés. Un projet potentiel dans le sud de la Saskatchewan pourrait devenir un essai pour orienter l’élaboration de la stratégie et cerner des solutions envisageables afin de résoudre les problèmes relatifs à la sécurité de l’eau de cette région. L’objectif est d’appuyer les actions coordonnées en cours et les mesures de transformation pour promouvoir : 

  • la croissance économique et la diversification de l’agriculture, dont les activités de production et de transformation des aliments attribuables à la supergrappe canadienne des innovations en protéines ainsi qu’aux secteurs de l’exploitation minière, de l’industrie, de la fabrication et du tourisme;
  • la résilience des collectivités quant à leur adaptation à la volatilité climatique croissante et à leur contribution au mieux-être social;
  • la durabilité de l’environnement et l’amélioration de la qualité de l’eau dans l’intérêt des générations actuelles et futures, de la faune et la flore et des espèces aquatiques.

Citations

« Pour favoriser une croissance et une prospérité significatives dans les Prairies, nous devons garantir autant la quantité que la qualité de l’eau. Notre objectif est de faire en sorte que les villes et les villages, les collectivités autochtones, les fermes et les industries obtiennent la sécurité de l’eau dont elles ont besoin pour prospérer. »

- L’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de Diversification de l’économie de l’Ouest Canada

« Les conditions météorologiques deviennent de plus en en plus graves et imprévisibles, à mesure que le nombre de tempêtes augmente et que les inondations s’intensifient, et que de plus longues sécheresses alliées de feux de forêt de plus grande ampleur affectent la population et les collectivités. Le gouvernement du Canada collaborera avec toutes les parties concernées pour trouver les meilleurs moyens de gérer l’eau dont nous disposons et de construire l’infrastructure nécessaire afin de garantir la qualité et la quantité d’eau qui répondra aux besoins des résidents des Prairies au cours des prochaines années. »

- L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

Faits en bref

  • Les inondations, les sécheresses et les incendies ont causé des dommages qui s’élèvent à des milliards de dollars dans les Prairies au cours des dernières années, et l’industrie de l’assurance prévoit que ce type de pertes continuera de s’intensifier.

  • Le centre-sud et le sud-est de la Saskatchewan ont rencontré des problèmes intermittents liés à la gestion et à la qualité de l’eau, en plus des inondations saisonnières périodiques. Selon certaines estimations, la demande en eau des utilisateurs des secteurs municipal, industriel et agricole de cette région pourrait excéder l’offre dans un avenir proche.

  • Il est prévu que l’industrie des protéines végétales tributaire de l’eau située dans les Praires produira des retombées de 4,5 milliards de dollars et créera 4 500 emplois au cours des dix prochaines années.

Liens connexes

Personnes-ressources

Rhonda Laing
Directrice, Politique, Planification et Relations extérieures
Diversification de l’économie de l’Ouest Canada
306-975-5944
rhonda.laing@canada.ca

Suivez le Ministère sur Twitter : @ISDE_CA, @DEO_Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :