Recherche en bref - Définir l’état de préparation à l’investissement

Titre officiel : Définir l’état de préparation à l’investissement dans le secteur de la finance sociale du point de vue de l’investisseur

Auteur du rapport : SVX Invest for impact

Pourquoi cette étude

Le gouvernement du Canada a lancé le Programme de préparation à l’investissement (PPI) au printemps 2019. Après le lancement, nous voulions comprendre ce qu’est « d’être prêt à l’investissement » dans le contexte actuel de la finance sociale. La présente recherche :

L’étude trouve aussi d’autres facteurs ayant un impact sur leur décision d’investir. Par exemple, ce peut être :

Les principaux objectifs de cette recherche étaient les suivants :

Ce que nous avons fait

L'étude a utilisé des outils et des méthodes de collecte de données pour examiner, mesurer et confirmer les résultats. Avant de consulter des investisseurs partout au Canada, les chercheurs ont analysé les documents publics sur la diligence raisonnable des investisseurs. Les chercheurs ont ensuite compilé les résultats pour développer des conseils pour le PPI. Pour confirmer les résultats, ils ont présenté les résultats aux intervenants du secteur. Enfin, les chercheurs ont soumis un rapport qui décrit clairement les résultats de la recherche.

Ce que nous avons trouvé

L’étude révèle que chaque investisseur a un niveau de tolérance au risque et de rendement différent. Beaucoup d’investisseurs recherchent des domaines d’impact précis, comme l’un des objectifs de développement durable des Nations Unies. Certains investisseurs ne s’intéressent qu’à certaines catégories d’actifs (par exemple, les titres de créance ou les actions). Les chercheurs ont trouvé quelques domaines communs, malgré le profil unique de chaque investisseur et le défi unique de chaque investisseur potentiel.

La raison pour laquelle les OVS ne reçoivent pas d'investissement est surtout due au portefeuille souhaité par l'investisseur. La capacité des OVS à recevoir des investissements est secondaire. Il se peut que les OVS en soient aux premières étapes de préparation. Il est aussi possible que leur impact ou leur secteur visé ne soient pas alignés sur celui des investisseurs. Cette recherche visait à comprendre pourquoi les transactions ont échoué après la présélection.

Les investisseurs mentionnent que beaucoup d’équipes de gestion des OVS manquaient de savoir-faire financier. Les organismes sans but lucratif et de charité, et les entités communautaires commencent à considérer le financement d’impact comme une source de capital. Ces nouveaux entrepreneurs doivent :

Dans bien des cas, les investisseurs qui connaissaient bien l’OVS offraient les éléments suivants pour l’aider à trouver les données financières nécessaires :

Cela leur a permis de trouver du financement auprès de leur comité de revue des investissements et d’autres investisseurs.

Le manque de stimuli fiscaux et les coûts élevés pour franchir les obstacles réglementaires diminuent les investissements privés dans les OVS.

Il existe des obstacles pour les grands investissements institutionnels et les gestionnaires de patrimoine pour effectuer des investissements dans les OVS. Les réglementations sur les valeurs mobilières qui nécessitent leur attention constante pour ‘connaître leurs client’ rendent presque impossible les petits investissements dans les OVS. En plus, les lois fiscales sur les dons de bienfaisance rendent l’investissement d’impact encore plus risqué pour les investisseurs. Ils font souvent le choix des stimuli fiscaux sous forme de dons au lieu de faire face aux défis réglementaires mentionnés ci-dessus.

Ce que cela signifie

Le PPI à commencé au printemps 2019 pour aider les OVS à améliorer leur capacité de participer au marché de la finance sociale. Il s’agit d’un programme de subventions et de contributions de 50 millions de $ sur 2 ans. Le PPI a comme but de renforcer la capacité des organisations d’accéder aux possibilités de finance sociale, comme le prochain Fonds de finance sociale.

Le rapport présente un certain nombre de recommandations qui seront utiles pour :

Voici les suggestions :

Perfectionner les connaissances en matière financière

Le niveau de connaissances financières des OVS est l’une des plus grandes lacunes relevées par les investisseurs dans leur état de préparation. Ceci est plus commun dans le secteur des organismes sans but lucratif et de bienfaisance. Dans ce secteur, les dirigeants ont plus d’expérience dans la rédaction des subventions, mais ne comprennent peut-être pas ce que les investisseurs veulent voir, tel que :

Accroître la diligence raisonnable

Faire preuve de rigueur dans le choix des investissements plus petits et plus risqués peut :

Les investisseurs préfèrent des opportunités d'investissement moins risquées et plus communes parce que leurs ressources sont limitées. Cela se produit même avec le partage de l'impact ou avec une attention au secteur.

Mettre l’accent sur le modèle opérationnel

Dans tout investissement, connaître le modèle commercial est un facteur clé. Le manque de compétences de l’entrepreneur à décrire de façon rapide et complète le modèle d’entreprise et l’opportunité est une cause de rupture d’affaire.

Établir des relations

L’investissement se résume souvent aux relations. Si un investisseur ne connaît pas l’OVS, il est moins susceptible d’investir dans celle-ci. Les investisseurs et les OVS peuvent bâtir leurs relations au moyen d’événements, de références ou de connexions réseau. Les investisseurs qui n’étaient pas déjà en rapport avec l’entreprise ont soumis celle-ci à un niveau d’analyse plus élevé.

Modifier la réglementation

De nombreux investisseurs qui se sont intéressés à l'investissement d'impact retournent souvent aux dons pour des avantages fiscaux. L’offre de stimuli à l’investissement d’impact devrait aider à donner des capitaux nécessaires aux OVS. Cela devrait aider les OVS à trouver la stabilité tout en rendant les capitaux aux investisseurs.

Contactez-nous

Direction de l’innovation sociale et du développement communautaire de la Direction générale de la sécurité du revenu et du développement social.

Courriel : ESDC.NC.SSPB.RESEARCH-RECHERCHE.DGPSS.CN.EDSC@hrsdc-rhdcc.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :