Le gouvernement du Canada lance des stages pratiques pour étudiants

Communiqué de presse

Pour aider 60 000 étudiants de niveau postsecondaire à acquérir des compétences essentielles pour être aptes au travail au cours des cinq prochaines années

28 août 2017     Toronto (Ontario)                   Emploi et Développement social Canada                                                   

Donner aux étudiants de niveau postsecondaire la possibilité d’apprendre dans un milieu de travail pratique fait partie du plan du gouvernement visant à mettre la plus grande force du Canada – ses travailleurs qualifiés – au cœur d’une nouvelle économie plus innovante.

Aujourd’hui, la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail, l’honorable Patty Hajdu, a annoncé que le gouvernement du Canada allait aider à créer 60 000 stages pratiques pour étudiants au cours des cinq prochaines années.

Le gouvernement du Canada réalisera un investissement de 73 millions de dollars dans le Programme d’apprentissage intégré en milieu de travail pour étudiants afin de créer 10 000 stages pratiques pour étudiants au cours des quatre prochaines années, ce qui facilitera le renforcement des partenariats entre les employeurs et les écoles polytechniques, les universités et les collèges partenaires. Le budget de 2017 a également annoncé un financement de 221 millions de dollars sur cinq ans pour Mitacs, un organisme à but non lucratif qui offre des stages en recherche, dans le but de créer 10 000 stages par année.

La ministre Hajdu a fait cette annonce dans les locaux de Synaptive Medical pendant un événement organisé par BioTalent Canada, l’un des nombreux partenaires de l’industrie qui collaborent avec le gouvernement du Canada. BioTalent Canada, un organisme à but non lucratif, est le partenaire du Canada en matière de ressources humaines pour la bioéconomie et met l’accent sur la création de partenariats et l’acquisition de compétences au sein de la bioéconomie du Canada, et afin de permettre à l’industrie d’avoir accès à des personnes aptes à l’emploi. BioTalent, qui joue un rôle prépondérant dans l’offre de stages aux étudiants, recevra près de 5,6 millions de dollars. On s’attend à ce que plus de 1 000 stages soient mis à la disposition des étudiants de niveau postsecondaire dans le cadre de ce partenariat.


Citations

« Lorsque les étudiants canadiens ont accès à de la formation pratique, ils acquièrent l’expérience dont ils ont besoin pour réussir. Notre plan de l’innovation et des compétences met les Canadiens talentueux et créatifs au cœur d’une économie de l’avenir plus novatrice. »

 – L’honorable Patty Hajdu, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail

« Le fait de donner aux étudiants la possibilité d’acquérir une expérience pratique tout en finissant leurs études renforcera la bioéconomie du pays en comblant l’écart entre l’industrie et le milieu universitaire. »

– Rob Henderson, président et directeur général, BioTalent Canada

« Synaptive Medical a recruté des étudiants grâce à un large éventail de stages coop. Ces étudiants apportent énergie et enthousiasme aux projets d’équipe, qu’il s’agisse d’ingénierie logicielle ou mécanique, en passant par le marketing et les finances. Certains se sont joints à nous en tant qu’employés à temps plein. Nous sommes heureux que le gouvernement appuie le Programme d’apprentissage intégré en milieu de travail pour étudiants et nous permette d’embaucher plus de jeunes talents brillants qui complètent et font croître les différents services de notre entreprise. »

– Cameron Piron, président et cofondateur, Synaptive Medical

Faits en bref

  • La formation en milieu de travail est un continuum de possibilités d’apprentissage offertes en milieu de travail, comme des stages, des formations d’apprenti et des placements coopératifs (stages coop).

  • Grâce aux stages pratiques, les étudiants acquièrent une expérience directe qui leur permet d’obtenir les compétences et les connexions afin de décrocher de bons emplois.

  • Les étudiants qui participent à ces occasions sont plus susceptibles de bénéficier d’une augmentation de leurs revenus et d’un plus grand nombre de possibilités d’emploi, de travailler dans des champs plus étroitement liés à leur domaine d’études et d’acquérir des compétences techniques et pratiques recherchées par les employeurs.

  • Selon BioTalent Canada, 33 % des entreprises du secteur biotechnologique sont touchées par une pénurie de travailleurs qualifiés. En fait, 40 % de ces entreprises ont indiqué que cette pénurie aura une incidence sur elles, quelle que soit la taille de l’entreprise.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Matt Pascuzzo
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Patty Hajdu, C.P., députée
Ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail
matt.pascuzzo@hrsdc-rhdcc.gc.ca
819-654-4183

Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :