Membres du Groupe d’experts sur l’Apprentissage et la garde des jeunes enfants

Liste des membres

Morna Ballantyne, directrice générale, Association canadienne pour la promotion des services de garde à l’enfance

Morna Ballantyne est la directrice générale de l’Association canadienne pour la promotion des services de garde à l’enfance, maintenant connue sous le nom d’Un Enfant Une Place. Son intérêt pour l’apprentissage et la garde des jeunes enfants est né lorsqu’elle a travaillé comme chercheuse au Syndicat canadien de la fonction publique, où elle était responsable d’examiner les options de politiques publiques et les propositions de négociation collective visant à accroître la participation des femmes à la population active rémunérée et à promouvoir l’équité en matière d’emploi et la parité salariale entre les sexes. Par la suite, lorsqu’elle a donné naissance à son premier enfant, puis à un deuxième, elle a personnellement vécu les conséquences de ne pas avoir accès à des services de garde agréés abordables et s’est investie dans la promotion des services de garde à l’échelle locale, provinciale et nationale. Au cours des trois dernières décennies, elle a écrit et parlé abondamment au sujet de l’apprentissage et de la garde des jeunes enfants, elle a coordonné de multiples campagnes de promotion des services de garde et elle a siégé au conseil d’administration de deux garderies communautaires sans but lucratif. Elle a également joué un rôle de chef de file dans l’organisation de Services de garde 2020, la conférence nationale sur les politiques en matière de services de garde tenue en 2014.

Lucie Champagne, conseillère stratégique, Association québécoise des centres de la petite enfance

Lucie Champagne is the Strategic Advisor à l’Association Québécoise des Centre de la Petite Enfance. She has experience participating in policy discussion related to ELCC. She was a member of various committees for the Ministère de la Famille du Québec relating to ELCC, including the comité pour l’enrichissement du programme éducatif des services de garde éducatifs « Accueillir la petite enfance » and the comité pour l’élaboration d’un guide d’intervention dans le domaine socio-affectif pour les enfants de 0 à 5 ans. She has experience collaborating with various stakeholders to develop and deliver programs such as the “Petite enfance, grande importance” project. This project reached 72 early childhood education centres welcoming children from disadvantaged backgrounds and improving the following elements: interventions between educators and children; interventions between educators and parents; activities offered; and layout of the premises. Lucie has over 20 years of experience in the field of ELCC and could provide insight into the child care system in Québec.

Dr. Gordon Cleveland, professeur agrégé émérite d’économie, Université de Toronto

Gordon Cleveland, PhD, occupe le poste de professeur agrégé émérite d’économie à la Faculté d’administration de l’Université de Toronto à Scarborough et était récemment agrégé supérieur honoraire à la Graduate School of Education de l’Université de Melbourne. Il assume les fonctions de chercheur collaborateur dans une équipe de recherche composée d’éducateurs et de psychologues (dirigée par la professeure Nathalie Bigras) à l’Université du Québec à Montréal et à l’Université Laval, qui étudie les services d’éducation et de garde des jeunes enfants au Québec.

En collaboration avec ses coauteurs, il a étudié de nombreux aspects des questions économiques et stratégiques relatives à l’éducation et à la garde des jeunes enfants. Il a publié des études sur les coûts et les avantages de l’accès universel à des services de garde d’enfants de bonne qualité au Canada, le financement des systèmes de garde d’enfants dans les pays de l’OCDE, les effets des coûts associés aux services de garde sur la situation d’emploi des mères, les facteurs utilisés pour déterminer le salaire des travailleurs en services de garde, les facteurs utilisés pour évaluer la qualité des services de garde, la structure des coûts dans les centres de la petite enfance et les répercussions de la vocation à but non lucratif sur la prestation des services.

Ses travaux les plus récents portent sur la mesure de tendances en matière d’abordabilité et de demande des services de garde d’enfants et sur les techniques économétriques utilisées pour découvrir les liens de causalité dans la recherche sur la petite enfance. Il a récemment dirigé un projet d’un an visant à évaluer les relations dans la demande en services de garde au Canada et à les appliquer à l’élaboration d’un modèle que la Ville de Toronto utilise pour prévoir la demande future de services de garde agréés et pour effectuer des simulations stratégiques. Il est le principal auteur du récent rapport « Des services abordables pour tous : Rendre les services de garde agréés abordables en Ontario » présenté au ministère de l’Éducation de l’Ontario. Ce rapport recommandait la prestation de services de garde gratuits pour les enfants en âge préscolaire en Ontario comme prochaine étape vers l’amélioration de l’abordabilité en Ontario. Ses principales recommandations ont été adoptées comme politique gouvernementale.

Barry Forer, Ph. D., statisticien et expert en méthodologie, Human Early Learning Partnership

Barry Forer est statisticien et expert en méthodologie au Human Early Learning Partnership (HELP) de l’Université de la Colombie-Britannique. Au fil des 32 dernières années, il a travaillé à la fois comme expert-conseil indépendant et adjoint de recherche universitaire spécialisé en développement de la petite enfance, en apprentissage et en soins aux enfants. Ses projets de recherche incluent des études sur la qualité des soins aux enfants, les modèles d’utilisation, l’abordabilité et la stabilité; diverses évaluations des parents et des prestataires; des recherches sur des enjeux associés au marché du travail dans le secteur des services de garde d’enfants; des études sur les effets de la situation socioéconomique des quartiers sur le développement des enfants et l’influence de la vulnérabilité développementale précoce sur le rendement scolaire; et des études de validation sur les propriétés psychométriques de l’Instrument de mesure du développement de la petite enfance. Il a terminé son doctorat dans le cadre du programme Measurement, Evaluation, and Research Methodology de la faculté de l’Éducation de l’Université de la Colombie-Britannique.

Martha Friendly, directrice générale, Unité des ressources et de la recherche sur les services de garde

Martha Friendly est la fondatrice et la directrice générale de l’Unité des ressources et de la recherche sur les services de garde, qui depuis 1992, produit environ tous les deux ans la principale compilation de données canadiennes sur l’éducation et la garde des jeunes enfants au Canada. Martha a écrit de nombreux articles, chapitres et rapports sur les services de garde, deux livres sur les politiques en matière de services de garde, ainsi que de nombreux articles reconnus. Elle a étudié aux États-Unis; elle s’est spécialisée en psychologie au premier cycle et a suivi des études supérieures en psychologie sociale à l’Université du Connecticut. Avant d’immigrer au Canada en 1971, elle s’est engagée dans la recherche sur l’éducation et la garde des jeunes enfants, étudiant le programme américain Head Start à l’Educational Testing Service à Princeton, au New Jersey. Elle a d’abord travaillé dans la recherche sur les services de garde au Social Planning Council of Metropolitan Toronto, puis est devenue coordonnatrice de recherche pour le programme Child in the City de l’Université de Toronto (au Centre for Urban et Community Studies) en 1978. En 1982, elle a fondé l’Unité des ressources et de la recherche sur les services de garde, au Centre for Urban and Community Studies où elle est demeurée jusqu’à ce que le Centre devienne une organisation indépendante sans but lucratif, en 2007. En 2015, Martha a reçu un doctorat honorifique en droit de l’Université Trent, pour souligner ses recherches et son activisme.

Margo Greenwood, Centre de collaboration nationale de la santé autochtone, Université du Nord de la Colombie-Britannique

Margo Greenwood, dirigeante du Centre de collaboration nationale de la santé autochtone, est une universitaire autochtone de descendance crie qui possède plus de 25 ans d’expérience dans le domaine de la santé et du bien-être des enfants autochtones et de leur famille. Elle a travaillé comme fournisseuse de services de première ligne à la petite enfance, a conçu des programmes et des évaluations pour la petite enfance, a donné des cours d’éducation à la petite enfance aux niveaux collégial et universitaire. Elle a travaillé auprès de multiples fédérations, assemblées et comités nationaux et provinciaux, et a réalisé des projets avec le Fonds international d’urgence des Nations Unies pour les enfants, les Nations Unies et le groupe de référence canadien de la Commission sur les déterminants sociaux de la santé de l’Organisation mondiale de la Santé.

À l’heure actuelle, Margo assume les fonctions de professeure pour les programmes d’études des Premières Nations et d’éducation à l’Université du Nord de la Colombie-Britannique. Ses intérêts de recherche actuels comprennent les impacts systémiques et structurels historiques et contemporains sur l’élaboration des programmes et des services à la petite enfance au Canada, les déterminants sociaux de la santé, en particulier la colonisation et les droits des enfants, la formation de l’identité culturelle des enfants, ainsi que l’exploration et la définition des épistémologies et ontologies autochtones.

Jeffrey Hawkins, directeur exécutif, Mains : Le Réseau d’aide aux familles

Jeffrey Hawkins occupait le poste de directeur exécutif de Mains : Le Réseau d’aide aux familles. Mains offre des services axés sur le client qui sont complets, professionnels et spécialisés aux nourrissons, aux enfants, aux jeunes, aux familles et aux adultes atteints d’un trouble du développement et qui traitent des difficultés sociales, affectives, comportementales, physiques et développementales. Jeffrey possède une grande expérience en animation de discussions sur les politiques à l’échelle provinciale, régionale et communautaire. Il détient un certificat en leadership d’organisations sans but lucratif de Harvard Business School. Travailleur social professionnel, il s’intéresse surtout aux nourrissons, aux enfants, aux jeunes et aux familles pour qui les questions d’exclusion, d’isolement social, de discrimination, de santé, plus particulièrement de santé mentale, et de handicaps sont critiques. Il comprend le rôle essentiel que jouent l’éducation et la garde des jeunes enfants dans le cheminement individuel et familial de l’enfant et le bien-être général de chacun.

André Lebon, Psychoéducateur de formation, Centre de psychoéducation du Québec

Psychoéducateur de formation, André Lebon a réalisé plus d’une cinquantaine de mandats à titre de consultant pour des ministères et des organismes œuvrant dans le milieu de la santé et des services sociaux et, plus particulièrement, dans les secteurs des services à l’enfance, des services en santé mentale et des services en milieu autochtone.

Dans le domaine de la petite enfance, il a dirigé le Centre de psychoéducation du Québec. C’est entre autres sous sa direction qu’ont été conçus les programmes d’habiletés sociales Fluppy et Brindami, largement diffusés en services de garde et à la maternelle. Il a, par la suite, collaboré à la mise sur pied du Centre d’excellence pour le développement des jeunes enfants. De 2003 à 2006, il a été directeur du développement petite enfance à la Fondation Lucie et André Chagnon, avec qui il poursuit une collaboration à titre de consultant en petite enfance. Ses plus récents mandats ont été de présider l’incubation du projet d’Observatoire des tout-petits, lancé en avril 2016, de même que de présider la Commission sur l’éducation à la petite enfance. Le 30 mai 2019 le premier ministre du Québec a annoncé la mise en place d’une commission spéciale d’étude sur la protection de la jeunesse et les services généraux à la jeunesse dont je suis un des deux vice-président.

Patsy McKinney, directrice exécutive, Under One Sky-Monoqonuwicik-Neoteetjg Mosigisg Inc.

Patsy assume les fonctions de directrice exécutive d’Under One Sky Head Start à Fredericton (Nouveau-Brunswick). Elle détient un baccalauréat en philosophie avec spécialisation en études interdisciplinaires. Elle possède plus de 40 ans d’expérience de travail avec et pour des organisations autochtones urbaines, tant au niveau provincial que national. Elle a fait partie du conseil du Programme d’aide préscolaire aux Autochtones de l’Agence de santé publique du Canada pendant huit ans et en a été la présidente pendant quatre ans. Elle siège actuellement au conseil consultatif de l’Unité de liaison pour l’information à l’intention des familles. De plus, elle est membre du comité consultatif de la Literacy Coalition of New Brunswick et fait partie du comité exécutif du Réseau de connaissances des Autochtones en milieu urbain et du National Network Council. Elle siège également au conseil d’administration de l’Association nationale des centres d’amitié (ANCA) et au Comité d’orientation national de l’ANCA, où elle travaille à l’élaboration proactive de propositions ayant une portée « nationale », pour mieux positionner l’ANCA à l’avenir. Dans le cadre de ses divers postes, elle a travaillé avec l’Université du Nouveau-Brunswick et Soins et éducation à la petite enfance Nouveau-Brunswick à l’élaboration d’un document d’appui autochtone pour le cadre du programme d’études en éducation à la petite enfance du Nouveau-Brunswick. Patsy possède une connaissance approfondie de l’éducation et de la garde des jeunes enfants du point de vue des communautés et des cultures des Premières nations, des Inuits et des Métis, ainsi qu’une capacité manifeste de travailler avec de multiples intervenants et communautés.

Susan Prentice, professeure de sociologie, Université du Manitoba

Susan Prentice est professeure de sociologie à l’Université du Manitoba, où elle se spécialise dans les politiques historiques et contemporaines en matière de garde d’enfants. Son travail se concentre sur les intersections complexes entre la sexospécificité et les soins, la famille, le travail et la politique publique. Elle a beaucoup écrit sur de nombreux aspects des services, des politiques et de la prestation des services de garde d’enfants, notamment la privatisation et la commercialisation, la main-d’œuvre en éducation de la petite enfance, la relation entre les services de garde et les politiques familiales, ainsi que sur les politiques et stratégies des services de garde en tant que mouvement social. Elle a fait partie d’organismes locaux, provinciaux et nationaux de défense des droits des services de garde à l’enfance, et est actuellement membre du comité directeur de la Coalition des services de garde à l’enfance du Manitoba. Une liste de quelques-unes de ses publications récentes est accessible sur le profil de Susan Prentice – Université du Manitoba (en anglais seulement). On peut la suivre sur Twitter à @SusanPrentice.

Maya Roy, Présidente Directrice Générale, YWCA Canada

Maya est une spécialiste de la diversité avec 22 ans d’expérience dans différents secteurs relatifs au développement de politiques publiques, la santé publique, l'éducation des adultes et le travail social. Son travail l'a amenée en Thaïlande, au Brésil, en Inde et au Royaume-Uni, où elle a travaillé avec des ONG pour soutenir les droits fondamentaux et la prévention de la violence. Ses essais ont été publiés dans « Going Beyond the Journey » (2013) par Insomniac Press, et elle est lauréate du Prix « Gender Advocate » de CASSA pour l’année 2013 et du Prix « Vital People » de la Toronto Community Fondation en 2014. Elle a un baccalauréat en Travail social de l’École du travail social de l’université Ryerson, et une maîtrise en Politique sociale et planification de l’École d'économie et de sciences politiques de Londres (« London School of Economics »).

Maya faisait partie du Conseil consultatif sur l’égalité des sexes pour la présidence canadienne du G7. Elle fait actuellement partie des « Young Global Leaders » du Forum Économique Mondial et est membre du conseil d’administration du « Women’s College Hospital ».

Erin Schryer, chef de la direction, Origins Natural Learning Childcare

Erin Schryer, PhD, est une chercheuse passionnée dans le domaine de la lecture et une experte en éducation de la petite enfance. Elle occupe le poste de chef de la direction de la plus grande société d’éducation et de garde des jeunes enfants du Nouveau-Brunswick, Origins Natural Learning Childcare, à Saint John, au Nouveau-Brunswick. La société offre des services d’éducation et de garde des jeunes enfants à plus de 400 familles de la grande région de Saint John, au Nouveau-Brunswick, et elle est chef de file en matière de perfectionnement professionnel pour le personnel et les autres membres du secteur. Auparavant, Erin a assumé les fonctions de directrice exécutive de Littératie au primaire inc, un organisme provincial sans but lucratif qui aide les élèves et les écoles à progresser dans le secteur de la lecture précoce. Là, Erin a réussi à faire gonfler les rangs des programmes de lecture bénévoles, ELF et CLEF, de près de 500 bénévoles et 80 écoles. Erin a obtenu son doctorat à la Faculté d’éducation de l’Université du Nouveau-Brunswick en 2014 et demeure associée de recherche honoraire de l’établissement. Elle est aussi une chercheuse active qui offre régulièrement des services de consultation aux écoles et aux parents au sujet de l’éducation et de l’enseignement de la lecture chez les jeunes enfants. Erin vit à Quispamsis avec son mari Sean et leurs deux jeunes enfants, Beau et Call.

Christopher Smith, Ph. D. Fondation Muttart

Christopher Smith est directeur général adjoint de la Fondation Muttart, un organisme caritatif privé établi à Edmonton. Il est responsable du travail de la Fondation dans le domaine de l’éducation et des soins de la petite enfance, qui vise la promotion de politiques publiques dans l’intérêt des jeunes enfants et de leurs familles.

Christopher siège également au comité directeur du Community University Partnership for the Study of Children, Youth and Families de l’Université de l’Alberta. Il est membre du comité consultatif pour l’apprentissage précoce et les services de soins aux enfants du ministère des Services à l’enfance de la province et du Building and Inclusive Education System du ministère de l’Éducation. C’est un ancien président de Success by 6 du Conseil des partenaires de Centraide pour la région de la capitale de l’Alberta et un membre du groupe de travail des Early Childhood Development National Funders.

Nora Spinks, chef de la direction, Institut Vanier de la famille

En qualité de chef de la direction de l’Institut Vanier de la famille, Nora Spinks travaille avec des particuliers et des organismes qui étudient, servent et soutiennent les familles afin de mobiliser les connaissances et d’améliorer la compréhension nationale des familles au Canada. Chercheuse, auteure et conférencière émérite bien connue, Nora est une invitée recherchée à la télévision et à la radio, où elle présente régulièrement le « point de vue de la famille » sur des questions importantes pour les Canadiens. Nora a élaboré et évalué des programmes et des services de garde d’enfants, mené des recherches sur les services de garde d’enfants, enseigné l’éducation des jeunes enfants et facilité le perfectionnement professionnel et le leadership dans ce secteur. Elle a participé à de nombreux comités, groupes consultatifs et tables rondes; elle a siégé au conseil d’administration de la Fédération canadienne des services de garde à l’enfance et a fait partie du Groupe d’études sur la qualité et les ressources humaines du ministère des Services à l’enfance et à la jeunesse de l’Ontario. Elle a assumé les fonctions de conseillère et de consultante auprès de dirigeants dans le monde des affaires, du droit, des syndicats, du gouvernement et de la collectivité. Leader stratégique, Nora a contribué au succès de divers programmes fédéraux, provinciaux, communautaires et en milieu de travail dans divers secteurs, industries et professions. Reconnue à l’échelle internationale comme chef de file dans le domaine de la famille et du travail, Nora a reçu de nombreux prix pour sa contribution au milieu de travail et aux collectivités partout au Canada.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :