Financement : Fonds d’habilitation pour les communautés de langue officielle en situation minoritaire

Le Fonds d’habilitation vise à favoriser le développement et à accroître la vitalité des communautés de langue officielle en situation minoritaire (CLOSM). En général, on entend par CLOSM les francophones hors Québec et les anglophones au Québec.

Le Fonds vise à favoriser le développement économique et le développement des ressources humaines des CLOSM par le truchement d’activités menées par des organismes nationaux et régionaux, ainsi qu’en faisant appel à la participation des leaders communautaires et en encourageant les partenariats.

Renseignements sur les demandes

Nous n’acceptons pas de demandes à l’heure actuelle.

Admissibilité

Les fonds sont versés à des organismes sans but lucratif qui assurent un leadership en matière de développement des ressources humaines et de développement économique pour le compte des CLOSM, et ce, dans leur province ou territoire respectif.

Ces organismes font partie de deux réseaux :

  1. Le Réseau de développement économique et d’employabilité (RDÉE), composé du RDÉE Canada (l’organisme coordonnateur national) et de 12 organismes provinciaux ou territoriaux représentant les communautés francophones et acadiennes
  2. La Corporation d’employabilité et de développement économique communautaire (CEDEC) pour les résidents anglophones du Québec.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :