Elizabeth Lewis : superviseure en hydrométrie

Une femme portant un gilet rouge travaille sur de l’équipement hydrométrique, avec un lac et des montagnes à l’arrière-plan.
Photo : Elizabeth Lewis

« Ce qui me motive le plus, c’est de savoir que mes collègues, le public et nos partenaires provinciaux se fient à la qualité des données que nous recueillons et que nous produisons. »

Au cours de ses 10 ans de carrière à Environnement et Changement climatique Canada, Elizabeth Lewis a constaté d’importants progrès dans la technologie utilisée pour recueillir des renseignements sur les eaux au Canada. En sa qualité de superviseure en hydrométrie pour les Services hydrologiques nationaux du Canada, Elizabeth profite de ces avancées pour obtenir plus rapidement que jamais les données dont elle a besoin.

Par le passé, les technologues mesuraient souvent le débit de l’eau selon des méthodes qui demandaient beaucoup de temps et qui nécessitaient l’utilisation de nombreux outils et de pièces mobiles. Maintenant, ces données peuvent être recueillies de manière plus rapide, plus facile et plus précise à l’aide d’appareils acoustiques. Une autre grande avancée, aux dires d’Elizabeth, a été la transition vers un système de notes électroniques; les données recueillies s’y enregistrent directement, avant d’être automatiquement téléversées dans une base de données. Il s’agit d’un grand changement par rapport à la méthode d’avant, qui nécessitait de noter les données à la main, puis de les saisir manuellement dans la base de données.

Les améliorations constantes dans la collecte et l’analyse des données permettent à Elizabeth et à ses collègues de fournir au public et à leurs partenaires provinciaux les renseignements les plus exacts et à jour sur les rivières et les lacs dont ils ont besoin pour prendre les meilleures décisions possibles fondées sur la science.

Le travail d’Elizabeth lui a permis de voyager partout au pays, jusqu’à des endroits comme la rivière Ruggles. Émissaire du lac Hazen, dans le parc national Quttinirpaaq sur l’île d’Ellesmere, elle est la rivière jaugée la plus au nord au Canada, ce qui signifie qu’elle est pourvue d’une station de jaugeage qui sert à surveiller l’eau. Au cours de ce voyage mémorable, Elizabeth a passé la majorité de son temps à explorer les paysages époustouflants de l’Extrême-Arctique.

Pour en apprendre davantage sur le travail d’Elizabeth, veuillez visiter la page : Relevés hydrologiques du Canada – Canada.ca.

Voici quelques faits en rafales à propos d’Elizabeth :

  • Quel a été votre premier emploi? Serveuse dans un restaurant.
  • Si vous pouviez voyager n’importe où dans le monde, où iriez-vous? À Copenhague, au Danemark.
  • Quel est le jeu ou le sport que vous aimez le plus regarder ou pratiquer? Le rugby.
  • Si vous aviez le choix, préféreriez-vous faire du vélo, monter à cheval ou conduire une voiture? Faire du vélo.
  • Si vous ne pouviez manger qu’un seul repas pour le reste de votre vie, quel serait-il? Un bon plateau de charcuteries.
  • Quels sont vos passe-temps? Lire et faire des activités de plein air.
  • Quelle est votre saveur de crème glacée préférée? De la crème glacée, c’est toujours bon, peu importe la saveur.
  • Quelle est votre fête préférée? Noël.
  • Aimez-vous les montagnes russes ou vous les détestez? Je les adore.
  • Quel est votre film préféré? Le Jour de la marmotte.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :