Coopération environnementale Canada-Chine

Titre officiel : Protocole d’entente entre le ministère de l’Environnement du Canada et le ministère de la Protection de l’environnement de la République populaire de Chine concernant la coopération dans le domaine de l’environnement

Catégorie du sujet :
Collaboration environnementale
Type d’accord / d’instrument :
Bilatéral
Forme :
Protocole d’entente
État :
  • Signé le 16 avril 1993 avec l’Agence nationale de protection de l’environnement de la Chine (maintenant nommé le ministère de l’Écologie et de l’environnement de la République populaire de Chine).
  • Renouvelé en 1998, en 2003, en 2010 et en 2017.
Ministère responsable et ministères partenaires :
Responsables :
Environnement et Changement climatique Canada; et le ministère de l’Écologie et de l’Environnement de la République populaire de Chine (qui portait le nom de Ministère de la Protection de l’environnement de la République populaire de Chine avant mars 2018)
Partenaires :
Affaires mondiales Canada; Autres ministères canadiens et chinois
Autres renseignements :
Liens Web :
Ambassade du Canada en Chine.
Personnes-ressources :
Informathèque d’ECCC
L’édition du recueil :
Octobre 2018
Le numéro de référence :
B9/FR

Résumé en langage clair

Le protocole d’entente concernant la coopération dans le domaine de l’environnement entre le Canada et la Chine a été signé à Beijing en décembre 2017. Il établit une tribune de coopération et d’action sur une base permanente sur la protection de l’environnement et le développement durable. En vertu du PE, les deux parties mettront au point de façon bilatérale des dialogues stratégiques et des activités de coopération dans des domaines tels que la gestion de la qualité de l’air, de l’eau, du sol et des produits chimiques, la gestion des situations d’urgence environnementale, l’application des lois et règlements en matière d’environnement, la conservation de la biodiversité, les aires protégées, la croissance et le développement respectueux de l’environnement. Un processus de dialogue de niveau ministériel sur l’environnement a été mis en place par les deux parties. Les résultats du dialogue fournissent une orientation à la collaboration établie conformément au PE.

Objectif

Le Protocole d’entente encadre la coopération sur les questions environnementales en mettant l’accent sur des activités, comme la lutte contre la pollution transfrontalière et le contrôle des substances toxiques, la gestion des ressources hydriques, le développement durable, les politiques et les règlements de gestion environnementale, la protection des écosystèmes et de la biodiversité et le transfert des technologies propres.

Éléments principaux

Le Comité conjoint sur la coopération environnementale (CCCE) élabore des plans de travail annuels dans les domaines d’intérêt mutuel, y compris l’échange d’information, les ateliers, les visites d’études et les projets conjoints.

Tout au long de son histoire, le CCCE s’est concentré sur un large éventail de questions environnementales, y compris la prévention de la pollution, les villes durables, les émissions de mercure, les urgences environnementales, les industries de l’environnement (y compris la vérification de la technologie environnementale), la biodiversité et les questions se rapportant à l’eau.

Résultats attendus

Les résultats attentus comprennent l’échange de pratiques exemplaires et d’expertise afin d’améliorer la protection de l’environnement dans les deux pays.

Participation du Canada

Environnement et Changement climatique Canada a un long passé de collaboration réussie avec la Chine qui remonte au milieu des années 1980 au sujet de questions environnementales d’intérêt mutuel. 

Le ministère a collaboré avec la Chine sur certaines questions ayant trait à la protection de l’environnement, et environnementales et aux changements climatiques.

L’engagement avec la Chine est une composante essentielle du mandat d’Environnement et Changement climatique Canada, qui vise à protéger et à améliorer la qualité de l’environnement naturel du Canada, étant donné que les problèmes environnementaux ne s’arrêtent pas aux frontières politiques.

Résultats et progrès

Activités

Depuis le renouvellement du PE en décembre 2017, la relation entre ECCC et le MEE (anciennement le MOE) a donné lieu à de nombreuses activités en collaboration.

La 10e réunion du CCCE a eu lieu à Vancouver, au Canada, en mars 2018. Elle offrait trois ateliers thématiques sur la qualité de l’air, la gestion des produits chimiques et l’intégration des questions d’égalité entre les sexes dans les questions de l’environnement et les changements climatiques. Au cours de la réunion, les deux parties ont approuvé le plan de travail bilatéral bisannuel illustrant les activités de coopération pour 2018 à 2020, dans les domaines de la qualité de l’air, de la biodiversité, de la gestion des produits chimiques, de la gestion de l’eau, de la technologie propre et du rapport entre les sexes.

De plus, le deuxième dialogue ministériel sur l’environnement s’est déroulé à Beijing en novembre 2018, en marge de l’assemblée générale annuelle du Conseil chinois.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :